TÉLÉCHARGEZ TOUT GRATUITEMENT !
Créez votre business à 6 chiffres
Et vivez libre et heureux !



__________________________________________________________________________________________________

Quelles relations doivent construire les annonceurs et les agences de design ?






En période de crises, les sources de tensions peuvent se multiplier : c'est notamment le cas entre les annonceurs et les agences de design. C'est pourquoi l'ADC et l'UDA ont publié le guide de la relation entre l'annonceur et l'agence de design, afin de permettre un dialogue entre ces deux acteurs du monde de la communication, notamment autour de la relation client. Explications.








Des tensions anciennes

Un annonceur désigne toute personne physique ou morale qui commande la diffusion d'un message sur un support à un media afin de faire la promotion de son image, d'un produit, d'une activité, d'un service ou autre… 
Une agence de design, elle, répond à un appel d'offre concernant un produit : elle s'occupe du packaging, de la présentation mais aussi de la campagne de publicité. Les sources de tensions peuvent donc être multiples entre les deux. A voir ici


En effet, récemment, c'est surtout la recherche de plus en plus pointue de compétitivité et de rentabilité de la part des annonceurs qui a été le centre des critiques de la part des agences. Ces dernières pouvaient répondre à un appel d'offre, proposer un projet et ne jamais avoir de réponse ou, en tout cas, ne recevait qu'un dédommagement très limité. En plus, aucun chiffre n'était donné sur le nombre d'agences retenues lors de ces appels d'offre, de quoi fausser la compétition. 


De l'autre côté, certaines agences se lançaient dans des projets bien trop ambitieux lorsqu'il s'agissait d'un appel d'offre et l'indemnité proposait ne pouvait évidemment pas les couvrir. L'Association Design Conseil et l'Union Des Annonceurs se sont donc réunies pour rétablir le dialogue et proposer un guide de relation afin d’aplanir les tensions et de reprendre le travail.


Réguler l'appel d'offre

Le premier conseil qui est donné par ce petit guide consiste à encourager la régulation de l'appel d'offre. Trop large, trop flou, et même parfois injuste pour les petites agences, il s'agit pour l'UDA et l'ADC d'encourager les annonceurs à clarifier les conditions de leur appel d'offre. Par exemple, en limitant le nombre d'agences retenues à 4 ou 5. Ainsi, une agence de design sait à quoi elle doit s'attendre lorsqu'elle est retenue.


Ensuite, il a été demandé à ce qu'une rémunération soit prévue et qu'elle soit fixe, incitant ainsi les designers à adapter leurs projets et leurs propositions en fonction de ce plafond. Placées sur un pied d'égalité, les agences peuvent travailler de manière plus équitable et chacune peut donc tirer son épingle du jeu sans se sentir flouée. 

Une agence de design est, pour un annonceur, un passage obligé tant le design d'un produit est censé en refléter la singularité. Il était donc compliqué de poursuivre les collaborations dans un contexte de tensions. Il s'est donc agi de clarifier un propos afin d'avoir des conditions transparentes et équitables entre les uns et les autres, ce afin de booster le marché de la communication en France. 


Un guide de modernisation

Enfin, la dernière ambition de ce guide était également de permettre à chacun de faire le point sur les évolutions de son secteur. Par exemple, depuis une petite dizaine d'années, une agence de design ne travaille plus de la même façon car le numérique est passé par là. Il était donc important de revenir sur certaines notions ayant évoluées depuis quelques années. 


La recherche d'une modernisation du marché de la communication en France ne peut se faire que dans le dialogue. Si annonceur et agence de design comprennent chacun mieux le rôle de l'autre, cela ne peut être que bénéfique et c'est bien l'ambition commune de l'UDA et de l'ADC.











Crédit image: http://www.freedigitalphotos.net/images/social-media-shows-networking-people-and-communicate-photo-p273515

Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien