Comment faire un bon CV et vous démarquer ?




Sept secondes ! C'est le temps qu'il faut à un employeur pour lire votre CV, selon le Harvard Business Review. 

Sur un marché du travail de plus en plus compétitifs, un CV bien conçu, en plus d'ajouter de la valeur à votre candidature, peut aussi devenir un avantage concurrentiel.

On dit que rien n'est parfait. Seulement dans un monde aussi compétitif, il semble que les recruteurs n'acceptent rien d'autre que la perfection. Un petit détail sur votre CV peut donc faire toute la différence entre être convoqué pour un entretien d'embauche ou avoir votre CV à la poubelle.

Ce petit détail est la raison pour laquelle votre téléphone ne sonne pas. Frustrant, bien sûr. Mais, continuez à lire la suite et vous obtiendrez des conseils pour identifier tous les détails que les recruteurs recherchent sur un CV.

Peut-être que vous avez envie de gagner du temps et de faire votre CV en 5 minutes ? Essayez le générateur de CV en ligne Genius CV. C'est rapide, facile, pratique et 100% personnalisable.

Vous pensez que l'élaboration d'un CV est difficile ? Ne vous inquiétez pas, voici ce à quoi vous devez prêter attention sur votre CV.

L'importance de la formation

Laszlo Bock, vice-président senior des opérations chez Google a déclaré qu'il était fréquent de se retrouver face à de mauvais CV mais ce qui le dérange le plus, c'est quand il constate que le candidat a du potentiel. En outre, son expérience est très mal mise en valeur.

Investir du temps dans la création d'un CV est donc quelque chose qui porte ses fruits. Vous devez réfléchir à votre carrière sur le long terme et pas seulement à votre CV à l’instant « T ». Essayez de réfléchir à la meilleure façon de transmettre, clairement et honnêtement, les compétences que vous avez apprises. Réfléchissez calmement à ce que vous avez vécu et à ce qui vaut la peine d'être exposé à des employeurs potentiels.

La question du projet professionnel est fondamentale au moment de l'entretien, il doit être reflétée dans le CV. Pour cette raison, il est également possible d'inclure les projets universitaire ou bénévole parmi vos expériences. Même s'il ne s'agissait pas de projets rémunérés, ils méritent d'être mis en avant s'ils ont contribué à améliorer des compétences telles que le travail d'équipe ou votre vision stratégique, par exemple.

S'ils sont en dehors de votre ligne « métier », c'est quelque chose qui soulèvera certainement une question dans l'entretien d'embauche et servira de crochet pour vous mettre en valeur. La même logique s'applique à ceux qui ont beaucoup d'expériences et peu d'espace sur leur CV : choisissez les expériences les plus valorisantes !



Comment faire un bon CV ? La structure idéale !

Il est tentant d'innover mais à moins que ce ne soit votre ligne de travail (marketing, design, arts, etc.), mieux vaut s'en tenir aux bases. Le style idéal reste le papier blanc, les marges fixes et les polices traditionnelles en noir et en taille lisible.

Pour faciliter la lecture, utilisez un espacement cohérent et testez l'italique, le soulignement et le gras pour la mise en évidence de détails importants. Terminez en exportant le document au format PDF, afin de ne pas perdre la mise en forme.

Partie 1 : Objectif

Juste après vos contacts personnels, décrivez votre objectif en une ou deux phrases. Il doit être court, simple et refléter brièvement votre expertise, comme s'il s'agissait d'un « pitch d'ascenseur ». Cette première phrase peut être personnalisée en fonction de chaque candidature et doit clairement combiner votre expérience avec les besoins du poste. Un bon CV est celui qui met l'accent sur les actions et les résultats.

Partie 2 : Expérience

Ensuite, il est temps de remplir le champ le plus effrayant pour certains : vos expériences !

L'ordre chronologique doit être inversé, du plus récent au plus ancien. Si vous occupez le même poste depuis plusieurs années, investissez-y plus d'espace pour montrer comment vous y avez grandi.

Que mettre comme expérience est une question récurrente, en particulier chez les jeunes avec peu ou pas de compétences. Il est important de montrer que vous êtes allée sur le terrain, que vous avez grandi et que vous avez appris de nouvelles choses au niveau professionnel.

Quiconque dispose de chiffres et de données qui quantifient les résultats, tels que « le nombre de visiteurs a augmenté de 50% » ou « le portefeuille de clients a doublé », devrait l'indiquer. En effet, cela à plus d’impact de décrire vos réalisations que vos responsabilités. Comment avez-vous fait la différence ? Quels objectifs avez-vous atteints ? Quels projets avez-vous créés ou mis en œuvre ?

Vous devez également optimiser vos chances. Comme la majorité des candidatures et recherches des recruteurs se font en ligne, disposer d'un CV aligné sur les mots-clés du moment est primordial.


Partie 3 : Formation

Dans ce domaine se trouvent toutes les informations sur les diplômes, les universités, les spécialisations, etc. Soyez succinct et indiquez le nom de l'établissement, le type de diplôme, la ville et l'année d'achèvement.

C'est également là que se trouvent les informations sur les autres langues. Veuillez régler les niveaux correctement et ne dites pas que vous parlez couramment anglais si vous ne l'êtes pas. La pire chose que vous puissiez faire est de mentir sur votre CV.

Partie 4 : Références

Terminez le CV avec une liste de deux ou trois références, avec leur nom, fonction, numéro de téléphone et adresse e-mail. Enfin, incluez si utile des liens web vers des travaux, portfolio et autres réalisations.



5 Erreurs les plus courantes du CV

1. Inclure une photo de vous ou d'autres informations inutiles

À moins que vous ne travailliez comme mannequin, avoir votre photo est totalement inutile. Des adresses e-mails non professionnelles sont également défavorables.

2. Erreurs de frappe et / ou de grammaire

Il faut lire et relire votre CV à la recherche de fautes de frappe. Les fautes sont ce qui dérange le plus les recruteurs et garantissent pratiquement un rejet de votre candidature.

3. Oublier d'inclure quelque chose

Il est important d'envoyer votre CV à vos amis et collègues plus expérimentés afin de demander à la fois des avis sur l'orthographe et pour remplir les espaces vides. Est-ce que votre CV attire l'attention positivement ou négativement ? Est-il lisible ou confus ? Manque-t-il des informations ?

4. Omettre des informations

Une autre erreur courante est l'omission d'informations que le candidat juge défavorables. Cela s'applique souvent aux personnes qui ont de longs écarts, parfois des années, entre une expérience professionnelle et une autre. Personne ne reste quatre ans sans rien faire et le trou attire l'attention de ceux qui lisent. Efforcez-vous à décrire ce que vous avez fait si la durée devient le sujet de l'entretien, soyez prêt à répondre.

5. Faites attention aux réseaux sociaux

Les profils sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et Instagram associés à votre nom font partie du processus de filtrage professionnel de plus en plus fréquent, il est donc nécessaire d'être attentif aux messages qu'ils transmettent.

Cela ne veut pas dire qu'il n'est pas possible de s'exprimer librement sur les réseaux sociaux, mais il faut le dire avec retenue.

Des opinions fortes, des informations confidentielles sur d'autres entreprises, des photos non professionnelles, etc. Tout cela peut influencer un employeur. Alors, il est judicieux de laisser les profils en mode privé ou d'ajuster les paramètres de confidentialité. Considérez vos profils sur les réseaux sociaux comme une extension de votre CV : s'il y a quelque chose que vous ne voulez pas qu'on sache, ne le rendez pas visible.

Enfin, n’oubliez pas d’harmoniser votre nouveau CV avec la version en ligne de Linkedin, qui doit toujours être à jour et professionnelle.


Le mot de la fin

De toute évidence, il n'y a pas de CV idéal. Chaque employeur regardera différemment ce qu'il a sous la main. Le secret est donc de connaître l'entreprise dans laquelle vous souhaitez travailler et de structurer les informations en fonction du profil du lieu et de ne jamais mentir sur le CV, bien sûr !

N'oubliez pas que la personne responsable de l'analyse des CV a probablement beaucoup de CV sous la main. Des centaines et des centaines d'autres CV se disputent avec le vôtre. Comment faire pour être remarqué dans cette foule ? Recherchez un équilibre : ni trop de détails, ni trop peu d'informations. Des informations bien structurées permettent d'attirer immédiatement l'attention de votre futur employeur.

Les CV pleins de mots difficiles et de détails inutiles n'impressionnent personne, au contraire, ils se perdent dans la pile d'autres CV. Parfois, pour tenter d'attirer l'attention du recruteur, nous finissons par exagérer la quantité d'informations et le résultat est que le CV se retrouve à la poubelle.

Utilisez des mots simples et courants. Soyez pratique, objectif et efficace !

Une bonne carrière commence toujours par un bon CV ! Bonne chance !



Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien