TÉLÉCHARGEZ TOUT GRATUITEMENT !
Créez votre business à 6 chiffres
Et vivez libre et heureux !



__________________________________________________________________________________________________

Aménagement du temps de travail en entreprise : deux motifs économiques


L’aménagement du temps de travail consiste à mettre en place une organisation optimale permettant d’adapter le temps de travail des salariés aux variations de l’activité de l’entreprise.


Il est conseillé aux dirigeants d'entreprises de connaître les principes généraux de l’aménagement du temps de travail au risque se retrouver un jour en conflit avec les salariés.

Si vous avez du personnel ou avez l’intention d’en recruter prochainement, voici quelques principes :




La volonté des entreprises d’aménager le temps de travail des salariés tient en deux motifs économiques


1. Adapter le temps de travail des salariés aux variations de la demande

Selon le rythme et le volume de son activité, une entreprise doit aménager le temps de travail de ses salariés en fonction des demandes des clients et selon son activité saisonnière.

Par exemple :
- Pour gérer des pics d’activités lors d'activités de tourisme d’été ou d’hiver.
- Pour gérer un sursaut d’activité lors des fêtes de fin d’années.


2. Améliorer l’utilisation des équipements

En fonction des pics d’activités de l’entreprise, les équipements ne seront pas utilisés de la même façon.


Exemples : durant les congés d’été, la plupart des entreprises subissent une baisse importante de leur activité.


Quelles sont les durées légales et maximales du travail en entreprise ?

Le droit des salariés fixe la durée légale du travail à 35 heures par semaine soit 1 607 heures par an quel que l’effectif de l’entreprise.
Et en pratique, la durée maximale du travail (heures supplémentaires comprises) peut s’étendre jusqu’à maximum :
  • 10 heures par jour par salarié (ou 8 heures par jour pour les salariés âgés de moins de 18 ans).
  • 48 heures par semaine pour un salarié (ou jusqu’à 60 heures maximum pour les situations exceptionnelles). Les salariés de moins de 18 ans ne peuvent pas travailler plus de 35 heures par semaine.
  • Des pauses de 20 minutes doivent être instaurées toutes les 6 heures.


A savoir : La durée légale maximale du travail ne s'applique pas aux cadres dirigeants et aux VRP.


La variation de la durée du travail des salariés français s’étend en moyenne de 29h à 48h par semaine

En France, toutes catégories confondues, un salariés à temps complet travaille en moyenne 35 heures et 52 minutes par semaine soit 1650 heures par an.

è    Moyenne de 37h par semaine (1 700/an) pour les hommes.
è    Moyenne de 34h par semaine (1 570/an) pour les femmes.



On retiendra que :
  • Les cadres ont la durée de travail la plus longue : 1 870 heures en moyenne an par an soit 41h/semaine.
  • Les ouvriers travaillent le moins du fait de la pénibilité de leur tâches et également car ils sont plus sujets aux risques d’accidents du travail que les cadres (portage de charges lourdes, postures pénibles et douloureuses, position debout, mouvements fatigants).
  • La durée du travail est plus faible pour les femmes que les hommes (car en réalité elles occupent moins de postes à responsabilités que les hommes, et la plupart préfèrent privilégier leur vie de famille plutôt que professionnelle.
  • Plus on est ancien dans l’entreprise, moins on travaille. Lorsqu’on à moins de 1 an d’ancienneté dans une entreprise, on travaille plus car on n’a pas accumulé suffisamment de RTT ou on a également envie de passer la période d’essai et de faire ses preuves.
  • Plus l’entreprise est petite et plus on travaille.  Les salariés des grands groupes travaillent moins que ceux des PME. La polyvalence demandée dans les petites entreprises explique cela. Un employé doit pouvoir remplir plusieurs tâches différentes et évolutives, à l’inverse des grands groupes ou chacun à 1 seul et unique rôle. De plus, la fibre familiale des petites entreprises peut expliquer également qu’on travaille plus dans les petites  entreprises que dans les grandes entreprises.
  • Les salariés du public travaillent moins que dans le privé. Ce n’est pas un secret, un fonctionnaire a en moyenne 1 semaine et demi de congés supplémentaires par rapport à un employé du privé.

Tableau comparatif des heures travaillées par catégories professionnelles   


Hommes
Femmes
Moyenne
Cadres
42h/semaine
(1 930/an)
37h/semaine
(1 700/an)
41h/semaine
(1 870/an)
Employés
36h30/semaine
(1 680/an)
34h/semaine
(1 580/an)
35h/semaine
(1 610/an)
Ouvriers
35h30/semaine
(1 630/an)
33h/semaine
(1 520/an)
35h/semaine
(1 610/an)

 Tableau comparatif des heures travaillées par secteur d'activité 
Secteur d'activité
Heures travaillées
Agriculture
38h30/semaine (1 770/an)
Biens de consommation
35h42/semaine (1 640/an)
Automobile
35h/semaine (1 610/an)
Énergie
34h24/semaine (1 580/an)
Construction
36h/semaine (1 660/an)
Transports
37h/semaine (1 700/an)
Finance
35h30/semaine (1 630/an)
Immobilier
37h53/semaine (1 740/an)
Services aux entreprises
36h30/semaine (1 680/an)
Éducation, santé, action sociale
34h11/semaine (1 570/an)
Administrations
35h/semaine (1 610/an)

Secteur
Privé
36h22/semaine (1 670/an)
Public
34H24/semaine (1 580/an)

Taille de l'entreprise 
Moins de 10 salariés
38h/semaine (1 730/an)
De 10 à 49 salariés
36h/semaine (1 660/an)
De 50 à 499 salariés
35h17/semaine (1 620/an)
500 salariés et plus
35h17/semaine (1 620/an)

Ancienneté
Moins d'un an
38h30/semaine (1 770/an)
De 1 an à moins de 5 ans
36h/semaine (1 660/an)
De 5 ans à moins de 10 ans
36h/semaine (1 660/an)
10 ans ou plus
35h17/semaine (1 620/an)
 Source : enquêtes Emploi 2003-2004, Insee


En termes d’aménagement du temps de travail une entreprise peut presque tout faire

Cependant, il y a certaines précautions à prendre.

Le tableau comparatif ci-dessus, met en relief des moyennes horaires. Mais il faut reconnaître qu’en période de forte activité, les salariés peuvent effectuer des journées de travail rallongées et accompagnées éventuellement d’un caractère pénible.

C’est le cas, d’un bon nombre de mes amis qui se sont souvent plaint du caractère difficile de leur métier dans la finance ou le consulting (pour ne citer que ces deux métiers) qui leur impose des horaires extrêmes. Ces horaires hors normes peuvent au final entraîner à certains moments une charge de travail critique responsable de certains troubles psychiques notamment dans les métiers qui déshumanisent la personne. 


5 à 10 % des salariés sont sujet à un burn out (épuisement intense et dépression suite à un stress professionnel). Ce syndrome intervient après une longue période d’épuisement physique et psychologique.


Les solutions sont pour prévenir la dépression des salariés:
  • Avoir recours aux CDD et à l’intérim afin de canaliser le surcroît d’activité.
  • Favoriser la flexibilité des horaires en proposant de larges plages horaires.
  • Proposer des compensations (RTT, congés, primes, etc.).

Un collaborateur perturbé ne peut plus être efficace !

Il est donc très important de vous demander si l’organisation de votre travail convient à l’ensemble de vos collaborateurs car un salarié en congé maladie de longue durée génère des pertes financières importantes pour l’entreprise (remplacement, procédure de licenciement, paiement d'une partie de ses indemnités, etc).
Si vous en ressentez le besoin, un éclairage peut vous être apporté via des formations très courtes en droit social des entreprises au sein d’organismes connus tels que le CNAM ou Francis Lefebvre Formation.







Crédit photo : http://www.freedigitalphotos.net/images/time-follows-me-photo-p236764 / http://www.freedigitalphotos.net/images/business-man-run-from-the-clocks-photo-p210294

Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien