Prenez le bon départ!

TÉLÉCHARGEZ TOUT GRATUITEMENT !

Auto-entrepreneur : comment trouver des clients


Créer une auto-entreprise est une chose mais en faire une entreprise à succès, qui vous rapporte de l’argent, c’est autre chose.








En 2000, il y a eu précisément 200 190 créations d’entreprises d’après les chiffres de l’INSEE et en 2008, 327 000 nouvelles entreprises ont été créées.

Et en 2009, c’est l’explosion puisque le nombre de créations d'entreprises atteint un niveau record de 590 193 nouvelles entreprises créées, soit presque le double de création par rapport à 2008. 
En un instant le nombre de créations d’entreprises a augmenté du double. Pourquoi ? Car l’arrivée de l’auto-entreprise a permis à des milliers de français de créer leur entreprise du jour au lendemain et accéder sans complexité à une nouvelle forme d’indépendance.


Source : INSEE



Ce statut est fait pour vous si :

- Vous voulez tester une activité, que vous soyez salarié, au chômage, étudiant ou retraité

- Vous ne souhaitez pas gérer trop de paperasse

- Vous avez peu de frais liés à l’activité de votre entreprise (ex : coaching, cours, conseil, etc.) car vous ne pouvez pas récupérer la TVA sur vos achats.


Ce statut n’est pas fait pour vous si :

- Votre chiffre d’affaires risque de dépasser le plafond de CA de l’auto-entreprise (32 900 euros pour une activité de service ou 82 200 euros pour de l'achat revente)

- Vous voulez vous associer ou avez besoin de capital

- Si vous souhaitez embaucher (il est possible d’embaucher mais ce n’est pas le meilleur régie pour cela). Par ailleurs en France, 2/3 des entreprises en activité n’ont aucun salarié, elles sont gérées par des « solopreneurs ».

Notez bien qu’il faut faire attention, car il y a beaucoup de site web qui fleurissent sur internet mais qui sont des arnaques.

Voici une adresse où vous pouvez faire votre demande de création d’auto-entreprise : portail-autoentrepreneur.fr

A partir du site du portail-autoentrepreneur.fr,
 vous pouvez tout faire : inscription au régime auto-entrepreneur, réception de votre n° SIRET au bout de quelques jours, modifier votre situation, etc. 


Le régime d’auto-entrepreneur séduit de nombreuses personnes car il a de nombreux avantages :

- Simplicité

- Pas de comptabilité

- Pas de capital social

- L’immatriculation est gratuite et se fait en ligne en quelques minutes



Mais j’attire votre attention sur quelques points de vigilance concernant ce statut :

- La TVA sur les achats est non récupérable.

- Les cotisations sociales sont calculées sur le chiffre d’affaires alors que pour la plupart des entreprises elles sont calculées sur le bénéfice. Donc un auto-entrepreneur qui perd de l’argent ou qui ne gagne rien doit quand même payer des cotisations sociales et des impôts sur ses prestations ou biens facturés.

- Vous devez ouvrir un compte en banque dédié

- Si vous dépassez le plafond autorisé de chiffre d’affaires, le RSI et les impôts vont recalculer votre base fiscale depuis le 1 jour de votre activité et y appliquer un nouveau taux. Vous passerez donc de 25% de charges au RSI à 50%. Surveillez donc bien votre activité et ne dépassez pas ce plafond. Toutefois, si vous dépassez ce plafond de chiffre d'affaires, je vous conseille d’aller voir un expert-comptable très rapidement afin qu’il puisse défendre vos intérêts.


En 2015, les auto-entreprises représentent toujours plus de 50% des créations d’entreprises en France. Ce statut est un véritable succès !

Toutefois, quand on regarde dans les détails, l’INSEE dévoile à travers une étude réalisée en 2012 qu’a peine 10% des auto-entrepreneurs gagnaient plus que le SMIC, le salaire moyen se portant à 4300 euros sur une année.

Ceci s'explique par une mauvaise approche du marché chez les auto-entrepreneurs.

Créer votre auto-entreprise est la première étape, ensuite, vous devez trouver des clients, les fidéliser et les convaincre d’acheter régulièrement vos produits ou services.

Voici comment trouver des clients :

Aller chercher des gens qui ne vous connaissent pas est ce qu’il y a de plus difficile et la prospection à froid donne des faibles taux de conversions. La question à vous poser au préalable est : « où se trouve mes clients ? » Allez plutôt trouver des entreprises qui ont les mêmes clients que vous mais qui sont non concurrentes et partagez vos clients. Par exemple : le coiffeur et l’esthéticienne partagent les mêmes clients, l’esthéticienne et le coach sportif partagent les mêmes clients, le coach sportif et le nutritionniste partagent les mêmes clients, le nutritionniste peut recommander à ses clients un vendeur de fruits et légumes particulier, etc.

L’idée est de vous connecter à une source de clients déjà établie qui font déjà confiance à une entreprise. 

Oui mais vous venez de démarrer votre activité et vous n’avez pas ou peu de clients à échanger. 
La démarche est tout aussi simple. Vous allez démarcher des entreprises non concurrentes qui partagent les mêmes clients que vous et vous leur laissez des flyers, brochures, etc. Puis demandez-leur de vous recommander auprès de leurs clients en échange d’une commission. Vous aurez probablement quelques refus mais entrepreneuriat est avant tout une question de persévérance.

Cela demande donc de bien analyser votre marché. 

Vous pouvez également tester à peu de frais votre marché et déterminer si la clientèle sera intéressée en publiant une annonce test dans un journal, en effectuant des publicité sur Facebook ou en testant votre approche en proposant d’abord vos services à votre voisinage, connaissances, environnement proche.

Trop d’entrepreneurs font l’erreur de consacrer 90% de leur temps à choisir les fournitures de leur bureau, à créer un beau site internet qui coûte cher, à créer ses plaquettes, à faire de belles cartes de visites alors que tout cela ne sont que des détails au début d’une activité. Si vous n’avez pas développé suffisamment votre clientèle, cela ne sert à rien d’avoir les plus beaux documents du monde s’il n’y a aucun client pour les voir.

90% de votre temps doit être consacré à travailler sur votre offre et à la recherche de clients.

Une fois que vous aurez identifié des sources de clients et validé votre marché, vous allez devoir trouver des astuces pour augmenter votre chiffre d’affaires. Pour cela vous devez soit : 

- Augmenter votre nombre de vos clients.

- Augmenter le nombre de fois que vos clients achètent. Pour cela, augmentez la récurrence en proposant de la maintenance, des services associés, une assurance, un abonnement mensuel, une livraison automatique de produits, etc. 

- Augmenter le panier moyen de vos clients. Pour cela, vous devez proposer systématiquement un produit complémentaire à vos clients. Osez leur faire une proposition concrète car par eux-mêmes les clients n’y penseront pas. Et le meilleur moment pour proposer des produits complémentaires est lorsque le client a sorti sa carte bleue, pas avant. 











Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien