**Le succès est une conséquence et non un but** - Gustave Flaubert

Téléchargez tout !

Entrepreneur ? Envie de créer une activité ? Découvrez à l'intérieur de mes documents GRATUITS, les secrets d'un Entrepreneur à succès. Voici quelques-unes des ressources que vous recevrez GRATUITEMENT ... !

Zoom sur le congé individuel de formation (CIF)












Entre les évolutions que subissent chaque secteur d'activité, les nouvelles technologies qui pointent le bout de leur nez tous les mois, un salarié peut avoir du mal à suivre le rythme.  Pourtant pour rester compétitif et efficace, il doit sans cesse se tenir informé mais aussi mettre à jour ses connaissances et donc ses compétences. Parmi les solutions qui s'offrent à lui en matière de formation professionnelle, il y a le congé individuel de formation, aussi appelé CIF.


La définition du CIF

Le Congé Individuel de Formation est un droit accordé au salarié qui lui permet de s'absenter de son poste pour suivre une formation, sous réserve de remplir quelques conditions. Ce congé va lui permettre de suivre l'action de formation de son choix dans le domaine qu'il souhaite. Ce type de congé est donc demandé à l'initiative du salarié. En temps normal, un CIF peut se dérouler sur une durée d'un an maximum pour une formation professionnelle exercée à temps plein ou de 200 heures lorsqu'elle est effectuée à temps partiel.

Les conditions pour accéder au CIF

N'importe quel salarié peut prétendre au Congé Individuel de Formation. Il faut juste que ce dernier ait travaillé au moins 24 mois (sur une période interrompue ou non) et qu'il ait au moins une année d'ancienneté dans l'entreprise. Il se peut qu'un salarié ayant déjà profité du CIF demande à bénéficier d'une nouvelle formation dans ce cadre : il faudra juste attendre que le délai de carence s'applique. Ce délai peut aller de 6 mois à 6 ans selon la formation initiale suivie.

Pourquoi faire appel au CIF

Un salarié peut avoir la volonté de vouloir en bénéficier pour plusieurs raisons :
- un changement d'activité
- le perfectionnement des connaissances dans le domaine social ou culturel
- l'accès à un niveau de qualification supérieur à celui qu'il a actuellement
- la préparation et le passage d'un examen dans le but d'obtenir un diplôme à finalité professionnelle.

Les modalités pour accéder au CIF et la rémunération

Le salarié a l'opportunité de choisir lui-même le centre de formation professionnelle où il veut aller ainsi que sa formation. Il doit adresser une demande écrite à son employeur au moins 60 jours avant le début de la dite formation. Si le salarié remplit toutes les conditions du CIF, un employeur ne peut normalement pas refuser. Si le salarié n'a pas de réponse dans le mois suivant la demande, on considère que la réponse est oui.

En ce qui concerne la rémunération perçue par le salarié durant un congé individuel de formation, l'employeur continue de lui verser l'intégralité ou une partie de son salaire en fonction du niveau de son revenu.

A savoir : un salarié réintègre automatiquement ses fonctions dès son retour de formation.











Crédit photo : http://www.freedigitalphotos.net/images/Learning_g376-Smiling_College_Student_p96912.html

Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien