**Le succès est une conséquence et non un but** - Gustave Flaubert

Téléchargez tout !

Entrepreneur ? Envie de créer une activité ? Découvrez à l'intérieur de mes documents GRATUITS, les secrets d'un Entrepreneur à succès. Voici quelques-unes des ressources que vous recevrez GRATUITEMENT ... !

La « jungle » des placements d’argent : comment s’y retrouver ?



La France est la sixième économie mondiale dans le monde et abrite près de 40 des 500 plus grandes entreprises mondiales. Notre pays détient certaines des plus grandes sociétés d'assurances, de compagnies aériennes, de cosmétique, de luxe et d'énergie. Ces attributs en font l'une des destinations d'investissement les plus attrayantes au monde pour les investisseurs internationaux, en particulier en Europe.



Toutefois, la grande majorité des investisseurs restent des particuliers comme vous et moi : des personnes qui souhaitent faire fructifier un capital, ou bien qui souhaitent s’en constituer un. Et c’est là où le choix de son placement se complique, car si la France est l’une des destinations privilégiées en matière d’investissement, c’est aussi l’un des pays où les placements sont les plus diversifiés et les plus complexes. En effet, en France la plupart des placements d’argent peuvent donner droit à une « contrepartie » fiscale (réduction de l’impôt sur le revenu, réduction de l’impôt sur la fortune, réduction des droits de succession, etc.). Ces différents avantages, qui se cumulent parfois sont le long-terme, font qu’il est souvent difficile de s’y retrouver.


Cette « jungle » des placements est telle qu’il n’est presque pas possible de lister toutes les opportunités qui s’offrent à vous. Toutefois, un petit cabinet en gestion de patrimoine (https://www.via-ap.com/) a fait l’effort de produire une infographie des 24 plus grands placements en France.


Répartis en 3 thèmes bien distincts, cette infographie permet au particulier d’avoir (enfin) un comparatif objectif des différents placements qui s’offrent à lui.





Les 24 grands types de placement différents sont ainsi disponibles d’un seul coup d’œil. Mieux : vous aurez une vision claire, par placement, des éléments suivants : 

• Le rendement escompté : c’est-à-dire le bénéfice que vous allez pouvoir tirer de votre placement

• La durée de détention recommandée : c’est-à-dire la période pendant laquelle il est recommandation de détenir son placement

• Le risque moyen de l’investissement : c’est-à-dire dans quelle mesure il existe une probabilité de perdre une part (ou la totalité) de votre investissement de départ

• La disponibilité : c’est-à-dire le délai sous lequel vous pourriez récupérer le bénéfice de votre investissement. Il est par exemple bien plus rapide de vendre des actions sur les marchés boursiers (CAC40 par exemple, cela se fait dans la journée) que de vendre un appartement (il faut compter au minimum plusieurs mois).

• Le montant minimum d’investissement. Certains placements nécessitent un montant minimal de plusieurs dizaines de milliers d’euros, quand d’autres sont accessibles avec seulement une centaine d’euros (à l’image du livret A par exemple).Quels sont les placements privilégiés des Français ?
Oui mais quel placement pour ma situation ?

Il n’existe pas de réponse toute faite car chaque situation est unique. Par contre les bons conseils restent les mêmes, puisque c’est votre stratégie qui sera primordiale. C’est en effet votre goût du risque, vos ambitions, vos objectifs, qui détermineront le placement qui vous correspond le mieux.

A quoi bon se projeter sur des investissements locatifs (immobilier) si l’idée d’avoir un locataire vous déplait ? A quoi bon se projeter sur des marchés boursiers risqués si vous êtes à la recherche de placements sécurisés ? Le maitre-mot de la plupart des conseillers en gestion de patrimoine est ainsi la « diversification ». 
La diversification, ou comment découvrir de nouveaux placements…

En regardant de plus près l’infographie, beaucoup découvriront de nouveaux placements. 

Certains placements permettent d’espérer un rendement élevé en contrepartie bien souvent d’un risque élevé. D’autres permettent d’obtenir un avantage fiscal.

Cet avantage fiscal fonctionne bien souvent comme une contrepartie de l’Etat, c’est le cas par exemple de la Loi Pinel. Ce dispositif permetaux contribuables français (depuis le 1er Septembre 2014)d’acheter une maison ou un appartement neuf et de bénéficier d'une réduction de leur impôt sur le revenu si ce bâtiment respecte certaines normes et est destiné à la location. Le bâtiment doit notamment respecter des normes énergétiques, thermiques et économiques. Le montant de la réduction des impôts sur le revenu est ensuite réparti sur 6 ans, 9 ans ou 12 ans. Afin de bénéficier de l'avantage fiscal, les investisseurs doivent se conformer à certaines conditions suivantes (acheter dans certaines zones en France, louer à des personnes ne dépassant pas un certain seuil de revenus, etc.).

Et si l’immobilier concerne 12 placements sur 24, dans l’infographie, c’est qu’il reste l’un des placements préférés des Français.
Un investissement minimal ? Oui mais pas toujours

Il est courant de penser que les placements d’argent sont réservés à ceux qui ont de l’argent. En soit, ce n’est pas totalement faux, mais disposer d’un énorme capital n’est pour autant pas toujours nécessaire.

Sur YouTube, de plus en plus de personnes évoquent leurs parcours dans l’immobilier locatif : ils expliquent comment ils ont pu, avec un apport minimal, « autofinancer » leur acquisition. Avec un apport de 20000EUR, il est tout à fait possible de songer à investir dans un appartement à 120000EUR, dans l’objectif de le louer et d’en faire un investissement rentable. Tout comme avec 5000EUR il est tout à fait possible d’investir en bourse. Ceux qui n’ont pas beaucoup d’épargne peuvent aussi se tourner vers la location de parking ou de garage. Et bien évidemment, les placements financiers (assurance-vie, contrat de capitalisation, etc.) sont des placements à la portée de toute personne en France.
En conclusion

« Mettre tous ses œufs dans le même panier » est généralement à éviter en matière d’investissement. Toutefois peu de personnes ont une vision globale des placements, ce qui les limite dans leurs choix. C’est désormais chose résolue avec cette infographie puisque vous pouvez librement balayer les différents placements. Il est vous est aussi possible d’imprimer l’infographie à cette adresse : http://via-ap.com/images/infographie-placements-zoomable.pdf.



Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

  1. On a beau essayer de trouver le meilleur placement financier en France, on ne dépasse presque pas les 2% ou 3% brut, comment voulez vous encourager les jeunes français voire même les plus âgés à rester en France... ? Un ami vivant à l'ile Maurice vient de m'apprendre que les meilleurs placements bancaires de chez eux avoisinent les 10%, rien que les intérêts leur permettent de vivre paisiblement jusqu'à la fin de leurs jours...

    RépondreSupprimer

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien

Création entreprise

Création entreprise/fullwidth/#B45F04

Outils et efficacité

Outils et efficacité/carousel/#3ADF00

Augmenter votre chiffre d'affaire

Augmenter votre chiffre d'affaire/column/#DF0174

Augmenter votre visibilité

Augmenter votre visibilité/column/#0404B4

Erreurs fréquentes

Erreurs fréquentes/fullwidth/#FF8000