Prenez le bon départ!

TÉLÉCHARGEZ TOUT GRATUITEMENT !

4 raisons qui expliquent la baisse des bénéfices d’une entreprise











Si votre entreprise vend des produits et des services et que malgré une augmentation visible de vos vente, vous rencontrez une baisse de vos bénéfices, alors, il est normal de vous inquiéter et de chercher à identifier les raisons à ce phénomène.


Premièrement, vous devez toujours poser l’équation de revenus suivant :

Vos bénéfices = chiffre d’affaires - coûts
                     = (1.prix x 2.volume) - (3.coûts fixes + 4.coûts variables)

Cette équation vous permet de mettre en évidence les 4 variables primordiales influençant les bénéfices de votre entreprise.


Les questions alors à se poser lorsque les bénéfices d’une entreprise baissent sont les suivantes :



1. Concernant votre chiffre d’affaires :

Votre chiffre d'affaires est directement lié à vos prix de ventes et à vos volumes de ventes de produits ou services.


Si votre chiffre d’affaires diminue : et que vous n'avez pas baissé vos prix, alors il s'agit d'un problème de volume de vente. Vous devez vérifier si la baisse observée de votre chiffre d’affaires est sectorielle. C'est à dire est-ce que cette baisse concerne votre entreprise seule ou est-ce que la baisse impacte également vos concurrents. Si c’est le cas, cela signifie que votre filière souffre d'une chute globale des ventes et donc d’une baisse d'ensemble de la demande de produit.

Si la baisse de vos ventes ne concerne que votre entreprise, alors cela signifie que :
= soit vos clients ont été débauchés par concurrents, 
= soit vos clients n’ont plus besoin de votre produit,
= ou soit vos clients achètent moins de vos produits ou moins souvent.

Si votre chiffre d’affaires augmente : mais que les bénéfices de votre entreprise baissent quand même. Cela signifie que les marges de votre entreprise ont diminuées. Il y a 2 raisons possibles qui expliquent cela : 

1. Les coûts fixes et/ou les coûts variables de l’entreprise ont augmentés,
2. ou soit l’entreprise doit vendre son produit à un prix réduit (par exemple lors de la pression d’un gros client sur les ventes ou dans le cas d’une guerre des prix).


2. Concernant vos coûts :

- Les coûts de votre entreprises augmentent : l’augmentation des coûts fixes ou variables (augmentation du prix d’achat des matières premières ou des coûts de production, nouvelles taxes, etc.) provoque systématiquement la baisse des marges et des bénéfices de l’entreprise. Vous allez donc devoir réfléchir à de nouvelles solutions pertinentes permettant de réduire vos coûts.

Les coûts de votre entreprises n’ont pas changés : la baisse des bénéfices de votre entreprise est alors due à une baisse des ventes de votre produit. Dans ce cas les causes peuvent être multiples.


3. Les concurrents, leur arrivée provoque souvent une baisse de votre chiffre d’affaires.


- Le nombre de vos concurrents augmente : l'arrivée de nouveaux concurrents sur un marché créer inévitablement un éclatement de l'offre et donc une diminution automatique de vos parts de marchés. Notamment si l'un de vos concurrents propose une produit nouveau et innovant.

- Le nombre de vos concurrents diminue : mais vos bénéfices continuent à diminuer. Si la concurrence a tendance à diminuer, cela peut signifier que ceux-ci ont abandonné un secteur d’activité peu rentable pour eux, car soit le secteur est trop saturé, ou soit il est en perte de vitesse. Dès lors, votre entreprise peut capter les parts de marché délaissées par la concurrence. Mais dans ce type de configuration, la fuite des concurrents signifie souvent que les ventes du secteur auront peine à redécoller.




4. Les produits de substitutions :

S'il y a de nouveaux produits de substitution sur votre marché, les ventes de votre produit peuvent diminuer.
Il s’agit de produits proposés par des concurrents indirects qui se substituent à vos produits.

Par exemple :
Prendre le train ou la voiture au lieu du train
Dormir chez un particulier au lieu d’aller à l’hôtel
Boire de l’eau minérale pétillante au lieu d’une limonade



Recommandation en cas de baisse de bénéfices d'une entreprise



• Si la croissance d’un secteur d'activité est touchée, les prix de vente doivent être revus à la baisse pour l’ensemble du secteur, c’est la seule condition pour survivre.
L’entreprise doit ensuite trouver des moyens de réduire ses coûts pour préserver ses marges : en renégociant tous ses contrats (d’achat, de livraison, d'électricité, de téléphonie, etc.), en licenciant une partie du personnel, en réduisant délibérément une partie de sa production, etc.

Toutefois, il ne faut pas sombrer dans une guerre des prix car cela serait néfaste pour la rentabilité de l’entreprise.



• Réaliser des partenariats avec des entreprises complémentaires afin de négocier de meilleurs prix d’achat des matières premières.


• Innover en proposant de nouveaux produits ou se diversifier dans d'autres secteurs d’activités ayant une demande importante de produits  et réduire le risque des tendances du marché en développant un portefeuille de produits variés.



• Orienter sa stratégie de croissance en essayant de vendre son produit dans des pays émergents ou la croissance est forte, l´Asie, l´Europe de l´Est ou l´Amérique du Sud.


• Obtenir des certifications/label pour gagner la confiance des clients.


• Apporter une touche « naturelle » ou « responsable » en remplaçant des produits synthétiques par des additifs plus naturels ou en proposant des produits associés à une action solidaire.













Crédit image : http://www.freedigitalphotos.net/images/Emotions_g96-Depressed_Business_Man_p157605.html

Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

  1. Ce billet est extra car vous analysez vraiment les raisons potentielles d'une baisse de chiffres d'affaires. Je pense que la majorité des entreprises en difficulté se contentent d'accuser la crise économique et ne font pas d'auto-analyse.

    RépondreSupprimer

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien