**Le succès est une conséquence et non un but** - Gustave Flaubert

Téléchargez tout !

Entrepreneur ? Envie de créer une activité ? Découvrez à l'intérieur de mes documents GRATUITS, les secrets d'un Entrepreneur à succès. Voici quelques-unes des ressources que vous recevrez GRATUITEMENT ... !

Interview de la boutique en ligne Solendro. Comment se lancer sur un marché de niche avec peu de moyens















Aujourd'hui, j'accueille Solendro.com, une boutique en ligne de sous-vêtements masculins.



Pouvez-vous vous présenter et nous dire dans quel domaine d’activité avez-vous créé votre entreprise ?



À l’origine de Solendro.com, il y a deux hommes. Deux anciens étudiants passés par les bancs de l’ESSEC, spécialisés en entreprenariat, et qui après un tour du monde ont décidé de se lancer dans la création d’une entreprise un peu à part.



Solendro.com c’est LA boutique en ligne de sous-vêtements masculins. Aujourd’hui, n’importe quel homme peut acheter des sous-vêtements en fonction de ses goûts et de son budget tout en garantissant le meilleur rapport qualité-prix possible. Nous avons aussi cherché à créer un site intuitif et élégant pour le rendre facile d’accès. 

L’idée est donc que l’on trouve chez Solendro.com son boxer Calvin Klein habituel, à prix avantageux et livré à domicile sous 72h, mais également que l’on découvre des modèles mieux adaptés à ses besoins, plus originaux, rares ou tendances.



Pourquoi avoir choisi le domaine du sous vêtement masculin ? Comment avez-vous validé le potentiel de votre idée ? Via une étude de marché ou à l’intuition.


Nous ressentions, comme la plupart des hommes, le besoin de trouver des dessous confortables dans lesquels nous pourrions passer nos journées tout en se sentant bien et aucun site ne s’était spécialisé dans ce secteur. Alors, intéressés par l’e-commerce, de par nos expériences professionnelles, et nos habitudes personnelles, nous avons eu l’idée de nous lancer.

Après la réalisation d’une étude de marché qui a démontré l’intérêt accru porté par les Hommes à leur apparence et à ses moindre détails mais aussi la forte augmentation des achats de vêtements et de dessous en ligne, cela nous est apparu comme une évidence. Et l’intuition que nous avions au départ s’est confirmée.




Vous êtes donc positionnés sur un marché de niche. Pouvez-vous expliquer aux lecteurs ce qu'est un marché de niche et nous donner 5 exemples de marchés de niches qui, selon vous, ont de l’avenir ?


Pour nous, un marché de niche est un segment de marché précis, peu concurrentiel dans lequel après évaluation de sa taille pour voir si la rentabilité est possible, il est logiquement plus facile de grandir : d’où l’importance de faire des études de marché préalables.

Il s'agit par exemple :
  • Les services à la personnes (âgées notamment)
  • Le coaching (sportifs etc.)
  • Les référenceurs
  • Le secteur de l’écologie (marché est loin d’être à maturité)
  • Le notre ?



Et quelles sont les étapes à ne pas négliger pour s’insérer sans risques dans un marché de niche ?


À partir du moment où il y a un investissement, il y a un risque dans la mesure où on parie sur l’avenir et qu’il est incertain. En revanche, si nous devons donner quelques conseils, ce serait de bien réfléchir au lieu d’implantation en fonction du type de clientèle que l’on souhaite toucher. Évaluer si notre projet a réellement un caractère novateur qui pourrait intriguer voire susciter l’intérêt. En créant Solendro.com et en se mettant à vendre des sous-vêtements nous étions sûr de créer de la curiosité.

Pour cela, il faut créer des études de marchés et porter le projet à des investisseurs ou des personnes capables de vous faire connaître.





Quelles astuces donneriez-vous pour réaliser ces étapes avec peu de moyens ?


Il faut être débrouillard, ne pas avoir peur de partir dans des voies que l’on avait pas encore explorées et toujours croire que l’on est capable de le faire (dans la mesure où cela reste réalisable). Ensuite, il ne faut pas hésiter à se faire conseiller ou à solliciter son réseaux d’amis, d’anciens de l’école, sachant que l’on sera un jour à même nous aussi de leur renvoyer l’ascenseur.




Au niveau du site web, certains prestataires proposent des sites web pour 150 euros mais selon vous quelle fourchette de prix est-il conseillé d’investir pour avoir un site web efficace de vente en ligne ?


Le site internet étant la clef de la réussite d’une plateforme d'e-commerce, dans l’idéal, il faudrait avoir quelqu’un en interne pour le développer et le gérer. À défaut, le mieux est d’avoir quelqu’un de proche qui peut rester disponible et ensuite de faire confiance à des développeurs. Pour ce qui est de l’externalisation complète, Les SSII ont recourt à des prix très variables en fonction des villes de l’ancienneté de l’entreprise ou de la capacité de négociation. Cela dit, opter pour un CMS peut radicalement faire baisser les prix. Le plus grand danger est que certaines SSII cherchent à rendre l’entreprise captive par un code propriétaire.




Au niveau du référencement, connaissez-vous des solutions peu coûteuses pour bien placer ses mots clés ?



Oui, nous les avons étudié sur le terrains grâce à nos expériences passées et en lisant de nombreux livres sur le sujet.






Savez-vous comment gagner de la visibilité et se faire connaitre de sa cible de clients à moindre frais ?


Bien que ce soit un des fondements de la réussite, la communication est souvent difficile à mettre en place et dépend du secteur dans lequel on travaille. Le tout et de se montrer rigoureux dans la gestion des budgets pour rester raisonnable dans les dépenses, d’être clair sur son positionnement pour être facilement identifiable et créatif dans les moyens utilisés pour marquer les esprits.




Enfin, quel conseil donneriez-vous à un entrepreneur en herbe souhaitant se lancer dans un marché de niche ? Que doit-il faire ou éviter de faire en priorité ?


Le plus important, c’est d’être capable de se différencier sur des facteurs clefs de succès puis de mettre en application les plans qui ont été élaborés.


C’est pourquoi, nous accordons beaucoup d’importance à la confiance et à la capacité à bien s’entourer. Comme disait Steve Jobs : « La question ce n’est pas l’argent que l’on a mais les personnes avec qui l’on travaille» trouver le bon associé qui saura vous faire garder à l’esprit vos objectifs et des employés concernés et capables de mettre en application votre stratégie c’est le principal.




Je vous invite à regarder cette vidéo très originale de Solendro, elle est vraiment très sympa et décalée :)







Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

  1. Une interview très intéressante!

    Je suis Aurore, responsable communication de Fitizzy, l'expert taille du prêt-à-porter en ligne. Nous conseillons la bonne taille aux internautes directement sur les fiches produits des sites marchands d’habillement, en comparant leurs mensurations aux dimensions des vêtements. Nous envisageons déjà d'étendre notre service à la lingerie notamment.

    Nous pourrions en rediscuter par mail. Voici mon adresse: avanacker@fitizzy.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      La solution que vous proposez à un intérêt certain car il est vrai que selon les marques et les origines géographiques de vêtements, les tailles différés énormément. Nous pouvons effectivement en discuter en privé.

      Supprimer

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien