**Le succès est une conséquence et non un but** - Gustave Flaubert

Téléchargez tout !

Entrepreneur ? Envie de créer une activité ? Découvrez à l'intérieur de mes documents GRATUITS, les secrets d'un Entrepreneur à succès. Voici quelques-unes des ressources que vous recevrez GRATUITEMENT ... !

4 situations dans lesquelles vous devez impérativement vous débarrasser de votre associé



En création d'entreprise, il parait qu’il vaut mieux être seul que de travailler avec un ami.

C’est vrai… Surtout si votre associé est un emmerdeur !









En matière d’entreprise, il y a 3 lois immuables concernant l’associé :


- 1. Etre seul est une mauvaise idée. C'est vrai, il faut toujours s’entourer de personnes compétentes puisqu’en entrepreneuriat les loups solitaires ne peuvent survivre longtemps sans le reste de la meute.
- 2. Il ne faut jamais créer d’affaires avec un ami car votre belle amitié pourrait se terminer prématurément si votre compère n’est pas aussi impliqué que vous ou a une vision de votre entreprise contraire à la votre.
- 3. Il faut fuir les emmerdeurs !... Mais est-ce possible de fuir de type de personnes car Goethe lui-même disait : "il y a tellement d’imbécile ici bas qu’il vaut mieux s’en accommoder".


Ainsi, si vous avez monté un projet avec un nouvel associé (un ami de longue date ou un entrepreneur en herbe) et qu'il s'avère qu’il y a entre vous quelques dysfonctionnements.

Voici 4 situations qu'il vaut mieux d'abord aborder avec votre associé avant de coopérer avec lui car cela pourrait bien vous arriver :


Vous n'êtes jamais d'accord
Vous n'avez pas suffisamment clarifié les responsabilités de chacun dès le départ et vous êtes souvent en désaccord. Si votre associé est aussi têtu que vous et que votre répartition des parts de la société est à 50/50, c'est foutu ! La situation sera bloquée et périlleuse pour votre société. Si vos parts sont réparties à 51/49, un des associés aura certes le pouvoir décisionnel mais la situation restera bloquée car on ne peut imposer ses décisions à qui ne veut pas l’entendre.
Il n’y a qu’une solution à adopter ici : vous devez vous débarrasser de votre associé au plus vite ! 
Soit en rachetant ses parts, soit en lui vendant les vôtres.

Il a peur de prendre des risques
Le monde de entrepreneuriat n'était finalement pas fait pour lui.  Malheureusement, on ne peut pas vouloir être à la tête d'une société et aimer la routine et son petit confort. Certes, vous ne jouerez jamais le destin de votre entreprise à pile ou face à chacune de vos actions car chaque risque doit être calculé. Mais vous devez être capable de faire face à des pics de stress intense et à vous adapter dans des environnements hostiles. Votre associé pour jouer la sécurité et se rassurer pourrait avoir tendance à prendre ses décisions en suivant à la lettre votre business plan d’origine mais on sait tous qu'un business plan devient vite obsolète. Si fier à un business plan revient à lire une carte routière non mise à jour dans un monde où chaque jour de nouveaux chemins se construises.  Au premier virage vous finirez au fond du fossé !

Vous devez raisonner votre associé car la peur de prendre une mauvaise décision mène à l'inaction et l'absence de décisions est bien pire que de prendre une mauvaise décision. Suivre votre business plan à la lettre est dangereux car celui-ci reste figé alors que tout  l’écosystème de l’entreprise est en mouvement permanent. Par ailleurs, le temps que vous passerez à convaincre votre associé, vous fera peut être passer à côté d’excellentes opportunités.
Peut être faudrait-il envisager d’intégrer dans votre équipe une personne plus expérimenté afin de rassurer davantage votre associé.


Il est incompétent
Il vous a vendu du rêve concernant ses capacités professionnelles et vous avez foncé la tête baissée. Il est certes très motivé mais il n’est pas la hauteur de vos espérances, vous auriez du lui demandez-lui de vous montrer ses réalisations et le mettre à l'essai avant de vous associer avec lui. Vous étiez tellement enthousiaste d'avoir trouvé un associé que vous avez oublié de valider ses compétences. Bien évidemment, les gens ont tendance à se mettre en valeur mais certaines personnes sont dans l'exagération, ils vous font croire qu'ils sont formidables alors que ce sont de vrais calamités. C'est pourquoi, prenez bien garde d'évaluer auparavant les compétences de votre associé avant de signer un contrat avec lui.
à S’il est incompétent, n'hésitez pas ! Débarrassez vous de lui !


Finalement, il n'a plus envie
« Il y a trop de boulot », « ce soir j'ai piscine », « je vais voir des potes », etc…
Vous êtes tombé sur un associé qui a mal évalué son désir d’indépendance. 
Il fut un temps où il souhaitait s'investir avec vous dans la création d’une entreprise et finalement aux premières difficultés, il se met en congés maladie, ou il part en vacances et vous laisse tomber, ou encore il vous laisse faire tout le boulot. Porté par l’euphorie du moment, ce type d’associé s'est lancé dans l'aventure avec vous sans avoir mûrement réfléchie sa décision ni les sacrifices que cela impliqueraient. Ce type de personnalité est décelable très rapidement car il est facile de percevoir le manque de motivation chez une personne dès qu’il y a un peu trop de travail.
à Votre associé est déjà parti, cela vous épargne la corvée de vous débarrasser de lui.


Enfin, voici un ensemble d'erreurs à éviter en matière d’associé

Avant de vous engager avec un associé :
- Vous devez construire un organigramme et répartir vos tâches respectives
- Trouvez un associé qui partage vos valeurs et qui est complémentarité au niveau des compétences. A travers de longues discussions vous déterminerez si celui-ci est un passionné ou juste un opportuniste.
- Ficelez correctement votre contrat de collaboration ainsi que votre contrat de divorce !
- Évitez de travailler avec vos amis. Ce conseil vous l'avez entendu des centaines de fois. Cette idée est toutefois à relativiser car si vous avez des amis compétents avec qui vous êtes en phase au niveau personnalité, ne vous privez d'un tel collaborateur !

Pendant votre engagement :
- Soigner votre communication interne en organisant régulièrement des séances d'information. Comme si vous étiez un couple, vous devez sans cesse communiquer pour assainir votre relation.
- Si vous n'arrivez pas à vous entendre avec votre associé d'aucune façon, vous ne devez pas hésiter à vous séparer de lui. Car comme un couple, si vous restez ensemble alors que votre relation est conflictuelle, vous ferez beaucoup de mal à votre bébé qui est votre entreprise.

Pour finir, ne divorcez pas de votre associé dès la première dispute, car après tout, une relation de couple ça se travaille.





Bon courage




Crédit image : http://www.freedigitalphotos.net/images/stab-in-the-back-photo-p235756

Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

  1. Toutes les raisons données sont assez évidentes. Lorsque l'on travaille avec un collaborateur, il faut être sur la même longueur d'ondes à tous les niveaux. Merci pour cet article très intéressant.

    RépondreSupprimer

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien

Création entreprise

Création entreprise/fullwidth/#B45F04

Outils et efficacité

Outils et efficacité/carousel/#3ADF00

Augmenter votre chiffre d'affaire

Augmenter votre chiffre d'affaire/column/#DF0174

Augmenter votre visibilité

Augmenter votre visibilité/column/#0404B4

Erreurs fréquentes

Erreurs fréquentes/fullwidth/#FF8000