TÉLÉCHARGEZ TOUT GRATUITEMENT !
Créez votre business à 6 chiffres
Et vivez libre et heureux !



__________________________________________________________________________________________________

Efficacité au travail : 14h55 est l’heure où vous êtes le moins efficace. Et la différence en les hommes et les femmes






Nous connaissons tous des périodes durant la journée où nous sommes plus concentrés mais malheureusement nous n'en tenons pas compte dans la gestion de notre temps de travail. Nous exploitons très mal nos moments d’ébullition cérébrale.










Voici 3 mauvaises choses que nous faisons TOUS qui nuit à notre efficacité au travail :


  • Nous consultons nos emails à des moments de la journée où nous sommes concentrés, ce qui à pour conséquence de nous déconcentrer.
  • Et nous nous attaquons à des tâches complexes aux moments où notre cerveau est ramollit.
  • On fait l'impasse sur la pause du midi car nous sommes en retard sur un dossier alors que cela est contre-productif pour notre cerveau qui de surcroît va perdre en niveau concentration.

Il est donc urgent d’identifier les périodes de la journée où vous êtes le moins efficace / plus efficace au travail et ainsi adapter votre tâches à votre rythme biologique pour être plus efficace.


Voici ce que dit votre rythme biologique de vigilance au cours de votre journée de travail

Votre rythme biologique veille/sommeil est réglé sur une période d’environ 24 heures.

Cette période de 24 heures est appelée rythme circadien (du latin circa, environ, et dies, jour), il s’agit de votre horloge interne.

Deux hormones secrétées alternativement par le cerveau sont responsables de votre état veille/sommeil :

  • La dopamine qui est le libérée le matin et qui déclenche le dynamisme. Sa concentration maximale est atteinte vers 8 heures du  matin. (La dopamine est activée entre autres par la prise de risque, le bon café du matin, le chocolat, le sport ou les drogues).
  • La sérotonine qui est secrété vers 18 heures et a un rôle apaisant. Son débit s’arrête le matin sous l’influence de la lumière.  (Les facteurs augmentant la libération de sérotonine sont entres autres les relations sociales, les contacts physiques, le sexe, le sport ou les pensées positives).
L’équilibre entre ces 2 hormones déterminent notre capacité de vigilance et de concentration ; et donc notre efficacité au travail.


Ces deux hormones sont retrouvées à des taux très élevés chez les cadres dirigeants.



Voici le moment de la journée où vous êtes le plus efficace au travail




  • Entre 9h30 et 11h30 et entre 15h et 16h30 vos performances intellectuelles sont à leur apogée !

  • Prévoyez des réunions à ces moments là, évitez les distractions et évitez de lire vos emails.

  • A 17h l’efficacité musculaire est au maximum.

  • A 19h, la température corporelle est la plus haute de la journée et les facultés de réflexion favorisées.



Voici le moment de la journée où vous êtes le moins efficace au travail


  • Entre 14h et 15h survient la somnolence, et plus précisément le pic de somnolence est à 14h55.




Contrairement à la croyance populaire, la somnolence n’est pas due à la digestion mais à une chute de la température du corps qui est au plus bas de la journée. 


Ce coup de fatigue est inévitable et a même été mis en évidence également chez des personnes n’ayant pas mangé à midi. 


Vous comprenez pourquoi, lors d’une réunion qui a lieu après le déjeuner, la moitié des participants dorment ou sont peu concentrés....



Température corporelle au cours de la journée




Une sieste est bienvenue à ce moment là. De plus, 30 min de sieste permet de s’affranchir de 1h de sommeil dans la nuit.


Entre 3h et 4h du matin, l’état de vigilance est critique, la température du corps est au plus bas à ces heures et il est bien difficile de ne pas sombrer dans un profond sommeil.




Source : Dr. Guilhem Pérémarty





A savoir : toutes les 90 min vous vous assoupissez et cela quelle que soit votre activité, voici pourquoi



C'est la dictature du corps !

Même si vous ne vous en rendez pas compte, vous avez une phase d’assoupissement (bâillement, paupières lourdes, capacité de raisonnement au ralenti) dû à un autre rythme biologique interne de 90 min appelé rythme ultradien. Vous devez en tenir compte pour être efficace au travail.


Cela explique le fait que vous soyez fatigué même dans des heures où normalement vous auriez dû être efficace au travail.


Il est impossible de lutter contre cet assoupissement, même si vous tentez de résister, vos capacités de réflexions seront altérées.


Pour sortir de cette état de torpeur ne restez surtout pas assis sur votre chaise, mettez-vous debout et allez vous chercher un verre d’eau ou un café ; ou encore allez au toilette. Bien souvent, le simple fait de se mettre en mouvement suffit à relâcher le corps et à redynamiser votre cerveau.


Songez à insérer des espaces personnels dans votre journée de travail tel que passer un appel personnel, consulter un site internet, aller à la cafétéria, etc. Cela permet de vous aérer l'esprit et ainsi rester efficace au travail.


Ce rythme ultradien de 1h30 est lié à la sécrétion de cortisol qui est libéré en masse au moment du réveil puis toutes les 1h30. La baisse de cortisol toutes les 1h30 entraîne  votre état de fatigue.


Cette hormone contribuant à l'activation général de l'organisme, il est responsable de la force musculaire et entraîne une hyperglycémie



Courbe du cortisol durant la journée



Ainsi, il est recommandé de faire des pauses toutes les 1h30 pour rester efficace au travail.


Certaines personnes sont du « matin » et d’autres du  « soir »

Le sommeil est en moyenne de 8 heures pour 80% d’entre nous. 

De 6 à 8h pour les petits dormeurs et de 9 à 11h pour les gros dormeurs.


Pour les personnes qui sont du matin il est contreproductif de travailler le soir. De même pour les personnes qui sont du soir, cela ne sert à rien de commencer à travailler aux aurores (en plus en tant que couche tard, vous aurez beaucoup plus de mal à vous lever au chant du coq).



Efficacité au travail pour les voyageurs d’affaires : les voyages vers l'est sont plus pénalisants que les voyages vers l'ouest




Cela s’explique par le fait que les voyages vers l’est raccourcissent la durée de la journée du voyageur.



Si le décalage horaire dépasse 4h à 5h, vous avez de grandes chances de développer un syndrome de désynchronisation et les symptômes suivants :

  • Fatigue liée au voyage (due à la privation de sommeil, une position assise prolongée et inconfortable avec risque de phlébite, du bruits et des vibrations du moyen de transport)
  • Baisse de vos performances cognitives et physiques
  • Erreurs de jugement
  • Endormissement ou somnolence diurne
  • Troubles de l’humeur (irritabilité, anxiété)
  • Troubles digestifs

Ces symptômes ne sont pas directement dû à la fatigue liée au vol, mais ils sont bien liés à la désynchronisation horaire de votre organisme.

Quand vous allez vers l’ouest, Paris à New York par exemple, votre cycle de veille sommeil met environ 3 jours à se resynchroniser et votre température corporelle met 6 jours à se resynchroniser.

Quand vous allez vers l’est, France - Chine par exemple, votre cycle veille sommeil met environ 4 jours à se resynchroniser et votre température corporelle met 12 jours à se resynchroniser.



Quelles est la différence entre les hommes et les femmes au niveau efficacité au travail ?


L’horloge biologique interne des femmes est plus rapide que celle des hommes. Elle est en moyenne plus courte de 6 minutes par rapport à celui des hommes.
Des expériences menées par les biologistes ont montré que la journée biologique des êtres humains est en moyenne de 24 heures et 9 minutes. Et plus précisément :

- 24 heures et 5 min chez les femmes 

- 24 heures et 11 min chez les hommes.


Dans la vie quotidienne, les femmes se couchent plus tard,  donc en retard par rapport à leur horloge biologique. Ce décalage entre l’heure biologique et l’heure réelle du coucher entraîne une diminution de la durée du sommeil. 



Cela explique pourquoi les femmes ont envie de se coucher chaque jour plus tôt et sont plus enclins aux insomnies que les hommes.

Un constat qui à son importance afin d’assurer la gestion de votre temps de travail : travaillez aux heures où vous êtes productif et faites des pauses toutes les 1h30.



Ne faites jamais l’erreur de vous placer en situation d’attendre un appel téléphonique car vous seriez doublement pénalisé



  • Car aux heures où vous êtes productifs, votre esprit restera en attente de l’appel et ne pourra se mobiliser pleinement sur une tâche.
  • Aux heures où vous commencez à somnoler, vous vous interdirez de quitter votre bureau ou de faire une pause.
De plus, en cas d’annulation de l’appel par votre interlocuteur, vous aurez perdu 4 heures de votre journée à attendre un appel qui ne vient pas. Autant dire que dans ces conditions votre efficacité au travail est nul. Donc convenez toujours d’appeler vous-même.


Pour finir, que l’on soit simple salarié, homme d’affaires ou tout simplement "monsieur tout-le-monde", on est déjà suffisamment sujet au stress extrême, stress qui génère en nous une intense fatigue et vous empêche de réfléchir et de vous concentrer. 
Alors s’il vous plait, évitez de rajouter des tartines de fatigue à votre quotidien et veillez au moins à respecter votre rythme biologique pour le bien de votre efficacité au travail.




















Crédit image : http://www.freedigitalphotos.net/images/Business_people_g201-Tired_Businessman_p67379.html

Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

  1. C'est extrêmement intéressant de connaitre les heures de la journée propice au travail et celles propices aux mails ou aux tâches de base. Je pense que je vais m'organiser différemment à partir de maintenant. Allez au boulot, c'est l'heure !

    RépondreSupprimer

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien