**Le succès est une conséquence et non un but** - Gustave Flaubert

Téléchargez tout !

Entrepreneur ? Envie de créer une activité ? Découvrez à l'intérieur de mes documents GRATUITS, les secrets d'un Entrepreneur à succès. Voici quelques-unes des ressources que vous recevrez GRATUITEMENT ... !

Déterminer la capacité de remboursement de vos débiteurs : l'indice CRI











Ceci est un article invité du blog leblogdurecouvrement.com


Le CRI (Contentia Recovery Index) et recouvrement


Laisser à votre client un délai de paiement est tout à fait normal, c’est quand les délais s’allongent et que les impayés apparaissent que les difficultés s’installent…


Pourquoi s’intéresser au recouvrement 


Un impayé coûte cher : pour une marge est de 10%, un impayé de 300€ doit être compensé par 3 000€ de chiffre d’affaires supplémentaire.

Un retard de paiement, et a fortiori un impayé, mobilise de la trésorerie, précieuse en période de resserrement du crédit.

Quelle que soit la raison du client, ne pas être payé en temps et en heure entraîne le plus souvent une perte de confiance et une détérioration des relations.

Les impayés sont une des premières causes de défaillances d’entreprises en France.

Il n’existait pas d’information sur le recouvrement qui puisse donner une indication de la situation financière des clients débiteurs. 
Contentia et le master Ingénierie Numérique et Statistique de Lille I ont donc décidé de travailler ensemble à la réalisation d’un indice qui mesurerait la capacité des Français à faire face à leurs impayés : le CRI (Contentia Recovery Index).


Qu’est ce que le CRI ?


Un indice qui mesure la capacité à faire face à ses impayés

Une moyenne de 9 sous indices, en BtoB et BtoC, qui donnent ainsi une vision complète de la situation
Le premier indice regroupant des données internes à une société de recouvrement (Contentia) et des données publiques (Banque de France)

Un indice publié tous les trimestres sur le blog de Contentia : www.leblogdurecouvrement.com


En quoi est-il utile de suivre un tel indice ?


Le CRI est un moyen de voir si globalement, il est facile ou non de rembourser un impayé.

Ainsi, si le CRI est élevé, c’est que la capacité de remboursement est plutôt bonne, on pourra envisager d’être un peu plus souple au niveau commercial, dans une phase de développement du chiffre d’affaires.
Au contraire, un CRI faible est un signal de vigilance : les problèmes de trésorerie ont tendance à se généraliser. Il faudra donc anticiper les difficultés et être plus attentif lors des négociations commerciales.
Bien sûr, cet indice montre une tendance générale, chaque entreprise doit également analyser la situation au regard de ses objectifs stratégiques et de son secteur d’activité.
Cependant, il faut noter que, depuis sa création, les valeurs du CRI publiées par Contentia sont globalement à la baisse, sauf sur ce dernier trimestre où il a été observé une légère remontée.

Outre la prévention en s’informant plus régulièrement sur ses clients, l’externalisation de la gestion du poste client peut être une solution dont les avantages sont les suivants :

Les entreprises peuvent se consacrer pleinement à leur cœur activité

Faire appel à des experts augmente les chances de recouvrer les sommes dues

Les lois et procédures sont parfaitement connues et maîtrisées par les conseillers, en recouvrement amiable comme judiciaire

La mise en place de la prestation est beaucoup plus rapide que la formation au recouvrement d’une ou plusieurs personnes en interne

La plupart des sociétés de recouvrement sont rémunérées en « Success fees » : les frais ne sont imputés que sur les sommes recouvrées

La coupure créée par le changement d’interlocuteur favorise souvent le paiement, tout en maintenant la relation de l’entreprise avec le client.

Quand transmettre vos impayés à votre cabinet de recouvrement ?


Les mois de juin, juillet et décembre sont les périodes durant lesquelles les créanciers transmettent leurs dossiers de créances aux sociétés de recouvrement car c'est à ces moments de l'année que sont clôturés les comptes d'entreprises.
De nombreuses entreprises étant fermées ou en état stationnaire durant le mois août, il convient d’intervenir dans les mois précédents pour recouvrer vos créances et régler les litiges.


De plus en plus souvent, l’efficacité du recouvrement va au-delà des sommes recouvrées, en instaurant des critères qualitatifs. 
Traiter un impayé peut être fait de façon « éthique ». C’est la conviction de Contentia qui propose une « Smarter Way to Recovery », un recouvrement respectueux des clients débiteurs. Cette approche est doublement efficace : elle permet de récupérer plus sûrement les impayés, sans détériorer la relation clients. C’est une démarche bénéfique à court terme comme à long terme.









Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

  1. Cet article est très intéressant ! on y voit un peu plus clair dans les méandres du processus de recouvrement déjà !

    RépondreSupprimer
  2. Super article clair et concis, bravo !

    RépondreSupprimer

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien