L’Ergonomie au travail : un atout essentiel pour la performance des salariés



Des études montrent que trois quart des entreprises ont recensé des dangers professionnels envers leurs salariés. Cependant, seulement un quart disent n’avoir réalisé aucun plan d’action. Sachant que l’employeur est dans l’obligation depuis 2001 de rédiger ce document. Un écrit devant être renouvelé chaque année. Résultat, les accidents de travail en France sont nombreux. Un salarié travaillant dans de mauvaises conditions préférera quitter son employeur actuel pour un autre. En effet, pour réduire les accidents de travail mais aussi pour limiter le cas de turn over au sein de l’entreprise, l’employeur doit prendre en considération l’avis de ses salariés et intégrer l’ergonomie au travail.


➤ L’ergonomie au travail : un atout concurrentiel

L’employeur doit chaque année améliorer sa santé financière mais également motiver ses collaborateurs. L’ergonomie au travail est aujourd’hui un atout concurrentiel, tout simplement, en amélioration les équipements de l’entreprise cela impacte sur la performance des salariés. En utilisant des équipements comme les sièges ergonomiques, cela apportent un certain confort, le bien–être au travail. L’intégration de l’ergonomie au travail est donc primordiale. Le salaire n’est plus un élément décisif pour conserver un employé.


➤ Taux d’absentéisme et turn over

L’absentéisme au travail se traduit par le nombre d’heure d’absence par rapport au nombre d’heures présents au travail. Le turn over quant à lui est basé sur les absences sur lesquelles l’entreprise à la possibilité d’agir : maladies professionnelles, accidents de travail et de trajet, absences sans raison. Ces deux facteurs sont des indicateurs donnant un aperçu sur l’ambiance de l’entreprise. Si ces indicateurs sont élevés, l’employeur doit commencer à se poser des questions. Cela veut probablement dire que celui-ci ne fidélise pas ses salariés.


➤ Troubles musculo squelettiques

Un salarié passe en moyenne 7 heures au bureau. Il est constamment connecté et ne prend pas forcément le temps de faire des pauses. Il reste donc en position assise toute la journée. Résultat, il ressent de la fatigue à court terme, par contre à long terme, celui-ci peut avoir des problèmes vasculaires, car le corps humain n’est pas adapté à rester dans cette position. Le salarié peut également attraper une tendinite ou avoir un problème au niveau des cervicale si celui-ci n’adopte pas la bonne posture.


➤ Améliorer l’ergonomie au travail ? Oui mais comment ?

Il est important pour un employeur d’intégrer l’ergonomie. Pourquoi ? Pour conserver et motiver ses salariés. Pour cela, il doit réaliser un audit sur les conditions de travail de ses salariés et par la suite définir et réaliser un plan d’action. En prenant en considération l’avis de ses employés, le turn over et le taux d’absentéisme diminuent. Voici quelques pistes pour améliorer l’ergonomie au travail :

Formations sur les risques et préventions au travail 

Pour réduire les accidents de travail, l’employeur peut faire appel à un organisme spécialisé dans la santé des entreprises. Les objectifs de la formation sont : 

- Former les salariés à mieux agencer leur poste de travail
- Appliquer les fondamentaux de l’ergonomie au bureau
- Avoir une meilleure hygiène de vie

Au cours de la formation, le salarié prendra connaissance des troubles musculo squelettiques ainsi que des différentes pathologies existantes en France. Il mettra en application les gestes à adopter pendant les différentes mises en situation.


Acquisition de mobilier ergonomique

En acquérant un mobilier ergonomique, l’employeur a un temps d’avance sur ses concurrents. Car ces équipements sont avantageux pour les salariés. Par exemple, si l’employeur investit sur une solution assis debout, le salarié pourra alterner ses postures. Résultat, il sera plus performant, plus créatif et sa santé sera préservée. Il pourra également améliorer la communication : elle sera plus informelle.




Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien