TÉLÉCHARGEZ TOUT GRATUITEMENT !
Créez votre business à 6 chiffres
Et vivez libre et heureux !



__________________________________________________________________________________________________

Etude de marché : les deux erreurs qui coutent cher. Et quelques propositions











1ere erreur : Mal connaitre les besoins de vos clients.


En général, lorsque l'on crée une entreprise, on commet souvent l’erreur de créer un produit pour soi-même avant de le créer pour les autres ; et on est bien entendu persuadé que notre idée se vendra toute seul tellement elle est géniale. 
Mais la réalité a vite fait de nous rattraper.

Les choses ne sont pas si simples et il convient d'adopter une approche market pull.


Voici quelques actions que je vous conseille :

Le plus simple pour recueillir de l’information pertinente est d'oser le demander à ses clients. 
Réaliser un sondage par le biais de votre site web est la bonne approche.
Pour structurer vos sondages, je vous recommande le site web gratuit Monkey survey qui vous permet de structurer votre questionnaire personnalisé en ligne, avec son interface web très simple et intuitive. 

Ensuite, pour adresser votre sondage, vous pouvez procéder de 2 manières :

1. Adresser votre sondage à vos prospects, clients ou liste d'abonnés de votre newsletter.

2. Utiliser un page pop-up sur votre site web qui invite les visiteurs à répondre à votre questionnaire.

Un autre moyen de définir avec précision les attentes des clients est d'utiliser des panels et des focus groups qui consistent à faire réagir autour d'une table une dizaine de volontaires testeurs et de recueillir leurs réactions à chaud. En règle générale, il faudra proposer une récompense à ces volontaires testeurs.
Il existe des plateformes de mise en relation d'entreprises avec les consommateurs permettant aux consommateurs de tester des produits directement chez eux et aux entreprises de bénéficier d'avis constructifs.

Pour réaliser des économies pour ce type d’initiatives, vous pouvez solliciter des proches ou des connaissances. L’avantage de cette pratique est de permettre d'identifier les consensus et dissensus du groupe et de souligner les points bloquants de vos produits/services (cette méthode peut être apparentée à un processus de brainstrorming).

Un autre moyen beaucoup plus direct de récolter un maximum de renseignements sur ses clients est tout simplement d’utiliser le téléphone. Cependant, bien qu'efficace, je ne recommande d’utiliser cette méthode que lorsque vous souhaitez identifier les raisons du mécontentement d’un client en particulier car cette méthode est malheureusement très chronophage et coûteuse.

Pour ceux qui aiment la foule, les forums et salons professionnels sont des terrains à explorer. Il en existe de nombreux plus ou moins facile à identifier en fonction de leur taille et du domaine d’activité. 
Il est très facile d'obtenir des cartes de visites professionnelles sur ces lieux et d’obtenir des informations informelles à travers des « discussions de couloirs ».

En bref, prenez vos meilleures informations auprès de vos clients, toutes les informations sont bonnes à prendre surtout chez les clients mécontentements. 

L'information provenant des clients insatisfaits est de très bonne qualité.

C'est pourquoi, les entreprises s'intéressent de plus en plus à ce qui se dit à leur sujet et leur produits/services sur le web.  Ces avis qui leur permettront d'améliorer leurs produits/services peuvent être obtenus grâce entre autres à des sites de surveillance d'e-réputation tels que youseemii ou réputation VIP

(J'utilise Réputation VIP pour suivre ma présence sur le web et j'ai par ailleurs rédigé un sujet sur le thème de la maitrise de sa e-réputation : Comment gérer votre E-réputation. Et vous débarrasser des avis négatifs sur le web ?)

Etant donné qu'avant d'acheter un produit, les consommateurs font systématiquement des recherches pour recueillir des avis sur les nouveaux produits qu'ils souhaitent acheter, vous avez tout intérêt à soigner votre image sociale et digitale.


Il existe de nombreux sites de veille marketing et de tendances, en voici quelques uns : trendhunter, trendwatching.



2ème erreur : Mal anticiper les futures tendances de votre activité.


Il existe pour cela des sites web spécialisés dans les recherches de nouvelles tendances, j’en site plusieurs à travers ce lien : Recherche d’information stratégique : Liste de bases de données finance, marketing, macro-économie, droit et gestion

On est souvent trop optimiste lorsqu'on réalise une étude de marché.

Afin de garder les pieds sur terre,  les avis recueillis doivent être très divers et mettre à contribution des inconnus et votre réseau de connaissances. 
Vous n'avez pas de réseau ? Allez-y au culot ! Initiez des prises de contacts directes sur Viadeo ou Linkedin en expliquant votre problématique. 
Sur la base de mon expérience sur Viadeo, environ, 1 à 3 personnes sur 10 vous répondra à condition que vous fassiez au moins 1 relance et que vous évitiez les messages non personnels. 

Vous pouvez également obtenir une excellente couverture médiatique en vous adressant aux blogs spécialisés dans votre thématique pour véhiculer vos messages, recueillir des impressions ou réaliser des actions promotionnelles. 
En se rapprochant de plusieurs blogs de différentes tailles, vous augmentez d’autant plus votre présence sur le web.

L'outil Google Ad Planner vous permettra entre autre d'évaluer la demande et la concurrence par zone géographique sur un domaine d'activité donné. L'outil vous donne une estimation du nombre de pages affichées sur le web pour un produit déterminé ; ce qui est une bonne indication du marché potentiel. Voir un exemple d'utilisation de Google Ad planner

Ne faites pas l'erreur de ne pas vérifier ou d’insuffisamment vérifier que votre produit existe déjà.
On ne vous le répétera jamais assez mais allez systématiquement vérifier sur le site de l’INPI et les moteurs de recherche, si votre produit ne fait pas déjà l'objet d'un brevet. 
Vous devez prendre conscience de la valeur ajoutée de votre produit par rapport à ce qui existe déjà sur le marché.

Autre astuce pour évaluer l’importance d’un marché, rendez vous dans un kiosque et regardez les thématiques des magazines qui y sont vendus. Plus il y a aura de magazines dans une thématique précise (nutrition, santé, automobile, entrepreneuriat, etc.), plus cela reflétera le potentiel économique de cette thématique.

Vous pouvez en parallèle utiliser une méthode du Market sizing, qui consiste à une estimation rapide du potentiel d’un marché en utilisant une méthode dite en entonnoir jusqu'à obtenir un chiffre du marché assez proche de la réalité.
L'estimation obtenue doit ensuite être corroborée avec d'autres données afin d'obtenir une approche assez fidèle de votre clientèle potentielle.









Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien