Prenez le bon départ!

TÉLÉCHARGEZ TOUT GRATUITEMENT !

Infographie - L'envie d'entreprendre des Français






Le fait de devenir son propre patron et de se mettre à son compte en devenant entrepreneur est une perspective qui, en principe, a de quoi tenter tout un chacun. D'après les statistiques de l’infographie du Groupe ITG cette envie d'entreprendre est aussi partagée par les Français.








L'entrepreneuriat en France : une dynamique qui se confirme

L'envie d'entreprendre des Français se confirme de plus en plus. Cette volonté se fait surtout ressentir à travers la perception qu'ont les citoyens français de certains aspects du mode de travail qui, au final, sont déterminants et constituent les bases de l'envie d'entreprendre. La perception du Contrat à Durée Indéterminée en tant que norme, par exemple, a particulièrement changé. Actuellement, 72% des cadres sont convaincus que le CDI ne sera plus la norme. Pour ce qui est du travail indépendant, 82% des cadres en partagent une vision positive. Enfin, 2 cadres sur 3 sont convaincus de l'importance de l'autonomie et de la responsabilité dans le travail. Tout cela atteste une forte volonté d'indépendance dans le cadre du travail et conforte la volonté de se tourner au final vers l'entrepreneuriat.


Les freins à l'entrepreneuriat

Si l'intérêt porté sur l'entrepreneuriat se fait plus grandissant, il est intéressant de savoir qu'il existe, néanmoins, des freins qui peuvent décourager ceux qui souhaitent créer une entreprise ou qui, à terme, peuvent avoir raison de celles qui existent déjà. Il faut savoir que pas moins de 50% des entreprises n'atteignent pas la sixième année d'existence. La première entrave est la lourdeur et la complexité de l'administration ainsi que des démarches pouvant rebuter plus d'un. Autre frein : l'absence d'accompagnement. Les entrepreneurs ne disposent ainsi pas forcément d'une bonne assistance et sont parfois contraints de naviguer à vue, tant dans la création que dans la gestion de l'entreprise. Enfin, l'entrepreneur, en décidant de se mettre à son compte n'a plus accès aux avantages sociaux octroyés aux salariés. 



Le portage salarial

Pour les entrepreneurs, le portage salarial représente actuellement le moyen d'entreprendre en toute sécurité et sérénité. En effet, grâce au portage, l'entrepreneur peut bénéficier du statut de salarié et accéder aux avantages qui y sont liés. De plus, outre le fait qu'il permet de ne plus avoir de plafond en matière de chiffre d'affaires, il assure aussi à l'entrepreneur l'accès à un accompagnement ainsi qu'à des formations. Enfin, il permet à l'entrepreneur de s'affranchir de tout ce qui est traitement administratif lié à l'activité.













Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

  1. "Je pense que les français commencent maintenant à voir l'entrepreneuriat d'un tout autre regard :)

    Pensez-vous que la mise en place du statut d'auto/micro-entrepreneur est contribuée à dénormaliser le CDI ou s'agit-il d'une tendance plus globale poussée notamment par l'émergence d'une technologie rendant le travail à distance plus facile (internet haut débit, vidéo chat, outils dans le cloud, plateformes de mise en relation entre freelances et clients, etc.)?

    En tous cas c'est vrai que le portage salarial est une bonne solution pour dé-risquer en partie le projet entrepreneurial.

    Cependant, le portage salarial n'est pas applicable à tout type de création d'entreprise : cela marche très bien si vous êtes indépendant, mais si vous avez besoin d'une structure et d'embaucher du personnel vous serez amené à créer votre entreprise et à supporter les risques qui vont avec... Dans ce cas, le conseil que je donne toujours aux créateurs est de ne pas négliger les phases d'étude de marché et de réalisation du prévisionnel financier qui sont vos deux meilleurs atoux pour réduire le risque de votre projet !

    En tout cas merci pour ce partage."

    RépondreSupprimer
  2. Merci Rina pour ce superbe commentaire ! :thumbsup:

    En fait, le nombre de création d’entreprises est relativement stable en France depuis 2009. Par contre les discours en faveur de entrepreneuriat ont quant à eux beaucoup augmentés pour dé-diaboliser le statut d’entrepreneur.

    « Est-ce que les français commencent à voir l'entrepreneuriat d'un tout autre regard ? » Lentement les mentalités changent mais pas assez vite. Il faut voir comment l’opinion publique traite les chefs d’entreprises qui ont des salaires mirobolants. Hélas l’entrepreneur qui réussit est encore vu comme un voleur, un voyou, celui qui s’enrichit en faisant trimer les autres. La démocratisation de entrepreneuriat a encore un long chemin à faire.

    Oui comme vous le mentionnez, internet a fortement facilité l’accès à la création d’entreprises avec de nouveaux métiers 100% online (Freelance SEO, graphistes, formateurs, rédacteurs web, Youtubeurs, blogueurs pro, etc.). Avec peu de budget, on peut démarrer son entreprise. C'est plus facile de créer mais aussi plus facile d'échouer.

    Quand au portage salariale, j’ajoute que c’est aussi pratique pour ceux qui ne veulent pas perdre du temps à gérer l’administratif et la comptabilité en déléguant tout cela à une société de portage.

    RépondreSupprimer

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien