**Le succès est une conséquence et non un but** - Gustave Flaubert

Téléchargez tout !

Entrepreneur ? Envie de créer une activité ? Découvrez à l'intérieur de mes documents GRATUITS, les secrets d'un Entrepreneur à succès. Voici quelques-unes des ressources que vous recevrez GRATUITEMENT ... !

Le top 5 des erreurs d’entreprises lors de l’implantation. Comment apprendre à les éviter










Oh ! Les gars, il faut optimiser l'espace ! 
Demain nous accueillons un nouvel associé
entre Bob et Roger, et au-dessus de Gérard.

1. Contracter un bail précaire

Le risque est de devenir une entreprise SDF.

Votre bail arrive à échéance et vous devez négocier rapidement et signer un bail de longue durée dès que possible sur un autre emplacement.

Si vous êtes au début de votre activité, vous avez peu de liquidités et il est donc difficile dans ce cas d’acheter des bureaux.
Dans le cas où vous rechercheriez des bureaux à Paris, des sites spécifiques vous proposent leur aide à travers des études de marchés afin de trouver plus facilement votre bien immobilier. De 6 500 euros au m2 pour le 20ème arrondissement de Paris à 12 000 euros au m2 pour le 6ème arrondissement, vous serez tenté d’aller vous réfugier en banlieue. Mais c'est une fausse bonne idée car cela deviendra compliqué pour vos clients de se déplacer dans vos locaux.

Que faire ?
- Sous-traitez la recherche et l’évaluation de vos locaux par un courtier en immobilier qui se chargera de trouver pour vous l’emplacement idéal et de négocier un bail de longue durée.
- Le bouche à oreille reste toujours le moyen le plus efficace de trouver un bien immobilier, parlez de ce sujet à toutes les personnes que vous rencontrez afin d’identifier les exclusivités.
- Enfin, réalisez des recherches au niveau des gérances et administrateurs de biens.


2. Votre loyer est trop élevé

Je vous conseille de faire vos bagages sur le champ et de déménager dans des locaux moins chers. 
Le loyer est un poste de dépenses important qui pourrait avoir des répercussions négatives sur votre trésorerie. 

Si celui-ci est trop élevé, prenez des mesures.

Que faire ?
- Dans votre prévisionnel de dépenses, vous devez vous fixer une limite maximum de loyer à ne pas dépasser.
- Déménagez rapidement et si vous ne le pouvez pas, partagez vos locaux avec d’autres sociétés ou entrepreneurs indépendants afin de réduire vos charges en partageant vos frais généraux (administratif, loyer, électricité, etc.).
- Si votre activité le permet, essayez de fonctionner en 3 fois 8 heures car en augmentant le temps d’occupation dans vos locaux vous amortissez en même temps votre investissement loyer.

3. Choisir des bureaux individuels ou un open space


Est-ce que les collaborateurs sont plus efficaces en open space ?

L’open space est un TETRIS humain.

Il est vrai que l’idée est de gagner de la place en positionnant le maximum de collaborateurs dans l’espace le plus restreint possible afin de réaliser quelques économies de surface. Cette idée me met mal à l’aise. 

Un vis-à-vis qui favorise la surveillance des collaborateurs en même temps que l’écoute forcée des conversations téléphoniques de certains collègues dont le volume verbal est comparable à celui d’un vendeur de poissons à la criée sur le port de Marseille.

Personnellement, je ne suis pas en faveur l’open space à cause de ce manque d’intimité qui favorise les situations d’inconforts non favorables au bien être des employés.

L’entreprise doit être considérée comme une copropriété où le salarié cohabite avec son voisinage. Est-ce que vous vous sentirez à l’aise sans les murs de votre maison et que votre voisin garde un œil sur votre demeure ainsi qu’une oreille indiscrète sur vos discussions ?

Sans en faire un procès, je pourrais encore trouver de nombreux défauts à l’open space, c’est pourquoi, je vous recommande d’éviter au possible ce type de locaux.


4. Vous avez mal choisi votre emplacement géographique

Il y a une avenue près de chez moi à Paris où commercialement c’est le jour et la nuit en fonction du côté de l’avenue où vous vous trouvez. 
Du côté pair de l’avenue, de nombreux restaurants et commerces, beaucoup de passants. Du côté impair, toujours des restaurants et des commerces mais beaucoup moins de passants. La cause : le côté impair à des trottoirs plus étroits, moins d'ensoleillement en journée, ce qui ne favorise pas l’installation de terrasses de cafés par exemple.

C’est pourquoi, il est important de vous positionner près de vos clients ou de vos prospects en fonction de votre activité.
- Pour cela, il est important avant tout d’analyser le passage des différents emplacements et de calculer les passages de piétons dans les différentes zones que vous envisagez.
- Payez le prix pour le meilleur emplacement et de préférence, choisissez un emplacement proche d’un grand parking ou d’un centre commercial à condition de ne pas être directement en concurrence avec les grandes surfaces.
- Autre point important, vous pouvez privilégier des emplacements offrant des avantages fiscaux non négligeables pour les entreprises telles que les zones franches urbaines sensibles (cliquez sur ce lien pour localiser toutes les zones franches). Mais dans ce cas-là, attention à bien vous renseigner de l’évolution future du quartier auprès des autorités (cadastres.gouv.fr, collectivités locales).
- Enfin, refaites une étude de marché en étudiant votre zone de chalandise, c’est à dire la zone d’où provient la majorité de vos clients (également appelée votre zone géographique d’influence)


5. Votre zone d’implantation vient d’être déclassée

Dommage… Mais vous n’avez pas respecté le point précédent.

Mais il y a quand même des mesures à prendre:
- Vous devez analyser les conséquences de ce déclassement en allant directement interroger les autorités locales.
- En parallèle, analysez quels impacts cela aura sur le taux de fréquentation de votre entreprise par votre clientèle.
- S’il n’y a que du négatif, trouvez un repreneur et déménagez au plus vite dans les zones attractives les plus proches pour ne pas déstabiliser et pénaliser votre clientèle.  
- Enfin, il vous est possible d’ouvrir un autre bureau dans une zone à forte fréquentation.

Bonne chance et à bientôt







Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien