Téléchargez tout !

Entrepreneur ? Envie de créer une activité ? Découvrez à l'intérieur de mes documents GRATUITS, les secrets d'un Entrepreneur à succès. Voici quelques-unes des ressources que vous recevrez GRATUITEMENT ... !

Devriez-vous acheter ce restaurant, ce café ou ce bar ? Ou tout démarrer à partir de zéro ?


Si votre rêve est de posséder un restaurant, un café ou un bar, vous pouvez soit créer votre établissement à partir de zéro ou soit acheter un fonds de commerce chr (Café, Hôtel, Restaurant) existant.

Dans le cas du rachat d’un fonds de commerce chr, vous devez tout d’abord, comprendre exactement ce que vous achetez.

Est-ce que vous achetez un restaurant, café ou bar et son activité. Ou bien, est-ce que vous achetez le nom et la notoriété de l’établissement, ou encore achetez-vous uniquement l'emplacement ou simplement l'équipement.
Dans tous ces cas, voici quelques éléments à considérer.


Pourquoi acheter un fonds de commerce chr déjà créée ?


Il existe des avantages et des inconvénients à la fois d'acheter une entreprise et d'en créer une à partir de rien, mais pour beaucoup de personnes, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles acheter une affaire existante est préférable à la création d'une entreprise à partir de rien :

1. Première raison – Des facilités de financement

La plupart des banques et investisseurs sont plus enclins à prêter de l'argent pour l'achat d'une affaire établie plutôt que de soutenir une nouvelle entreprise inconnue. De leur point de vue, financer une affaire qui a déjà prouvé sa capacité à générer un revenu présente moins de risques.

2. Deuxième raison – des revenus dès le premier jour

La plupart des entreprises nouvellement créées passent par une phase de « vache maigre » où elles ne génèrent pas de revenu. Pour certaines d’entre elles, cette phase peut prendre trois ans ou plus. Pendant cette période, l’entreprise doit financer ses locaux, son équipement, son stock initial, etc.  Sans financement ni chiffre d’affaires, cette étape peut s'avérer difficile et démotiver le créateur d’entreprise.

C’est pourquoi, en reprenant un fonds de commerce chr, vous avez accès immédiatement aux clients, donc pas besoin de consacrer toute votre énergie à la création de votre entreprise (ce qui prendre beaucoup de temps et être épuisant), avec une affaire déjà établie vous êtes libre de vous concentrer uniquement sur la croissance globale de l'entreprise.

3. Troisième raison – vous reprenez une marque établie

Avec une affaire existante, vous achetez une marque reconnaissable qui donne plus confiance aux clients, aux fournisseurs et aux banques, qu’une entreprise inconnue nouvellement créée.

4. Quatrième raison – votre réseau de contacts est déjà établi

Une grande partie de votre temps et de votre énergie est consacrée à l’établissement d’un réseau de contacts.
Les bons contacts avec les fournisseurs constituent un atout clé pour toutes les entreprises. En reprenant une affaire, vous vous épargnez cette tâche, de plus, les fournisseurs et les partenaires sont plus susceptibles d'offrir des conditions favorables à une affaire établie depuis un certain temps.

5. Cinquième raison – les employés sont déjà formés

Il faut du temps pour constituer et former une équipe d'employés. En reprenant un fonds de commerce chr, les équipes sont déjà en place et peuvent assurer le quotidien si vous vous absentez.

6. Sixième raison – vous prenez moins de risque

Si une entreprise se porte bien, celle-ci devrait continuer prospérer.



3 questions à se poser avant l'achat d'un fonds de commerce chr

Demandez pourquoi le restaurant, café ou bar est à vendre ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un établissement pourrait être à vendre. La première raison est une perte d'argent de l’affaire, et en conséquence, les propriétaires souhaitent quitter le navire avant que celui-ci ne coule. 

De ce fait, demandez à voir les relevés de compte du restaurant ou la liasse fiscale de l’établissement et découvrez si l’affaire va bien ou mal.

Ne vous contentez pas d'un seul compte de résultat car celui-ci pourrait être fantaisiste. Et si les propriétaires de l’affaire refusent de vous montrer leurs déclarations de revenus alors c'est une alerte rouge.

Une affaire qui décline n'est pas nécessairement une mauvaise affaire cependant. Si vous pouvez identifier ce qui ne va pas, et que vous pensez pouvoir le réparer, cela pourrait quand même valoir la peine d’acheter le fonds de commerce à un bon prix.

L’affaire est-elle bien située ?

Peu importe la qualité de la nourriture, du café ou de la bière, si votre établissement est mal situé, il vous sera difficile de réussir.
Cherchez en priorité une affaire située dans une zone fréquentée avec un grand parking. L’emplacement doit être piéton avec beaucoup de passage.

Considérez la notoriété de l’affaire

Si un restaurant, café ou bar a une bonne réputation et une clientèle fidèle, il peut être avisé de payer plus pour son nom. Mais si un fonds de commerce chr a une mauvaise réputation, son nom sera un fardeau mais il peut être très bien situé. Dans ce cas, vous n'achèterez que l'équipement de l’établissement et son emplacement, puis vous repartirez à zéro avec votre propre marque.



4 erreurs à éviter lors de l'achat d'une affaire

Après avoir identifié votre affaire, il est temps de procéder à son achat. Pour cela, vous devez procéder avec prudence afin d’éviter certains écueils.


Première erreur - achetez de manière impulsive : peu importe la tentation d'une proposition, ne vous précipitez pas pour prendre votre décision. Si vous considérez qu'il s'agit d'une bonne affaire, analysez d'abord tous les aspects financiers et commerciaux de l'entreprise ainsi que les conséquences que cela entraînera pour votre vie. La différence entre ce que le propriétaire offre et la réalité peut être grande et il est recommandé de vérifier tous les aspects économiques, financiers et administratifs du fonds de commerce qui vous intéresse avant de signer tout contrat.


Seconde erreur - ne pas négocier : accepter les conditions du propriétaire sans discussion peut vous amener à prendre de mauvaises décisions. Le propriétaire surévalue souvent son affaire au travers d’arguments sentimentaux. C'est pourquoi, il est toujours possible de réaliser des négociations et de trouver un terrain d'entente qui convient aux deux parties. En outre, vous ne devez pas seulement négocier uniquement le prix à payer, mais également d’autres aspects visant à faciliter la reprise, tels que l’accompagnement, la formation ou des manuels.


Troisième erreur : ne pas formaliser la transaction : après avoir conclu un accord, toutes les mesures juridiques doivent être effectuées pour préciser le transfert de l’activité, le prix convenu et les autres documents nécessaires à l’achat. Assurez-vous que l'entreprise sera entièrement votre propriété et que le propriétaire précédent n'aura aucun droit sur elle.


Quatrième erreur - ne pas avoir de plan de transition : le fait qu’une affaire fonctionne ne signifie pas qu’elle continuera à prospérer. Il vous incombera toujours de trouver des stratégies pour assurer la prospérité de l'entreprise. Pour cette raison, il est essentiel que vous élaboriez un plan stratégique pour assurer la continuité du fonds de commerce et que vous conceviez votre propre plan d'affaires qui marquera le début de votre vision de l’établissement.

Le mot de la fin

Créer une entreprise peut être un exercice difficile. C'est pourquoi de nombreuses personnes choisissent d'acheter une affaire existante plutôt que de partir de zéro. En effet, acquérir une affaire déjà établie peut vous garantir une grande stabilité et une reconnaissance sur le marché. Prenez le temps qu’il vous faut pour prendre en main votre affaire et essayez également de rester en contact avec le propriétaire précédent car vous pourriez avoir des questions ou même avoir besoin de conseils. Enfin, pour protéger vos intérêts, pensez à faire appel à des conseillers qui maitrisent les questions liées à la reprise des fonds de commerce chr.



Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien