TÉLÉCHARGEZ TOUT GRATUITEMENT !
Créez votre business à 6 chiffres
Et vivez libre et heureux !



__________________________________________________________________________________________________

Comment créer des étiquettes professionnelles en interne ?









Saviez-vous qu’il est possible d’imprimer ses propres étiquettes de qualité professionnelle directement sur la chaîne de production ?

Article invité Quicklabel


Les professionnels de différents secteurs d’activité sont de plus en plus nombreux à internaliser le maximum de processus. Les raisons sont multiples, allant de la volonté de faire des économies à celle de se lancer dans des efforts écologiques, en passant par le gain de temps ou de flexibilité que faire les choses soi-même peut représenter. Bien entendu, cette pratique est largement encouragée par le développement des nouvelles technologies, qui mettent entre les mains de personnes non formées des outils performants permettant d’effectuer des tâches auparavant réservées à des professionnels équipés d’un matériel spécifique. Mais le désir de recourir le moins possible à la sous-traitance semble être de plus en plus présent, comme l’illustre cet article de Moniteur.fr.


C’est notamment le cas pour l’impression des étiquettes d’emballage, dont la réalisation peut désormais se passer d’un imprimeur. Mais pourquoi faire ce choix et, surtout, en quoi cela est-il intéressant pour les entreprises ?


Des économies et une meilleure flexibilité

Pour toute entreprise, internaliser un processus, c’est s’affranchir des contraintes liées à la sous-traitance. Délais, quantités minimales, formats imposés… autant de complications qui n’existent plus lorsqu’on s’occupe soi-même d’imprimer ses étiquettes.


Mais pour avoir un bon contrôle de sa production, des étiquettes de qualité professionnelle et un processus parfaitement maîtrisé et intégrable aux méthodes de travail en place sans devoir former les employés à l’utilisation d’une nouvelle machine, il faut bien choisir son imprimante à étiquettes.


Quicklabel, par exemple, tient compte de ces conditions. Ainsi, les professionnels peuvent choisir un modèle parfaitement adapté à leur activité qui leur permettra de réaliser des économies pouvant aller de 15 à 18% sur le coût total de chaque étiquette imprimée, tout en conservant une résolution adéquate (1200 dpi) et une cadence permettant de ne pas ralentir la production (certains modèles peuvent imprimer 12,19 mètres d’étiquettes haute résolution par minute !).


Une solution pour de nombreux professionnels

Prenons l’exemple d’un petit producteur de vin, qui n’embouteillera sa production qu’une fois par an. La quantité de vin pouvant varier d’une année sur l’autre et les législations relatives à l’étiquetage pouvant faire l’objet de modifications, pouvoir imprimer des étiquettes en interne pour les bouteilles de vin au fur et à mesure qu’elles sont remplies constitue un avantage de taille : pas une étiquette en trop ne sera payée, aucun risque non plus de perdre du temps en attendant la livraison des étiquettes pré-imprimées, qu’il faudra ensuite appliquer à la main sur les bouteilles, retardant même éventuellement la commercialisation. En intégrant une imprimante à étiquettes à la chaîne d’emballage, ce petit producteur maîtrise parfaitement son rendement. Cette solution permet aussi éventuellement de personnaliser des étiquettes en vue d’un évènement précis (salon, présentation, foire…) et même de proposer à la vente des bouteilles de vin personnalisées au détail. Si un client souhaite pouvoir offrir à quelqu’un une bouteille de vin nouveau portant une inscription particulière, il suffit de créer l’étiquette correspondante sous le logiciel fourni et d’imprimer l’étiquette de qualité professionnelle en un exemplaire unique : aucun imprimeur ne saurait proposer ce type d’arrangement ! Et l’exemple du petit producteur de vin est bien sûr transférable.


Quant aux autres entreprises de plus grande envergure, comme les fabricants de produits pharmaceutiques ou sanitaires, de cosmétiques, de produits alimentaires en gros et à celles spécialisées dans l’emballage, ils peuvent ainsi également maîtriser un nouvel aspect de leur production.







Mots-clés

Etiquettes en interne, imprimer des étiquettes, étiquetage en interne, imprimer ses propres étiquettes, imprimante professionnelle, imprimante à étiquettes couleur, étiquettes personnalisées

Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

  1. Bonjour, je veux juste demander si le faite "d'internaliser" de plus en plus de processus dans l'entreprise ne fait pas ralentir l'économie dans sa globalité. Je veux dire par là que c'est de plus en plus de marchés non octroyés aux privés et cela à forcément une conséquence... non ?

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Votre remarque est tres juste, cependant, il n y a aucune chance que l`internalisation devienne le modele phare d`une economie future car il est impossible de tout maitriser en interne, pour des soucis de couts et parce qu`on ne peut pas se specialiser dans tout. Cela est d`autant plus vrai pour les petites entreprises.

    RépondreSupprimer

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien