Téléchargez tout !

Entrepreneur ? Envie de créer une activité ? Découvrez à l'intérieur de mes documents GRATUITS, les secrets d'un Entrepreneur à succès. Voici quelques-unes des ressources que vous recevrez GRATUITEMENT ... !

Comment favoriser le financement des entreprises européennes ?



Pour voir le jour, exister et se développer, les entreprises ont besoin d’être financées. En effet, le financement d’une entreprise lui permet d’investir dans des outils matériels et immatériels assurant le bon fonctionnement de son activité, ainsi que fournir ses stocks et d’obtenir les matières premières nécessaires à la fabrication de ses produits.

Mais comment favoriser le développement des entreprises européennes alors même qu’elles rencontrent des difficultés à se financer auprès des instances traditionnelles ? Eléments de réponse.

Pourquoi les entreprises européennes nécessitent d’être financées ?

Il semble essentiel d’encourager le financement des entreprises européennes, dans la mesure où elles se heurtent à la réticence des banques quant à leur accorder des emprunts à long terme. Pourtant, toute activité a besoin d’être financée convenablement, et ce tout au long de son existence à partir du moment de sa création.

Toute société doit pouvoir investir dans des outils ou des machines de travail, qui sont des biens matériels nécessaires à son bon fonctionnement. Elle doit pouvoir également se fournir en logiciels ou en brevets, biens immatériels tout aussi important afin d’optimiser sa productivité et l’efficacité de ses collaborateurs. Par ailleurs, ces derniers doivent être rémunérés.

Enfin, les entreprises doivent pouvoir se procurer des stocks, des marchandises et des matières premières en fonction de la nature de leur activité.

Quelles sont les aides en provenance de l’Union européenne ?

Il existe des offres bien souvent méconnues en provenance de l’Union européenne. Ces aides européennes n’auraient déjà bénéficié qu’à 7% des PME françaises, qui constituent pourtant le cœur de l’économie de l’Hexagone. Par ailleurs, près du tiers des dirigeants de PME estiment ne pas y être éligibles, et 12% sont freinés par les difficultés administratives s’interposant entre eux et ce type de financement d’entreprise.

Pourtant, près de 90% des dossiers aboutissent dans le secteur de l’industrie, et un peu plus de la moitié dans le secteur tertiaire. En d’autres termes, ces aides sont réellement inexploitées.

Le Fonds européen de développement régional (FEDER) et le Fonds social européen (FSE) sont les deux organismes qui se chargent de les octroyer. Il est possible de s’adresser directement à eux, en leur expédiant un dossier complet qu’il est possible de télécharger sur leurs sites internet. Cela signifie que tous les dirigeants de PME d’Europe sont en mesure d’obtenir une réponse, a fortiori positive et bénéfique pour leur activité.

Quelles sont les solutions alternatives ?

Bien sûr, les aides européennes ne constituent pas la seule solution possible pour les entrepreneurs qui souhaitent réaliser le financement de leur entreprise, pour son lancement ou son développement, comme mentionné sur Mr-entreprise.fr. Ils peuvent notamment s’affranchir par le biais du crowdfunding, ou financement participatif.

Cette pratique, qui tend à connaître un véritable essor avec la transition digitale et l’apparition de plateforme spécialisées toujours plus nombreuses, repose sur le concours d’investisseurs privés. Concrètement, les entrepreneurs soumettent une levée de fonds sur un site internet dédié, et des contributeurs peuvent investir la somme de leur choix. Cette solution se présente sous deux formes différentes :

◼ Le crowdlending, qui consiste en un prêt participatif. Concrètement, des prêteurs ou des épargnants accordent des sommes aux PME et aux start-ups concernées, percevant des intérêts supérieurs à ceux des livrets réglementés.

◼ Le crowdequity, qui permet aux investisseurs de rentrer au capital d’une PME ou d’une start-up et d’en percevoir une partie des dividendes. Il s’agit d’une option risquée, mais si la société finit par prospérer, alors le bénéfice est important pour les contributeurs.

Il existe donc des moyens, pour des entrepreneurs à travers toute l’Europe, de bénéficier d’un financement d’entreprise. Ils peuvent ainsi contourner les difficultés bancaires et trouver des solutions moins contraignantes pour développer leur activité.




Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien