TÉLÉCHARGEZ TOUT GRATUITEMENT !
Créez votre business à 6 chiffres
Et vivez libre et heureux !



__________________________________________________________________________________________________

Comment déléguer en entreprise ?



Afin ne pas être écrasé par une charge de travail conséquente, tous chefs d’entreprises, responsables ou managers doivent se libérer de certaines de leurs tâches en les DÉLÉGANT.


Il existe une petite particularité au niveau de la délégation dans le cas d’un manager.

Le manager, qui bien souvent vient du tas, abandonne ses anciennes tâches pour d’autres tâches plus complexes qu’il doit apprendre. Et bien souvent, il ne peut s’empêcher de faire son ancien travail. Et c’est ainsi que DE BON EMPLOYÉ, il devient MAUVAIS CHEF avec une charge de travail très importante.


Quelque soit votre poste, à partir du moment où vous avez des responsabilités, vous devez TRANSFÉRER UNE PARTIE DE VOTRE AUTORITÉ à vos subordonnés. 


Confier des responsabilités et une partie de votre pouvoir à un subordonné, c’est aussi l’assister dans les difficultés qu’il rencontre, faire le point sur ses résultats, lui laisser une certaine autonomie dans le choix des moyens et des méthodes.



La délégation ce n’est pas :

- Une façon de vous débarrasser de ce qui vous gonfle embête.

- Un transfert exclusif de vos tâches ingrates et routinières (ce n’est pas l’intérim du collaborateur).

- Un abandon ou une fuite de vos responsabilités (vous restez responsables des erreurs commises par vos subordonnées).

- Un moyen pour éviter de prendre des décisions importantes.

- Un moyen de contrôler les compétences de vos subordonnées.

- Une obligation de toujours adhérer aux suggestions de vos subordonnées.


Un chef qui ne délègue pas freine lui-même son ascension. 


=> S’il confiait certaines de ses tâches, il pourrait réaliser d’autres tâches de qualification supérieure.




Les freins à la délégation

Ce sont surtout les pensées limitantes qui vous empêchent de déléguer :

« Votre collaborateur fait moins bien que vous ! » 

« Il fait moins vite que vous ! »

« Il fait différemment de vous ! »

« Il faut le former ! »


Oui, votre subordonné mettra effectivement 2 heures pour faire ce que vous en tant que chef feriez en 30 min, mais en réalité, le temps de formation que vous investissez sur lui doit être considéré comme un INVESTISSEMENT dont les retombées se verront à moyen long terme.




Les 6 niveaux de délégation

Ces 6 niveaux vont de la maîtrise totale de la délégation (niveau 1) à délégation totale sans contrôle (niveau 6) qui est dangereux.


Ce sont les 6 niveaux auxquels vous êtes confrontés en entreprise. 


Voici 6 phrases que vous pourriez dire dans une situation de délégation.

1. « Étudiez la situation. Faites-moi une synthèse, et je déciderai ». => Maîtrise total de la délégation.

2. «  Proposez-moi une solution. Nous en discuterons ».

3. « Faites moi savoir ce que vous avez l’intention de faire et attendez mon accord pour agir ».

4. « Agissez. Faites-moi savoir ce que vous avez fait, et comment ça se passe ».

5. «  Allez-y. tenez moi au courant seulement si vous avez des problèmes  ».

6. « Allez-y. Il n’est pas nécessaire de me tenir au courant ». => Délégation total sans contrôle.

=> Évitez le niveau 6 qui vous fait prendre trop de risques.


ET VOUS ? QUEL NIVEAU DE DÉLÉGATION UTILISEZ-VOUS ?




Les bénéfices de la délégation

- Cela vous permet de TROUVER DU TEMPS pour vous consacrer à des responsabilités plus qualifié.

- De vous LIBÉRER DU TEMPS pour pouvoir réfléchir à la stratégie de votre entreprise. 

- D’INNOVER et ETRE DISPONIBLE pour toute autre opportunité de développement personnel.

- De SATISFAIRE LES BESOINS d’initiatives, de prise de responsabilités et de perfectionnement DE VOS SUBORDONNÉS ; et ainsi de faire CROÎTRE LA PUISSANCE GLOBALE de votre entreprise.



Bien que tous les responsables ont conscience des bénéfices que peut leur procurer la délégation, beaucoup d’entre eux hésitent encore de prendre le risque d'accorder leur confiance. 
Car déléguer implique d’être patient et indulgent, d’accepter de donner de son temps pour expliquer et enfin d’être capable d’accueillir positivement les idées et suggestions des autres.


Si vous ne savez pas déléguer, 
Vous vous freiner !
Et vous freiner les autres et votre entreprise !
Par conséquent, vous ne pourrait jamais devenir un bon chef !










Crédit photo : http://www.freedigitalphotos.net/images/Gestures_g185-Sketchy_Deal_Icon_p52531.html

Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

  1. Très bien, On appel ça le management participatif mais ce n'est pas donné à tout le monde, même si on veut..., c'est une méthode.

    RépondreSupprimer
  2. Vous n'abordez pas le côté stress. Déléguer c'est aussi réduire le stress lié à une surcharge de travail. De plus, le travail d'équipe est bénéfique pour améliorer les performances d'une entreprise.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Evelyne,

    Vous faites bien de le souligner, effectivement je n'avais pas abordé cet avantage essentiel de la délégation qui est la réduction significative du stress.
    Merci bien,
    Christian

    RépondreSupprimer

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien