Téléchargez tout !

Entrepreneur ? Envie de créer une activité ? Découvrez à l'intérieur de mes documents GRATUITS, les secrets d'un Entrepreneur à succès. Voici quelques-unes des ressources que vous recevrez GRATUITEMENT ... !

Souscrire à un crédit pour financer la création d’une entreprise




Un investisseur souhaitant concrétiser son projet se tourne généralement vers les solutions de crédit. Dans l’optique de créer une entreprise, ce dernier a de fortes chances d’obtenir un crédit, car l’utilisation des fonds est indiquée au préalable. En outre, tous les créanciers sans exception procèdent à l’examen du dossier du client avant d’octroyer un prêt. Une démarche classique qui consiste à vérifier la solvabilité de l’emprunteur. Pour ce genre de projet, le crédit rapide s’avère être le crédit idéal, car il est délivré dans un bref délai. L’obtention a été accélérée où la réponse de principe peut s’obtenir dans la même journée. L’emprunteur n’a plus à s’impatienter comme dans les banques traditionnelles où la validation du prêt prend des jours. 








Recourir à un prêt bancaire


Avec un peu d’apports personnels, il est possible de s’autofinancer. Cependant, les fonds recueillis ne sont pas toujours suffisants, d’où la nécessité de soumettre une demande de prêt. De leur côté, les établissements bancaires proposent des prêts adaptés afin de soutenir les créateurs d’entreprise en quête de financement. La plupart du temps, les banques ne financent pas plus de 70% de l’investissement. De fait, plus l’apport est important, plus la banque peut s’assurer sur les capacités de remboursement du contractant. En outre, il est difficile de démarrer avec une petite somme de départ. Néanmoins, il est possible de demander un montant élevé. En contrepartie, les organismes prêteurs peuvent réclamer des garanties telles que caution ou hypothèque avant d’accorder l’argent. Certes, un emprunt bancaire doit être remboursé, à cela s’ajoute les taux d’intérêt. Du moins, l’entreprise pourra voir le jour plus tôt que prévu. Le futur entrepreneur peut accéder à cet emprunt sur ce site.

Autres alternatives au crédit bancaire


• Le « love money »
Le principe du « love money » peut éventuellement combler ce manque d’argent. C’est l’argent de l’amour que l’entrepreneur peut réclamer auprès de sa famille, ses amis ou des investisseurs avec qui il entretient des relations affectives. Un type de financement qui est essentiellement basé sur les sentiments que les entourages de l’entrepreneur éprouvent pour lui. Le créateur d’entreprise peut ainsi obtenir les fonds nécessaires sans que les associés ou actionnaires ne diluent leur part de capital dans l’investissement.

• Le prêt participatif
Pour leur part, les sociétés dites «leveurs de fonds » aident les créateurs d’entreprise autrement, soit, contre une rémunération, soit, en leur présentant à des investisseurs. Sinon, le prêt participatif est également envisageable. C’est un mode de financement qui permet aux entreprises de bénéficier de prêts auprès d’autres entreprises ou des organismes publics.

• Les apports en numéraire
Parmi les solutions de financement interne figure les apports en numéraire. Ils correspondent aux apports d’argent effectués par les associés et actionnaires, ce qui leur permet d’obtenir des titres de la société. Par ailleurs, ces fonds ne sont pas à rembourser. Pour que l’argent soit rémunéré par un intérêt, il faut attendre que l’entreprise fasse des bénéfices.         

• Les apports en nature
En plus des frais de dossier et de la trésorerie de départ, la mise en place d’une entreprise requiert des matériels. L’entrepreneur peut ainsi faire des apports en nature. Il s’agit des apports en bien et autres que les apports d’argent effectués. Pour l’apporteur, c’est un moyen d’investir en s’associant au projet. Au même titre que les apports en numéraire, il pourra récupérer de l’argent en cédant les titres ultérieurement en contrepartie.




Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien