Portage salarial : Tout savoir sur sa définition, son fonctionnement et ses avantages (2020)



Vous avez entendu parler du portage salarial ?

Savez-vous à quoi s’agit-il ?

Vous cherchez à devenir travailleur indépendant ?

Voici un blog incontournable qui vous présente l’un des statuts freelances — le portage salarial.

Quel est le portage salarial ?

Pour fournir une prestation de service, un travailleur indépendant peut :
  • Soit opter pour des statuts juridiques convenables aux freelances ;
  • Soit s’affilier à une entreprise de portage.

Selon le gouvernement français, le portage salarial est une relation contractuelle tripartite dans laquelle un salarié porté ayant un contrat de travail avec une entreprise de portage salarial effectue une prestation pour le compte d’entreprises clientes.

Tout simplement, le portage salarial permet à une personne de devenir freelance sans devoir créer sa propre entreprise ni devoir passer des démarches complexes administratives et fiscales.

En l’occurrence, elle peut se concentrer tranquillement sur les projets de ses clients.

Concrètement, un salarié porté peut :
  • Exercer son activité en autonomie

Il travaille comme tout autre freelance en facturant ses interventions. Il est rémunéré sous forme d’honoraires.

À propos de la rémunération, le gouvernement stipule que le salaire brut minimal hors indemnité, en l’absence d’accord de branche étendu, est de 2571 € par mois.

De plus, le salarié porté perçoit également :
o   5 % de la rémunération pour l’apport d’affaires ;
o   10 % de son chiffre d’affaires à la fin du contrat déterminé.

  • S’épargner des démarches administratives, fiscales, comptables et juridiques

C’est l’entreprise de portage qui s’en préoccupe, le salarié porté est donc débarrassé d’une énorme charge mentale.

L’entreprise de portage gère le compte d’activité de ses salariés portés.

Elle doit transmettre ces éléments ci-dessous à ses salariés portés :
o   Le versement de l’entreprise cliente pour la prestation de service ;
o   Les détails de frais de gestion ;
o   Les frais professionnels ;
o   Les cotisations sociales et fiscales ;
o   La rémunération nette ;
o   L’indemnité.

  • Bénéficier des avantages liés au statut de salarié

Le salarié porté bénéficie de 2 jours et demi de congés payés par mois.

Il a également droit à l’assurance maladie, la mutuelle, les cotisations de chômage et la retraite.

Quels sont les acteurs liés au portage salarial ?

Le portage salarial implique principalement 3 acteurs :
  • L’entreprise de portage

Outre les démarches évoquées ci-dessus, l’entreprise de portage valide le projet du client, fournit le contrat de travail, reçoit la rémunération pour la réalisation, verse le salaire au salarié porté et charge une commission.

  • Le salarié porté

Le salarié porté n’a qu’à faire sa prospection, chercher des clients et réaliser des missions.

Puisque le salarié porté possède toute indépendance, il doit prendre l’initiative de définir son offre de services, sa tarification et de négocier ses conditions de travail directement avec l’entreprise cliente.

  • L’entreprise cliente

L’entreprise cliente contacte l’entreprise de portage pour tout ce qui concerne les papeteries, verse le prix de la prestation de service et informe la société de portage de tout évènement susceptible d’impacter le déroulement de la mission.

Le client contacte le salarié porté pour tout ce qui est lié à l’avancement de la mission, et il est responsable de la santé et la sécurité sur le site du travail du salarié porté.


Quels sont les avantages du portage salarial ?

  • Pas de tâches administratives

La gestion administrative est souvent assez lourde pour un freelance et elle consiste en une perte de temps.

Pire, des pratiques inappropriées risquent d’engendrer des infractions et des amendes.

Le portage salarial est ainsi une bonne méthode d’éviter cette situation perte-perte.

La société de portage gère les tâches administratives, telles que la vérification du contrat de travail, la comptabilité et la cotisation des charges sociales.

  • Le droit à la protection sociale complète

À l’inverse d’autres statuts juridiques freelances, le portage salarial permet une couverture sociale complète.

Le salarié porté a droit à :
o   La sécurité sociale ;
o   Les aides au chômage ;
o   La cotisation de retraite ;
o   L’indemnité journalière en cas d’arrêt maladie ;
o   L’assurance responsabilité civile professionnelle.

D’autres bénéfices, tels que le cumul retraite-rémunération et les allocations chômage sont également à disposition.

  • Un accompagnement de valeur ajoutée

La société de portage offre bien souvent des services de valeur ajoutée. Il s’agit des avantages dont d’autres freelances ne profitent pas.

Certaines sociétés de portage fournissent des formations afin de faciliter la transition du salarié au freelance.

D’autres offrent le coaching des compétences en faveur de la recherche de missions, la prospection et la gestion de projet, etc.

Il existe également des entreprises qui recueillent des demandes de clients et qui offrent des missions directement à leurs salariés portés.

Le service d’une entreprise de portage peut aller jusqu’au recouvrement en cas de non-paiement du client.

Tous ces services facilitent au maximum la vie des salariés portés.

  • Un réseau riche et dynamique

Le portage salarial n’indique pas qu’une façon de travailler.

Il s’agit également d’une notion de réseaux. Les sociétés de portage mettent en accent leur communauté et elles n’hésitent pas à y contribuer.

Par conséquent, chaque société entretient une communauté qui lui est propre.

Devenir un salarié porté permet de joindre une communauté qui réunit des professionnels de différents horizons.

Là, des travailleurs indépendants se retrouvent pour échanger, partager et collaborer autour des évènements organisés par la société de portage.

C’est une belle opportunité pour étendre le réseau professionnel, rechercher d’éventuels collaborateurs du business, trouver et partager des missions.

  • La diminution de risques pour tester son activité

La transition des statuts ne se passent pas sans aucun risque.

Il est plus difficile de quitter son statut de salarié sans avoir expérimenté d’autres statuts freelances.

À la différence de créer sa propre entreprise, le portage salarial constitue un moyen tout simple et rassurant de tester son activité.

Si la création d’une entreprise exige souvent un fonds de démarrage, la société de portage ne charge qu’une petite partie de frais de gestions.

L’entreprise offre l’assurance responsabilité civile professionnelle qui protège votre patrimoine. Le salarié porté n’a qu’à tester la potentialité de son activité sans se soucier de la perte d’investissements financiers.

  • Toute indépendance et liberté

Être porté, c’est avant tout de devenir travailleur indépendant et travailler à son propre compte.

Devenir salarié porté permet de profiter de la liberté et de s’éloigner de la hiérarchie à laquelle un salarié classique est subordonné.

Sous ce statut, le travailleur indépendant peut :
o   Choisir librement ses missions et son lieu de travail ;
o   Négocier sa tarification ;
o   Définir son temps de travail.

Malgré l’intitulé de salarié porté, il est en fait son propre patron.

Vous avez appris la définition et les avantages du portage salarial.

Êtes-vous convaincu par cette méthode de devenir travailleur indépendant ?

Avez-vous rencontré des inconvénients du portage salarial ?

N’hésitez pas à partager vos difficultés ou vos conseils concernant le portage salarial dans les commentaires.



Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien