**Le succès est une conséquence et non un but** - Gustave Flaubert

Téléchargez tout !

Entrepreneur ? Envie de créer une activité ? Découvrez à l'intérieur de mes documents GRATUITS, les secrets d'un Entrepreneur à succès. Voici quelques-unes des ressources que vous recevrez GRATUITEMENT ... !

Pourquoi faire mener une enquête de moralité avant l'embauche d'un employé ?





"Quels sont ses véritables antécédents ?"

"Ce candidat est-il aussi "propre" dans sa vie professionnelle qu’il le prétend ?"

"Dois-je accorder toute ma confiance à un inconnu, sans vérifier sa moralité ?"



Préalablement à l’embauche d’un employé, toute entreprise souhaite savoir si la moralité et l’employabilité du futur collaborateur sont irréprochables. Cette recherche de morale chez un potentiel candidat se fera alors par l’intermédiaire d’un entretien d’embauche. Mais cela ne suffit pas toujours à identifier les employés qui ont déjà fait des fraudes dans leur précédentes entreprises, ou qui ont eu des griefs avec plusieurs de leurs collègues, ou encore qui ont embellit leurs diplômes et compétences.


En effet, dans un processus de recrutement, il est évident que tout le monde se montre sous un profil parfait et recruter un candidat "faux parfait" pourrait nuire à la croissance de votre entreprise car finalement, qu’en est-il en réalité de la véritable personnalité de l’employé ? Est-il sincère ? 


Vous ne pouvez pas le savoir car essentiel des recrutements se fait selon l’affinité et le ressentit du recruteur.


Mais, pour certains postes sensibles, il est essentiel de prendre toutes les précautions avant de recruter car si vous vous trompez sur une personne avec laquelle vous êtes liée par contrat, les conséquences peuvent être catastrophiques. 


C’est pourquoi certains employeurs n’hésitent pas à diligenter une enquête de moralité des candidats. 


➤ L'enquête de moralité, c’est quoi ?

Il est naturel de vous demander qu'est ce qu'une enquête de moralité peut faire pour vous ? Il s’agit d’une enquête discrète et utile qui vise à garantir que l’on s'entoure de personnes de confiance et de bonne moralité afin d’écarter les doutes, se rassurer, d'éviter des erreurs et éviter de prendre des risques inutiles.

Cette enquête vise à s’assurer que l’employé ou futur employé n'est :
- pas inscrit sur le fichier des personnes recherchées
- pas inscrit sur le fichier JUDEX (fichier qui regroupe les infractions et délits)
- n’est pas détenteur d'un casier judiciaire
- n'a aucuns éléments en sa défaveur.


L'enquête de moralité préalable à l’embauche d’un candidat devient importante lorsqu’il s’agit d’embaucher des salariés sur des postes stratégiques de cadres supérieurs, des postes à hautes responsabilités ou à proximité de l’argent (bijouteries, convoyeurs de fonds). 


Passer outre cette enquête pour les postes sensibles vous permet sans aucun doute d’économiser quelques milliers d’euros, mais c’est aussi prendre le risque d’embaucher un employé dont les actions pourraient créer des problèmes dans l'entreprise et pourrait ternir sa réputation. 


Dans un marché de l’emploi sous tension, certains employés n’hésitent plus à embellir leurs CV pour obtenir un poste dans une société de premier plan.


Ils adaptent leurs compétences aux exigences de l'entreprise, ce qui est une bonne chose en soit. Mais cela devient pus dérangeant lorsque ces mêmes employés ne divulguent pas des données correctes en ce qui concerne leur précédent salaire, ou allongent considérablement leur période de travail dans les entreprises précédentes. 


Lorsqu'une il y a un doute quant à la légitimité d’un ou des candidats, l’enquête de moralité est en mesure de confirmer ces détails et, le cas échéant, de vérifier si des détails sur les emplois antérieurs ont été omis. 


Dans le cadre d'une enquête de moralité, des enquêteurs spécialisés travaillent sur le fond pour cartographier le parcours du candidat et trouver l'information dont vous avez besoin pour prendre des décisions d'embauche, y compris la vérification de ses références et de son caractère. Cette enquête est souvent rapide car il n'est pas pratique d'attendre un certain nombre de semaines pour obtenir les informations requises et risquer de perdre un collaborateur potentiellement précieux. 


➤ Une enquête de moralité en discrétion


En parallèle des délits, l’enquête de moralité vise également à réaliser en toute discrétion : 

- une enquête discrète de voisinage, en vérifiant sa moralité : d'éventuels problèmes avec la boisson, le jeu, avec le voisinage, et le véritable caractère de la personne en privé.

- les références professionnelles : vérifier l'authenticité du CV et du parcours professionnel, références et relations auprès d’anciens employeurs, périodes d’inactivités, motifs du départ, anciens collègues, éventuelles procédures prud'homales etc.


De fait, la majorité des CV comportent des anomalies concernant notamment les expériences fictives à l'étranger, les responsabilités exagérées et les rémunérations gonflées ou les périodes de chômage maquillées en activité.


Ces pré-vérifications avant l'emploi visent à rassembler la meilleure équipe en choisissant la bonne personne pour le bon poste et filtrer les personnes affichant de fausses qualifications ou se fabriquant un CV. 


Les employeurs qui tendent vers plus de transparence et vers les enquêtes de moralité ont déjà été confrontés dans l'exercice de leur activité soit à des vols commis par les employés, à des employés hostiles ou du harcèlement en milieu de professionnel.


➤ Une pratique encore sous exploitée en France


Sur un marché de l'emploi particulièrement difficile, les postulants n'hésitent plus à embellir leur CV pour se vendre. Selon le cabinet Florian Mantione Institut, 75% des curriculum vitae sont concernés. C’est pourquoi dans le cadre de recrutement de profils stratégiques (cadres dirigeants, responsables financiers et commerciaux) des employeurs n’hésitent pas à mener une enquête pour valider le passé de certains candidats. 


Aux États-Unis, en Allemagne et en Suisse, ce genre de pratiques est très développé par rapport à la France.


Même les villes s’y mettent. La Ville de Montréal a fait appel 165 fois à enquêtes de moralité depuis 2006 pour surveiller ses employés soupçonnés d’absentéisme, de non respect des horaires de travail, de mauvaises utilisation des ressources, ou plus grave, de pots-de-vin acceptés ou de vols de matériel. 


Vous ne méprenez pas quand à la légalité de l’enquête de moralité car celle-ci est tout à fait légal est très encadrée par loi. Cette pratique qui ne doit pas porter atteinte à la vie privée est déclenché qu'à la suite d'un doute ou d’un motif raisonnable. De plus, le candidat doit être informé qu'une enquête de moralité en cours.


Parfois ne pas embaucher quelqu'un est mieux que d'embaucher la mauvaise personne. Recruter vite est une solution rapide mais à plus long terme, cela peut causer plus de dégâts que de bien.


Le cabinet de recrutement TribeHR a déterminé les 13 causes les plus courantes de licenciement. Une enquête de moralité préalable à l'embauche permet de réduire significativement les risques de recruter un employés présentant les caractéristiques ci-dessous.

Les principales cause de licenciement

1 - Faible performance
8 - commérages ou complaintes dans le cadre professionnel
2 - Impact de problèmes personnels
9 - Harceler sexuellement un(e) collègue
3 - Mensonge sur le CV
10 - Refuser de suivre des ordres ou directives
4 - Non respect de ses horaires
11 - Surf excessif sur Internet / non respect de la charte informatique
5 - Mentir ou voler
12 - Arriver soul(e) au travail
6 - Dormir au travail
13 - Se plaindre de son boss ou de son job sur Facebook ou Twitter
7 - Une histoire de personnes







Crédit image : http://www.freedigitalphotos.net/images/Other_business_conce_g200-Businessman_Holding_Paper_p159746.html

Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien