**Le succès est une conséquence et non un but** - Gustave Flaubert

Téléchargez tout !

Entrepreneur ? Envie de créer une activité ? Découvrez à l'intérieur de mes documents GRATUITS, les secrets d'un Entrepreneur à succès. Voici quelques-unes des ressources que vous recevrez GRATUITEMENT ... !

Portage salarial, indépendant ou auto-entrepreneur : qui recruter pour son projet ?












Pour faire face à un contexte économique incertain, les entreprises s’orientent de plus en plus vers des solutions de recrutement de personnel  temporaire pour exécuter des missions à court et moyen terme.


Aujourd'hui, la recherche de travailleurs indépendants (auto-entrepreneur, freelance, portage salarial) s'inscrit aisément dans le fonctionnement des entreprises. Cette nouvelle façon de collaborer qui plaît à un nombre croissant de décideurs, présente beaucoup d’avantages mais également un certain nombre d’inconvénients.


Pourquoi faire appel à un travailleur indépendant ?


Nouvel atout des entreprises, les travailleurs indépendants devraient représenter d'ici 2020, environ 50% de la population mondiale active (source les Echos). Ce statut qui gagne en puissance, doit être mis en balance avec la difficulté des recruteurs à trouver des profils de candidats experts pour réaliser des missions ponctuelles, ce qui fait qu’il y a de fortes chances que dans un futur proche vous fassiez appel à un travailleur indépendant pour répondre à un besoin ponctuel ou pour rechercher une expertise que vous ne possédez pas en interne.


A la question, pourquoi recruter un travailleur indépendant ?


Vous avez au moins 4 raisons de le souhaiter :


  • Un indépendant a un coût du travail inférieur à un employé : en dehors du coût de la facture, une entreprise ne paie pas de charges supplémentaires.
  • Il n’a pas d’horaires de travail fixes, il est flexible au niveau de ses plages horaires et il ne compte pas ses heures, rechigne peu à la tâche pour satisfaire ses clients et s’organise aisément pour répondre à la demande des entreprises.
  • Les entreprises ayant un carnet de commandes rempli mais qui ne peuvent plus embaucher de salarié peuvent faire appel à un travailleur indépendant. Il offre aux entreprises le choix de la flexibilité dans un contexte économique rigide où les marchés peuvent s’effondrer du jour au lendemain. C’est une ressource humaine de soutien.
  • Il apporte un regard neuf et objectif sur votre projet. Mais surtout, il apporte de nouvelles compétences.



Recruter un indépendant en direct ou faire appel à un intermédiaire ?


Ça y est, vous vous êtes décidé à recruter un indépendant pour gérer un pic d’activité ou avoir accès à une compétence que vous n’avez pas en interne. Alors, faut-il mieux recruter votre travailleur indépendant en direct ou faire appel à un intermédiaire ? 


Les entreprises peuvent externaliser leur recherche des profils auprès de cabinets de recrutements ou engager eux-mêmes leur sourcing des candidats. Ces 2 stratégies de recrutement très différentes présentes des atouts et des inconvénients.


Par exemple, recruter un indépendant sans passer par un intermédiaire offre l’avantage de vous mettre directement en relation avec votre interlocuteur et vous maîtrisez l’ensemble du processus de recrutement. Toutefois, vous passez un temps inimaginable à rechercher des profils de candidats, à les trier, à passer des entretiens, à gérer vos annonces d’emploi, à gérer plusieurs interlocuteurs, etc. Avec toutes ces tâches chronophages, il sera bien difficile de vous consacrer pleinement à votre cœur de métier.


A contrario, si vous recrutez un indépendant en passant par un intermédiaire, vous allez gagner beaucoup de temps et surtout vous n’avez qu’un seul interlocuteur, ce qui facilite grandement votre suivi du processus de recrutement. Cependant, passer par un intermédiaire engendre des frais supplémentaires (mais cela n’est qu’un détail compte tenu du temps que vous allez gagner). Un autre inconvénient est le risque d’être déçu par le choix des candidats sélectionnés par votre intermédiaire.


Selon vos besoins et votre temps disponible, vous choisirez l’une ou l‘autre de ces 2 options de recrutement.


Une fois que vous aurez embauché votre travailleur indépendant, vous devrez faire face aux 3 plus grands challenges des entreprises lorsqu'elles recrutent ce type de personnel.


Les 3 plus gros challenges lorsqu’on recrute un travailleur indépendant

En 2014, une étude réalisée par un spécialiste américain du recrutement de travailleurs indépendants a mis en évidence les 3 plus grands challenges auxquels doivent faire face les entreprises lorsqu’elles recrutent un indépendant :


1. Une communication et une collaboration inefficaces : le travailleur indépendant ne possède pas la totalité des informations sur sa mission et peine à l’obtenir, l’entreprise elle-même n’ayant pas une vision précise du résultat qu’elle attend.


2. Vous n’avez aucune idée du niveau de productivité de votre travailleur, ni de visibilité sur sa méthode de travail et encore moins si celui-ci respectera les délais.


3. La difficulté à gérer les révisions : vous serez amené à demander à votre travailleur de nombreuses révisions du livrable (agrandir le logo, changer une police, modifier un paragraphe). Selon sa réactivité, vous pouvez passer des semaines sur la mise en forme et le fond du document final.


Portage salarial, indépendant, auto-entrepreneur : qui recruter ?



De fait, au niveau de l’entreprise, les avantages sont les mêmes, peu importe le profil que vous recrutez. 


Vous avez accès à une ressource humaine additionnelle, sans avoir à payer de charges à l'URSSAF supplémentaire, il vous apporte de nouvelles compétences et une expertise métier. 




Si vous recherchez une distinction entre ces 3 profils de travailleurs, alors sachez que leur différence se situe principalement au niveau du statut du travailleur lui-même.


Sur la forme, le portage salarial et le statut auto-entrepreneur sont deux solutions qui permettent de tester une nouvelle activité dans le cas d’une création d’entreprise en solitaire. Toutefois, sur le fond, on note que le chiffre d’affaires est limité pour l’auto-entrepreneur (32k€ annuel) contrairement au portage salarial qui n’a pas de plafond de chiffre d’affaires. De plus, l’auto-entrepreneuriat ne donne aucun droit au chômage, alors que le portage salarial en donne. Cependant, pour travailler avec des particuliers ou pour proposer des prestations à faibles coûts, il est plutôt conseillé de s'orienter vers le statut auto-entrepreneur.
En ce qui concerne le statut d’indépendant (SARL, EI, EIRL, EURL, SASU), celui-ci est intéressant lorsque votre chiffre d’affaires décolle mais en contrepartie vous allez devoir gérer tout l’administratif contrairement au portage salarial où vous n’avez pas à vous soucier de la gestion administrative de l’entreprise (tout est géré par une société de portage salarial : pas de structure à créer, pas de comptabilité à suivre, pas de factures à produire, les conditions de travail sont les mêmes que pour celle d’un salarié).


Quelques sites à connaître pour trouver son travailleur indépendant


Pour finir, voici une liste des principales plateformes multi-sectorielles où recruter des travailleurs indépendants. 


  • "Humaniance" ; "Freelancer" ; "Elance" ; "Hopwork" ; "Odesk" ; "Digikaa Missions" ; "Twago" ; "Trouve moi un freelance" ; "Independant" ; "Profil autoentrepreneur".

  • Pour des profils spécialisés dans l’IT : "Turnover-it", "IT Profil" et "Codeur.com".

  • Pour trouver des graphiques : "Graphiste.com" et "With Designers". 

Le sourcing d'un candidat idéal prenant beaucoup de temps, n’hésitez pas à passer par un prestataire (cabinet de recrutement, recruteur indépendant) pour réaliser ce travail pour vous.














Crédit image : Fotolia / http://www.freedigitalphotos.net/images/hand-choosing-worker-from-group-of-businessmen-photo-p356960 / http://www.freedigitalphotos.net/images/Business_people_g201-Business_People_In_The_Meeting_p40851.html

Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

  1. Merci pour ce billet qui encouragera bon nombre d'entreprises à considérer une collaboration avec un entrepreneur. Il faut mettre en valeur tous ces indépendants car leur motivation est aussi grande que la qualité de leur travail.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Cet article m'a été utile pour mon mémoire de fin d'études. Cependant, avez-vous le nom du spécialiste américain du recrutement ou plus de précisions sur la source de cette étude svp ? car je ne trouve rien sur internet à ce sujet.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Il s'agit d'une étude réalisée conjointement entre "Freelancers Union, Elance et oDesk".
    Le rapport de l'étude est accessible à ce lien :
    https://fu-web-storage-prod.s3.amazonaws.com/content/filer_public/7c/45/7c457488-0740-4bc4-ae45-0aa60daac531/freelancinginamerica_report.pdf

    Cordialement,
    Christian

    RépondreSupprimer

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien

Création entreprise

Création entreprise/fullwidth/#B45F04

Outils et efficacité

Outils et efficacité/carousel/#3ADF00

Augmenter votre chiffre d'affaire

Augmenter votre chiffre d'affaire/column/#DF0174

Augmenter votre visibilité

Augmenter votre visibilité/column/#0404B4

Erreurs fréquentes

Erreurs fréquentes/fullwidth/#FF8000