**Le succès est une conséquence et non un but** - Gustave Flaubert

Téléchargez tout !

Entrepreneur ? Envie de créer une activité ? Découvrez à l'intérieur de mes documents GRATUITS, les secrets d'un Entrepreneur à succès. Voici quelques-unes des ressources que vous recevrez GRATUITEMENT ... !

Financer son entreprise : 4 pistes à explorer dans votre recherche de fonds




Toute activité même la plus modeste nécessite un capital de départ. 

Le financement de votre projet est le point de départ de votre entreprise et il ne faut en aucun cas sous estimez ses besoins financiers car un manque de quelques milliers d’euros peut faire échouer un projet parfaitement viable à la base.


Voici 4 pistes de financements à explorer dans la recherche de fonds pour votre entreprise  :


L'apport personnel, où le trouver ?


On évalue en moyenne à 30% l’apport personnel minimum nécessaire pour lancer une activité.
Ces fonds propres doivent être précisés dans votre business plan et seront issus soit de vos propres économies, soit de vos proches (y compris amis, voisins, collègues) pour vous soutenir.

Pensez à la possibilité d'obtenir une aide sous forme de dons, qui dans le cadre d'un investissement à la création d'entreprise, sont exonérés d’impôts sur le revenu pour des parents, amis, voisins ou collègues à hauteur de 25 % des versements et jusqu’à 20 000 euros pour un célibataire ou 40 000 euros pour un couple.

Vous pouvez également négocier une reconnaissance de dettes auprès d’un tiers ou lui offrir une participation dans l’entreprise comme associé ou actionnaire en échange d'un financement.

Les prêts à la consommation sont des crédits que vous pouvez obtenir plus ou moins facilement auprès d’organismes de crédits tels que Cofinoga, Cetelem, Sofinco, Carrefour, etc. Ces crédits sont plus faciles à acquérir qu’un prêt bancaire.

Sachez qu’il existe des associations qui mettent en relation des porteurs de projets avec des particuliers épargnants-investisseurs souhaitant investir dans une entreprise en échange d’une exonération d’impôts.
Il existe que très peu de structures de ce type, en voici au moins 3 d'entre elles :


Le crowdfunding : En France, Kiss kiss bank bank est l’un des leaders pour ce type de financement. 
Le site alloprod vous propose un classement de 61 plateformes de crowdfunding et leur attribue des notes à l’adresse suivante : http://www.alloprod.com/labels-participatifs 


Les banques


Le banquier souvent méfiant, n’est pas préteur pour rien. 

Pour mettre toutes les chances de votre côté, n’allez surtout pas démarcher plusieurs banques en parallèle, attendez le retour d’une première banque avant d'aller démarcher les autres, car de ce premier échange vous identifierez les points faibles de votre dossier et serez ainsi mieux préparés pour convaincre les autres banques.

Les banques ne financent jamais à 100% un projet, vous devrez donc malgré tout, apporter 30% de l’investissement. Il vous faudra parfaitement ficeler les détails de votre projet, l’étude de marché, l’indispensable business plan, le bilan prévisionnel mais aussi les points forts et les faiblesses du projet. Ainsi le banquier saura qu’il dispose de toutes les garanties nécessaires au succès de votre entreprise.

Pour maximiser vos chances d’obtenir un financement, il est conseillé de d'abord faire appel à un organisme d'aide à la création d’entreprise avant de solliciter une banque, car un projet validé par un conseiller professionnel rassurera le banquier. S’il vous faut un financement inférieur à 3000 euros, l'ADIE peut être une source de financement. C'est un micro-crédit qui peut pallier au crédit bancaire  mais cette aide est réservée à certains projets.



Les clubs d’investisseurs


Les clubs d’investisseurs disposent souvent d’une solide expérience en management et en gestion d’entreprises ; et ils pourront vous aider à financer votre projet.

Il s’agit des Business Angels, OSEO, les clubs d’investisseurs privés ou les associations de chefs d’entreprises qui accordent des prêts sans intérêts ni garanties aux porteurs de projets. Le soutient d’un club d’investisseurs rassure et permet de convaincre d’autres investisseurs. Votre CCI ou chambre des métiers pourront vous orienter vers le bon interlocuteur.

Les Business Angels apportent leurs conseils aux créateurs d'entreprises et leurs ouvrent également leurs carnets d'adresses. Ils n'ont pas de secteur d'investissement déterminé et interviennent à tous les stades d'une société : du financement au développement en apportant leur pécule pour des besoins en financement compris entre 100 000 et 500 000 euros.



Les aides et subventions


L’état et les collectivités locales aident les créateurs d’entreprises par le biais de subventions, d’exonérations de charges fiscales ou de prêts à taux préférentiel.

Attention, la plupart de ces aides viennent plusieurs mois après la création de l’entreprise et sont versées sous conditions d’avoir validé certaines étapes du projet (achats de matériel, réalisation d’un prototype, objectifs d’embauche, etc.).

Par ailleurs, les dossiers sont long à constituer mais ne négligez pas cet apport qui peut être un véritable levier pour vous.


Le PCE (Prêt à la Création d'Entreprise) est un prêt d'un montant de 2 000 à 7 000 euros, sans caution ni garantie financière pour financer la création ou de reprise d'entreprises. Sa durée d'amortissement est de 5 ans en 54 mensualités et il est cumulable avec d’autres prêts. En général, il est octroyé par les banques donc adressez-vous à votre banquier pour plus d'informations.
Il est conseillé d'obtenir le PCE avant tout autre prêt car son obtention est conditionnée au fait qu'aucunes autres aides n'aient été octroyées.

Les concours à la création d'entreprise : il en existe plusieurs et il vous est tout à fait possible de participer à plusieurs concours à la fois. 

Voici la liste des concours nationaux et régionaux : http://www.apce.com/pid563/concours-et-fondations.html?espace=1&tp=1


Les prêts d'honneur sont des prêts (de 3000 à 15 000 euros, en moyenne 7500 euros) à taux zéro, sans garantie ni caution personnelle pour ceux qui ont peu ou pas d’apport personnel. 
Il est accordé par les principaux réseaux d'aides à la création d'entreprise : 

  • France initiative (qui verse un montant moyen de 7 800 euros et jusqu’à 30 000).
  • Réseau Entreprendre (connu pour être l'organisme le plus généreux : qui verse 25 000 en moyenne, jusqu’à 50 000)
  • Les boutiques de gestion, etc.

OSEO soutient les investissements et aide les créateurs à financer leurs dépenses dans le cadre de la création ou du développement d’entreprises innovantes de moins de 3 ans.


Pensez aux primes et subventions accordées par les régions et départements. La prime la plus courante est la prime régionale à la création d'entreprise (PRCE) qui est accordée par la plupart des régions.

Pour voir toutes les aides et subventions accordées par les régions, je vous invite à vous rendre sur le site www.toutaide.com, qui recense toutes les aides nationales et locales par région.






Je vous souhaite bon courage dans votre recherche.







Crédit photo : http://www.freedigitalphotos.net/images/business-man-looking-to-success-photo-p248419

Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien

Création entreprise

Création entreprise/fullwidth/#B45F04

Outils et efficacité

Outils et efficacité/carousel/#3ADF00

Augmenter votre chiffre d'affaire

Augmenter votre chiffre d'affaire/column/#DF0174

Augmenter votre visibilité

Augmenter votre visibilité/column/#0404B4

Erreurs fréquentes

Erreurs fréquentes/fullwidth/#FF8000