7 réseaux de franchises qui cartonnent à l'étranger

TOP 5 des erreurs du Business Plan

8 actions pour faire face à une nouvelle concurrence

Comment développer votre entreprise à la manière d’un Yakusa

Les derniers articles

Quand votre entreprise n’archive pas ses archives…





La documentation d’une entreprise fait partie de son ADN et constitue son histoire. Contrats avec les fournisseurs, archives bancaires, documents liés à la comptabilité, fiches de projets… Il existe une multitude d’informations possédées par une entreprise. Leur conservation au sein de la structure professionnelle peut prendre différentes formes. Certaines entreprises archivent physiquement leur documentation dans des armoires ou des coffres forts, d’autres optent pour un stockage sur leur ordinateur. Une conservation de la documentation est une bonne chose mais encore faut-il correctement sauvegarder ces documents…

Textile publicitaire : un véritable outil marketing






Faisant partie des supports marketing les plus prisés, le textile publicitaire est un excellent moyen pour booster une marque. Se déclinant dans toutes sortes d’accessoires et de pièces vestimentaires, ce support touche toutes les catégories de public et s’adapte à tous les secteurs d’activité. Vous désirez y avoir recours pour votre prochaine campagne de communication ? Note guide vous en dit plus sur le textile publicitaire.

Les 6 assurances INDISPENSABLES à une entreprise


Image : Pixabay.com


Il n'existe aucune liste officielle complète faisant référence à toutes les assurances professionnelles rendues obligatoires par la loi ou les textes réglementaires. Il est donc difficile pour un chef d’entreprise d'y voir claire dans ce système où l’offre d’assurance est surabondante. Néanmoins, vous pouvez vous référer à la liste des assurances professionnelles publiée par le ministère de l'Économie et des Finances, liste qui est en partie reprise par certaines éditions du Code des assurances.

Quelles relations doivent construire les annonceurs et les agences de design ?






En période de crises, les sources de tensions peuvent se multiplier : c'est notamment le cas entre les annonceurs et les agences de design. C'est pourquoi l'ADC et l'UDA ont publié le guide de la relation entre l'annonceur et l'agence de design, afin de permettre un dialogue entre ces deux acteurs du monde de la communication, notamment autour de la relation client. Explications.

Le coworking tend sérieusement à s’imposer comme le bureau du futur




Source image: pixabay


Le coworking est une solution permettant aux professionnels indépendants de partager un espace de travail avec d’autres entrepreneurs. Ils mutualisent les frais de fonctionnement des locaux selon le principe de l’économie collaborative. Cela signifie que chacun supporte une part des dépenses et celles-ci deviennent ainsi plus légères pour le budget de chacun. 
Depuis son apparition aux États-Unis en 2006, le coworking a pris de l’ampleur dans le monde entier comme en France ou en Suisse (avec plus de 2500 espaces de travail partagés à travers le monde en 2013, et une progression de + 83% de cowokers sur cette même année. Source: Deskmag).

Pourquoi utiliser un logiciel pour la gestion des notes de frais d’une entreprise ?





Si vous êtes à la recherche d’une solution pour améliorer la gestion des notes de frais au sein de votre entreprise, vous devriez considérer les solutions technologiques. Ces dernières possèdent des avantages très intéressants pour aider les entreprises à atteindre leurs objectifs financiers. Pour vous aider dans votre décision, voici quelques bénéfices clés que ce type de logiciel peut fournir.


Diminuer les coûts des procédures en les automatisant

En fait, un logiciel note de frais est une solution qui vous donne la possibilité de personnaliser les différentes procédures concernant la manière de gérer les notes de frais, et de les automatiser. Cela aidera votre entreprise à réaliser les tâches administratives plus efficacement, en y allouant uniquement le temps approprié. Ce qui permet de faire des économies sur le temps de travail et les coûts des procédures.


Par exemple, les employés peuvent utiliser les solutions logicielles pour saisir les données des relevés de cartes de crédit, ou en ajoutant des images des reçus des frais engagés (scans, photos, etc.). Grâce aux différentes fonctionnalités, il est possible de définir plusieurs critères, tels que la notification des personnes gérant les notes de frais, ou la possibilité de soumettre une note de frais uniquement si toutes les informations sont complètes (reçus, factures, géolocalisations…).


Rembourser les employés plus rapidement

En général, il y a un grand délai entre la soumission et le remboursement des notes de frais, ce qui peut être assez frustrant pour les employés. Les solutions impliquant les nouvelles technologies permettent de réduire ce délai, en optimisant la soumission et la validation des notes de frais.


À titre d’illustration, une application mobile note de frais permet de partager des informations en temps réel, ou de soumettre des notes frais en étant en voyage. De cette manière, les personnes en charge et les comptables peuvent vérifier et approuver les notes de frais, ou encore demander aisément des détails concernant ces derniers.



Améliorer la visibilité et repérer les tendances concernant les notes de frais

Un logiciel de notes de frais offre davantage de visibilité, ce qui donne l’opportunité d’analyser les données et de vérifier les tendances par rapport aux dépenses effectuées par les employés, dans le cadre de leur travail. C’est un atout pour les managers qui veulent ajuster les dépenses de leur équipe, ou établir un budget. Pour les employés, c’est aussi un avantage s’ils ont besoin d’établir des rapports plus détaillés.



Plus de flexibilité

Un autre des intérêts des solutions technologiques pour les notes de frais, en comparaison des solutions traditionnelles, est la flexibilité. En effet, la gestion traditionnelle se fait de façon manuelle, sur papier, ou tableur Excel ; et occasionne souvent des erreurs de saisie, de longues procédures et l’usage de beaucoup de papier. Alors que les logiciels sont plus flexibles, parce qu’ils favorisent la mobilité via internet et les différents appareils connectés (ordinateurs, smartphones, ou tablettes). Les procédures de soumission et validation sont aussi plus précises, rapides, comme précisées précédemment.







Crédit image : http://www.freedigitalphotos.net/images/analysis-business-accountingbusiness-finance-concept-and-busine-photo-p433887

Tout savoir sur le commissariat à la transformation




Si vous êtes sur le point de changer le statut de votre société, mais que vous ne disposez pas encore d’une relation de longue durée avec un commissaire aux comptes, il vous faudra passer par le commissariat à la transformation. Mais encore faut-il savoir en quoi consiste la démarche et quelles peuvent être ses conséquences.



Qu’est-ce qu’un commissariat à la transformation ?


Un commissariat à la transformation est une liste d’experts comptables disponibles auprès des tribunaux. Ce sont ce que les juristes appellent des commissaires aux comptes. Ces derniers peuvent intervenir dans divers domaines dans la vie d’une société, mais aussi dans la transformation de son statut. Ainsi, si vous posséder actuellement une entreprise à responsabilité limitée ou SARL, et que vous souhaitez le transformer en SAS, vous devrez faire un choix parmi les prestataires disponibles dans cette lite de commissariat à la transformation.


Pour votre information personnelle, la démarche sera considérée comme nulle et non avenue si la présence d’un expert de ce genre n’est pas enregistrée.



Les obligations d’un commissaire à la transformation


Le commissaire à la transformation tire ses obligations du code de commerce français. Vous pouvez donc être sûr de la qualité de leur service : loi organique oblige. 

Pour ce qui est de leurs rôles, on pourrait les catégoriser en deux :

  • En tant que comptables, ils veillent à la disposition des actifs sociaux d’une société.

  • Ils assurent la possibilité d’exercice des activités de l’entreprise en que SAS en comparant les capitaux propres au capital social.



Si ces deux points sont réunis, le commissariat à la transformation valide la démarche et entérine la procédure. 



Mais sa prestation ne s’arrête pourtant pas là. Il se doit de notifier la décision auprès de ceux qui l’on choisit à main levée avant le début du projet. Il lui est donc imputé de livrer un rapport à tous les associés de la société. Pour plus de facilité, la loi lui permet de se contenter de laisser le document, en libre accès, au siège social. Une manière simple et efficace pour permettre à toutes personnes intéressées de constater le changement de statut. 


Néanmoins, un commissaire à la transformation est également un salarié de l’État. Par conséquent, il a également l’obligation de faire un retour à cet employeur. Pour ce faire, il doit déposer le rapport sur le changement de statut d’une SARL en SAS auprès du greffe du Tribunal de Commerce. Ce point est affirmé par l’article R.123-105 alinéa 3 du code de commerce français.






Augmenter les ventes de votre entreprise grâce à l’affiliation




Recruter une armée de personnes (des affiliés) pour recommander vos produits et diriger du trafic vers votre site internet afin que les prospects exécutent une action prédéterminée sur votre site, ensuite de quoi l’affilié recevra une petite commission. C’est le principe de l’affiliation.

Travaillez en équipe avec un tableau interactif multitouch


                                                     Source : prointeractive.fr


Reconnu sur le marché français pour son efficacité en termes d'apprentissage collaboratif, Promethean met en lumière un tableau blanc interactif qui pourrait bien séduire les utilisateurs de technologies collaboratives que ce soit dans le monde de l’entreprise ou de la formation/éducation. 

Externalisez votre comptabilité pour le développement de votre société







La comptabilité est l’un des secteurs les plus complexes dans la gestion d’une entreprise, et requiert d’importantes ressources. Elle demande les compétences d’experts dans ce domaine et l’habileté de professionnels pouvant traités les principaux travaux connexes. Dans cet article, nous parlerons des atouts qu’apportent le fait d’externaliser l’administration et la gérance de sa comptabilité.

Projet start-up : pour une implantation sur le Vieux Continent




Crédit image : Fotolia


La mondialisation n'est pas seulement un concept, elle devient une réalité à laquelle toutes les entreprises voulant évoluer doivent s'adapter. Les start-ups françaises ont une certaine réputation dans plusieurs domaines de pointe. L'important est de choisir dans quels pays ou continent investir pour développer au mieux un projet ?

Comment apprendre l'anglais facilement tout en se faisant plaisir



Crédit image : Fotolia



Qu’est-ce qui est le plus important pour une personne qui apprend l'anglais ?



La grammaire, le vocabulaire, l'écoute, ou le parler ?


En fait, ils sont tous importants ! 


Considérez ces 4 éléments comme les 4 roues d'une voiture. S’il vous en manque une vous ne pouvez pas avancer.


Ces 4 aspects font ainsi partie de l'apprentissage d'une nouvelle langue.


Si vous voulez lire et écrire de manière efficace, une bonne connaissance en grammaire anglaise et un bon vocabulaire sont certainement nécessaires. 


De même, si vous souhaitez parler anglais dans un pays anglophone, et comprendre ce que l’on vous dit, la connaissance grammaticale et des bases en vocabulaire seront fondamentales et nécessaires pour commencer à communiquer de manière satisfaisante en anglais.


Mais au-delà de ces 4 éléments, il y a un élément encore plus important ! La motivation !


Beaucoup de personnes échouent à parler anglais pour cette simple raison.

Tous les ans, ils sont nombreux à prendre cette bonne résolution : « Cette année je me mets à l’anglais ». Et pourtant beaucoup échouent par manque de persévérance ou d’envie.


Vous pouvez être mauvais en anglais mais il est possible de devenir bon. Pour cela, vous devez commencer à parler dès le premier jour. N’attendez pas d’avoir un niveau parfait pour commencer à vous exprimer. Je vois beaucoup trop de personnes apprendre toutes les règles de la grammaire anglaise mais qui n’osent pas parler à l’oral car elles ont peur de paraître ridicules. Cette pensée limitante est malheureusement beaucoup trop populaire au sein des « étudiants » en anglais. 


N’attendez pas pour parler, lancez-vous, ensuite vous perfectionnez votre grammaire. 


Pourquoi il est normal d'être mauvais en anglais mais pas normal de le rester ?


Pratiquement tous les Français étudient l'anglais à l'école, mais la plupart d'entre eux n’arrivent pas à gérer plus de quelques phrases simples en anglais. Pourquoi ?

Car le Français moyen n'a pas besoin de parler l'anglais dans son quotidien à moins qu'il ne soit amené à entrer en contact avec des étrangers dans le cadre de son travail ou de ses relations sociales.


Ainsi, beaucoup de Français ne se souviennent pas de la plupart des bases d’anglais qu’ils ont étudié à l'école.


Il est donc extrêmement rare de trouver une personne française qui parle vraiment couramment l'anglais.


Mais certains Français parlent très bien anglais, notamment les Français qui sont régulièrement en contact avec les touristes qui sont généralement embauchés en partie pour leur capacité à parler anglais.


Mais les français ne sont les seuls mauvais élèves en Europe, en règle générale, tous les pays latins (Espagne, Italie, Portugal, France y compris) ont un faible niveau d'anglais pour la même raison que cité précédemment.


Pour 50% des personnes le manque d’opportunités pour pratiquer est la principale difficulté qui empêche d’apprendre anglais (Source : usingenglish.com)


L’utilité de la langue est donc pour beaucoup la seule raison d’apprendre l’anglais.


Dans le monde d’aujourd’hui, utilité, besoin et nécessité s’entremêlent car connaitre les bases en anglais est devenu fondamental tant il y a d’interrelation entre français et la langue anglo-saxonne au niveau professionnel ou relationnel.


Pour la majorité des français, le déclic qui les incite à pratiquer une langue provient principalement d’une exigence professionnelle. 


De fait, la norme en France pour les milieux professionnels tend vers un « anglais opérationnel pour tous ».


Rester avec un niveau d’anglais médiocre est donc handicapant. Il donc se retrousser les manches et relever votre niveau car :
  • Apprendre l’anglais vous aidera à communiquer avec près 1 milliard de personnes dans le monde. 
  • Apprendre l’anglais vous ouvrira de nouvelles destinations de voyages vers des pays étrangers (voyages professionnels ou touristiques).
  • Apprendre l’anglais vous offrira la possibilité de vous faire de nouveaux amis.
  • Apprendre l’anglais vous créera de nouvelles opportunités professionnelles.

Crédit image : freedigitalphoto.net


Pourquoi l'anglais est une des langues les plus faciles à apprendre au monde


Vous pensez que l’anglais est une langue difficile à apprendre ? Alors essayez le chinois !


Environ 50% des mots que nous utilisons chaque jour pour nous exprimer sont composés d’approximativement 100 mots récurrents. Et pour la majorité de nos conversations nous n'utilisons que 1000 mots. Autrement dit, si vous connaissez les 100 à 1000 mots les plus utilisés en anglais, vous êtes capable de vous débrouiller très bien en anglais.


De part, la proximité entre les deux langues, il est bien moins compliqué pour un français d’apprendre facilement l’anglais que pour un russe ou un asiatique. La grammaire anglaise est même assez simple par rapport à d'autres langues, notamment en termes de verbes.


Tout dépend de votre motivation et de combien de minutes par jour vous êtes prêt à consacrer à l’apprentissage de l’anglais.


Selon, L'institut Américain des langues étrangères, l’anglais est une langue facile à apprendre. Et il vous faudra en moyenne entre 24 à 25 semaines pour atteindre un bon niveau de compréhension de l’anglais (soit environ 600 heures d’apprentissage).


Sachez que pour une langue considérée comme difficile à apprendre comme le chinois, le japonais ou l’arabe, il vous faudra environ 1 an et 8 mois (soit 2200 heures d’apprentissage) pour maîtriser cette langue.


Il ne vous faut donc que seulement 6 petits mois pour avoir un bon niveau d'anglais, à condition de ne pas abandonner en chemin.



Les 4 façons pour mettre de l'anglais dans votre quotidien


Il est difficile de progresser en anglais car votre quotidien ne vous offre pas suffisamment d’opportunités pour utiliser votre anglais.


Il existe toutefois des moyens simples pour faire en sorte que l’anglais devienne régulier dans votre vie même si vous ne vivez pas dans un pays anglophone.


Cela ne vous demandera pas beaucoup de temps mais simplement de faire de petits changements.


1. Lisez vos livres préfères en anglais

La première chose à faire est de troquer les livres que vous lisez en français par leur homologue en anglais. Lisez au moins 15 minutes d’anglais par jour pour commencer à constater des améliorations dans votre compréhension.


2. Regardez vos séries en anglais

Pour une meilleure compréhension de l’anglais conversationnel, commencez par regarder vos séries préférées en anglais sous-titrés français puis très vite, sous 1 à 2 semaines, commencez à regarder en anglais sous-titré anglais. 



C’est le meilleur moyen de progresser rapidement.


Regardez également beaucoup de films et de vidéos que vous pouvez trouver sur YouTube en anglais.


3. Intégrez l’anglais écouté dans vos déplacements quotidiens 

Quand vous faites du sport, êtes dans les transports ou êtes dans une salle d’attente, vous pouvez en profiter pour écouter des podcasts en anglais.


Les conférences du TED par exemple sont facilement téléchargeables. 


Ou vous pouvez écouter un programme dans une thématique qui vous intéresse comme la création d’entreprise, des carnets de voyages, un domaine du développement personnel, des cours de cuisines, etc.


D’autres trouveront plus efficace d’écouter de la musique en anglais tout en essayer de comprendre les paroles.


4. Parlez anglais seul ou avec quelqu’un

L’idéal est évidemment de parler avec une personne mais si vous n’avez personne avec qui parler, vous pouvez vous entrainer seul en vous posant des questions anodines auxquelles vous essayerez de répondre en anglais.


Vous pouvez également parler anglais facilement en rejoignant un groupe Facebook dédié à l’apprentissage de l’anglais. Vous vous ferez ainsi de nouveaux amis(es) avec lesquels vous pourrez converser par écrit et par oral. 


Comment apprendre l'anglais pour mettre un coup d'accélérateur à votre carrière professionnelle ?


En se basant sur les langues les plus demandées sur les sites de recrutement des entreprises internationales, on constate que ce soit en Europe, Asie, Amérique Nord et Latine ou en Afrique, que l’anglais est la langue que tous les sites de recrutement d’entreprises internationales vous demandent. 


Et que vous soyez salarié, cadre dirigeant ou chef d’entreprise, la logique d’apprendre l’anglais est la même : vous ouvrir le champ des possibles et vous donner l’opportunité d’opérer à une échelle mondiale.


Donc pour aller encore plus vite et encore plus loin dans l’apprentissage de l’anglais, vous pouvez avoir besoin d’étudiez avec un tuteur qui vous donnera les clés de la grammaire et un vocabulaire riche. 


De préférence choisissez un tuteur comme WallStreetEnglish qui vous garantisse un niveau de réussite de 97%, vous motive et qui vous apporte une facilité d’apprentissage de l’anglais au quotidien. 



Les cours d’anglais se faisant en petits groupes chez WallStreetEnglish et selon des horaires de formation flexibles, il est possible à chacun de progresser à son rythme et d’avoir un suivi individuel. 


Par ailleurs les leçons étant réalisées par des professeurs de langue maternelle anglaise, vous développerez votre sens de l'écoute et de l’intonation qui sont un aspect très important de l’anglais surtout au début pour vous aider à mieux maitriser le son de la langue. Un coach en anglais vous aidera ainsi à mieux écouter, répéter, mémoriser des phrases, puis, parler anglais.


Un dernier conseil, soyez très attentif et notez les nouvelles expressions que vous entendez en anglais. Faites-vous votre propre dictionnaire et donnez-vous des petits challenges conversationnels en essayant régulièrement de traduire en anglais dans vos pensées des phrases qui vous utilisez au quotidien.












8 idées pour créer une « entreprise » pour votre enfant









Mais ces chères petites têtes blondes ont peut-être eux aussi la fibre entrepreneuriale et ils aimeraient gagner un peu d’argent, surtout lorsque les parents les spolient de leur argent de poche.








Pourquoi attendre des années avant de créer sa petite activité, et pourquoi ne pas planter les graines de l’entrepreneur dès aujourd’hui ?


Bien sûr on vous dira que le marché du travail dans son ensemble se porte mal. Mais même si vous pensez cela, il y aura toujours certaines choses que les gens auront toujours besoin indépendamment de la façon dont l'économie se porte.


Ces choses, ce sont les services.


Pour un enfant qui souhait gagner de l’argent de poche, le meilleur endroit pour commencer est dans votre quartier.
Non seulement ils vont gagner un peu d'argent, mais aussi, ils vont apprendre à connaître un peu mieux vos voisins et surtout ils vont les aider !

Le prêt professionnel à court terme : avantages et inconvénients






Le prêt professionnel à court terme : avantages et inconvénients




Les liquidités sont stratégiques pour maintenir une entreprise à flot sur un marché.
La trésorerie est le carburant des entreprises et dans de nombreux cas de figures, qui ne sont pas si rares, les entreprises peuvent manquer de cette précieuse ressource. Par exemple :


  • les clients ne paient pas leurs factures dans les délais définis,
  • le raccourcissement des délais de paiements des fournisseurs,
  • des dépenses imprévues doivent être effectuées,
  • l'augmentation des stocks lorsque les ventes baissent,
  • le recours à l'autofinancement qui est la pratique idéal pour épuiser la trésorerie 
  • etc. 

C'est dans des cas comme ceux-ci que l'entreprise peut faire des demandes de prêt à court terme, qui sont des crédits à durée de remboursement de 1 an. 

Pour ce faire, l'entreprise doit se tourne généralement vers une banque ou un institut de crédit.


Les différents types de prêt à court terme


Plusieurs sortes de crédit professionnel existent pour pallier aux problèmes de liquidités d'une entreprise, à commencer par :

  • la facilité de caisse. Celle-ci consiste en une autorisation temporaire de découvert auprès de votre banque. Le découvert permettra au compte de l'entreprise de ne pas se retrouver dans une situation créditrice après avoir perçu et utilisé l’avance convenue. 
  • L'escompte qui sert à financer le poste client. Ainsi, si certains clients négocient un délai de paiement en présentant une lettre de change comme garantie de créance, l'entreprise peut à son tour négocier avec sa banque un financement immédiat équivalent en présentant cette attestation de paiement futur du client.


Les avantages des prêts à court terme

Ce genre de crédit peut être utiliser pour éviter une dilution du capital, voire la prise de contrôle de l'entreprise par de nouveaux associés, grâce à une augmentation du capital.
En outre, le prêt n'est accordé qu'aux entreprises pouvant justifier que leur situation commerciale est favorable et l'obligation de rembourser le prêt sur une courte période de 1 an rassure les organismes prêteurs.
Enfin, le crédit donne lieu pour l'entreprise à une déductibilité fiscale de ses intérêts.


Les inconvénients du prêt à court terme

En revanche, le crédit à court terme possède également des inconvénients de taille : on peut ainsi citer les frais d'agence non négligeables.
En outre, l'emprunt pèse sur le bilan de l'entreprise, sur sa solvabilité et peut provoquer son dépôt de bilan...
Il faut également savoir qu'en cas de démarrage d'une start-up ou de réelles difficultés financières (chute des ventes), il est presque impossible pour une entreprise d'obtenir un prêt à court terme.










Crédit image : http://www.freedigitalphotos.net/images/Money_g61-Buying_Euro_Cash_p53938.html

Le cloud France, quel avenir?






Le cloud computing, appelée aussi le nuage informatique en France est une infrastructure fournissant des services ou des applications informatiques en ligne. On peut y accéder partout, à tout moment et à n’importe quel appareil que ce soit sur un Smartphone, un PC de bureau, une tablette ou un ordinateur portable. Il présente de nombreux atouts notamment un usage simplifié, une réduction des coûts, une haute disponibilité des services et une grande sécurité avec les garanties du fournisseur.