TÉLÉCHARGEZ TOUT GRATUITEMENT !
Créez votre business à 6 chiffres
Et vivez libre et heureux !



__________________________________________________________________________________________________

Pourquoi choisir le Portage salarial plutôt que le régime Auto-entrepreneur ?

Pourquoi choisir le PORTAGE SALARIAL plutôt que le régime AUTO-ENTREPRENEUR ?




Les experts de ITG.fr, que j'ai eu l'opportunité d’interroger, répondent à ce choix cornélien.


Portage salarial ou auto-entrepreneuriat, voici ce qu'ils disent :



Les deux modèles présentent des avantages. Le choix du statut doit principalement être fait en fonction du chiffre d’affaires généré par l’activité. Un des inconvénients du régime d’auto-entreprise réside dans la limite imposée à son chiffre d'affaires de 32 600 € pour les prestations de service.


Si votre chiffre d’affaires ne dépasse pas ce plafond ou si vous allez prochainement l’atteindre, vous pouvez vous aider de ce tableau pour choisir le statut le plus adapté à votre situation. Vous découvrirez par exemple que l’auto-entreprise ne donne pas droit à la protection sociale afférente au régime des salariés, mais uniquement à la protection de base fournie par le RSI.








Le portage salarial est adapté pour quels types d’activités ?

Le portage salarial s’adresse principalement aux experts indépendants qui travaillent par missions. Mais ce statut peut également être utilisé par les séniors expérimentés, les formateurs et coachs, les consultants,  les personnes en reconversion professionnelle.

Patrick Levy-Waitz, président d’ITG précise : "Il existe une large palette de profils qui peuvent avoir recours au portage salarial : du cadre quinquagénaire en quête d’autonomie professionnelle à la femme entrepreneure qui cherche à sécuriser le lancement de son activité en passant par le jeune diplômé qui exerce dans le secteur du digital et qui ne conçoit pas son travail dans un lieu et sur un horaire fixe."



Quelles sont les garanties apportées par ITG à ses salariés en portage salarial ?

Parmi les nombreuses garanties proposées par ITG, nous pouvons citer : le salaire conventionnel, le remboursement de vos frais professionnels, un Plan d’Epargne Entreprise, une mutuelle, et bien plus. Nous vous invitons à les découvrir sur cette page : http://www.itg.fr/portage-salarial/avantages-portage-salarial.



Peut-on être à la fois salarié d'une entreprise et acteur du portage salarial ?

Oui, il est possible de cumuler une activité en tant que salarié et de travailler en portage à condition que le contrat de travail qui vous lie avec votre entreprise ne présente pas de clause l’interdisant (exclusivité ou non cumul d’activité).



Faut-il un apport financier pour se lancer sous ce régime ?

A l’inverse des sociétés où la loi fixe un minimum de réserve financière légale à placer dans l’entreprise, le portage salarial ne requiert pas d’apport financier pour se lancer.



Quels sont les frais, taxes et impôts (25%, 50%) ?

En matière de portage, les frais de gestion sont autour de 10% du chiffre d’affaires annuel. Ces frais incluent notamment la gestion de la comptabilité et des démarches administratives, les frais de recouvrement des impayés, la gestion des frais professionnels, l’organisation de rencontres entre portés pour agrandir son réseau ou encore l’accompagnement dans le développement commercial.



Au niveau du contrat de travail, quelle est la durée minimale d'engagement ?

Le contrat pour une mission liant la société de portage et l'entreprise cliente ne pourra pas présenter une durée excédant les 3 ans.



En cas d'échec, est-ce qu'un salarié du portage salarial pourra toucher le chômage ?

Oui, le porté peut percevoir les allocations chômage en cas d’échec conformément à la circulaire publiée par Pôle Emploi datant du22 décembre 2014 qui prévoit d’indemniser les demandeurs d’emploi qui exerçaient leur activité professionnelle en portage salarial selon les principes posé par l'accord de 2010.



Quel est le chiffre d'affaire maximal que l'on peut atteindre avant d'être contraint de quitter le portage salarial pour la création d'entreprise ?

Il n’existe pas de plafond de chiffre d’affaires lorsque l’on est en portage salarial. Ajoutons que plus le chiffre d’affaire dégagé sera élevé plus les frais de gestions seront revus à la baisse.









Crédit image : http://www.freedigitalphotos.net/images/Children_g112-Young_Boy_Thinking_p162245.html

Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

  1. Merci pour cet article, il est très complet et très intéressant. Vous précisez bien les atouts du portage salarial et les personnes pour lesquelles il est résolument bénéfique (sénior, jeunes femmes et jeunes diplômes). A mes yeux, l'atout principal du portage salarial est qu’en cas d’échec il est possible de toucher le chômage. C'est rassurant !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Un article intéressant, une comparaison complète et qui analyse tous les caractéristique des deux systèmes. Après la lecture, j'ai pu toucher la différence entre le portage salarial et l'auto entrepreneur ainsi que les limites de ce dernier.

    RépondreSupprimer

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien