Téléchargez tout !

Entrepreneur ? Envie de créer une activité ? Découvrez à l'intérieur de mes documents GRATUITS, les secrets d'un Entrepreneur à succès. Voici quelques-unes des ressources que vous recevrez GRATUITEMENT ... !

Conditionnement à façon : les 4 facteurs essentiels à prendre en compte pour l'emballage de vos produits



L’emballage est le 8 ème secteur industriel en France avec plus de 1500 entreprises actives et un chiffre d’affaires avoisinant 23 milliards d’euros (100 milliards en Europe et 500 milliards dans le monde). 
Dans ce secteur en pleine mutation, le conditionnement à façon est particulièrement sollicité par les entreprises et subit une demande croissante de la part de clients de plus en plus exigeants, et en recherche d'un packaging sur-mesure toujours plus innovant. 
Les secteurs les plus concernés par l'emballage sont le secteur de l’alimentaire (70% de tous les emballages produits en France), suivi de la pharmaceutique / cosmétique (13%), des biens d’équipements (10%) et de tous les autres secteurs d’activités pour lesquels l’esthétique de l’emballage est indispensable. (Sources : Insee, Sessi, Ademe).

Savez-vous faire la différence entre emballage et conditionnement ?

La plupart des personnes ne savent pas faire la différence entre ce qu’est un emballage et ce qu’est un conditionnement. 

En fait, il n’y a pas de réelle différence. L'emballage a pour objectif principal de protéger le produit contre toutes les dégradations provenant d'éléments extérieurs et de favoriser différentes actions logistiques sur le produit (manutentions, transport ou stockage) dans des conditions optimales. 

Quant au conditionnement, il s’agit également d’un emballage mais d’un emballage dit primaire (c’est-à-dire que c’est le premier contenant directement en contact avec le produit). Le rôle du conditionnement est avant tout de : 

⬛Protéger l'intégrité du produit contre les influences extérieures afin d’en conserver toute sa qualité. 

⬛ Faciliter la reconnaissance du produit dans les points de vente. 

⬛ Influencer le choix du client parmi les autres produits concurrentiels. 

⬛ Faciliter l’utilisation du produit grâce à sa forme et ses autres caractéristiques.

⬛ Protéger le consommateur contre d’éventuels risques chimiques. 

⬛ Faciliter la transportabilité du produit et optimiser les opérations logistiques liées au stockage et au transport. 

⬛ Communiquer sur le produit pour fournir des informations telles que le poids, le volume, la composition, les instructions d'utilisation, la date d'expiration, le code barre et d'autres informations utiles.

Le choix du bon Conditionneur à façon pour vos produits est donc essentiel pour garantir que celui-ci arrive en toute sécurité sur les étagères des magasins. Véritable partenaire, le Conditionneur à façon, maîtrise des techniques d'emballage telles que le conditionnement en tubes, flacons, cartouches, sachets, étiquetage, mise en carton, fardelage, constitution de kits, blistérisation, etc.



▶ Il existe plusieurs catégories d'emballages : 

L'emballage primaire : le conditionnement est un emballage primaire. C’est-à-dire en contact direct avec le produit. Il peut être en plastique, verre, bois ou métal.






L'emballage secondaire : également appelé packaging. Il s’agit d’éléments tels que des boîtes en carton, en d'autres termes, c’est l’emballage autour du produit conditionné. 

L'emballage tertiaire : ces sont les emballages utilisés pour le transport et l'entreposage des produits, tels que les cartons et palettes. 




Exemple de solutions de  conditionnement à façon



Source : etraves.com


En conséquence, voici les 4 facteurs les plus importants à prendre en compte lors du conditionnement de vos produits.

1. La fabrication

Les matériaux utilisés pour le conditionnement sont un facteur important. 

Le plastique est le matériau de conditionnement le plus utilisé en France, avec environ 33% du marché total de l'emballage français, suivi par le carton / papier (31%), les métaux (14%), le verre (14%) et le bois (8%). 

Le choix du bon matériau dépend de votre produit et de vos processus. Votre choix d’emballage doit être suffisamment flexible pour pouvoir gérer les augmentations de la production, s’adapter aux nouveaux produits et aux changements de normes réglementaires. 

Il est ainsi recommandé d’évaluer vos besoins en conditionnement pour vous assurer que vos emballages s'adapteront aux équipements de votre ligne de production. 

▶ Les principaux éléments à considérer pour la fabrication de votre emballage et le conditionnement de vos produits :

- La flexibilité 
- La facilité de stockage et de transport 
- Facilité s’usage / Attrait pour le client 

Notez que de nombreux développements sont sans cesse réalisés pour les matériaux de conditionnement et d'emballage afin de les rendre plus légers et plus performants, et optimiser leur stockage et réduire les coûts de transport tout en augmentant la valeur et l'attrait du produit chez les clients. En conséquence, il est essentiel pour vous de rester à l'écoute du marché.




2. La logistique

La manière dont votre produit sera stocké et distribué en toute sécurité est aussi importante que la conception du produit lui-même. C'est là qu'intervient votre chaîne d'approvisionnement. 

Tout d'abord, considérons l'environnement. En France, les emballages doivent résister entre autres à la température, à l'humidité, aux vibrations ou à la poussière. 

L'emballage a également un rôle à jouer pour assurer le bon fonctionnement de l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement. Par exemple, en France, on estime que 50 à 60% des ventes des supermarchés sont des denrées périssables (source LSA). Et 14 % de pertes alimentaires annuelles des supermarchés sont dues principalement à des problèmes de logistique, de stockage ou de mise en rayon. Un emballage correctement étiqueté permet d’assurer l’acheminement efficace de votre produit de l’usine au point de vente, d'améliorer le stockage et de mieux suivre les produits, ce qui réduit le gaspillage. 

Dans ce cadre, il est important de conditionner vos produits avec des emballages sur lesquels vous pouvez apposer des étiquettes avec les informations requises sur le produit. 

▶ Les principaux éléments à considérer pour la fabrication de votre emballage et le conditionnement de vos produits : 

- Surface permettant l'étiquetage 
- Résistant 
- Répondre aux exigences du transport 



3. Le marketing

Il ne faut pas sous-estimer l’importance de marketing. Avec 60% de toutes les décisions d'achat prises en point de vente (source Nielsen), votre emballage est souvent la première chose qui attire les acheteurs vers votre produit. C'est également lui qui véhicule les informations sur votre produit, indiquant à votre client en quoi consiste le produit. Le conditionnement déterminera la facilité d’usage du produit, ce qui aura également un impact sur la décision d’achat des clients. 

Le fait est que 64% des consommateurs essaient un nouveau produit parce que l'emballage attire leur attention et 41% continueront à acheter un produit car ils préfèrent son emballage. 

Malheureusement, de nombreuses entreprises ont du mal à créer des emballages efficaces car elles limitent leur créativité et ne questionnent pas leurs clients sur ce qu’ils souhaitent en termes de conditionnement. 

Cela vaut donc la peine de passer du temps et des efforts pour bien faire les choses. Les consommateurs attendent des produits pratiques, faciles à ouvrir, respectueux de l’environnement et attrayants tout en restant fonctionnels. 

Sachez qu'un emballage revisité par une entreprise peut générer un retour sur investissement de x 7 pour une petite marque et un ROI supérieur pour une grande marque (source Nielsen). 
Le conditionnement et l’emballage des produits sont considérés comme des indicateurs de qualité et ils doivent satisfaire les consommateurs afin de les fidéliser et augmenter les chances qu’ils renouvellent leurs achats. 

▶ Les principaux éléments à considérer pour la fabrication de votre emballage et le conditionnement de vos produits : 

- Les besoins du consommateur 
- La représentation de la marque 
- La convivialité apportée par le conditionnement 
- L'étiquetage informatif 


4. Envisagez des options écologiques

Le recyclage est une priorité pour les entreprises d'aujourd'hui. Cependant, les conditionneurs à façon et les fabricants doivent trouver le juste équilibre entre les exigences environnementales et commerciales. Si vous réduisez les emballages pour respecter des objectifs environnementaux, qu'est-ce que cela signifie pour la sécurité de vos produits ? Et inversement, si vous devez investir dans un renfort d’emballage pour rendre vos produits inviolables (prévention contre les trous, déchirures ou froissements), en quoi cela affectera-t-il vos objectifs de développement durable ? Selon Nielsen, 52% des personnes dans le monde prennent des décisions d’achat en partie en raison de l’emballage qui montre l’impact social et environnemental positif d’une marque. Un emballage recyclable ou réutilisable est une bonne raison pour que le consommateur choisisse votre marque plutôt que celle de votre concurrent. Il existe de nombreuses façons de différencier votre marque, soyez créatifs ! 

▶ Les principaux éléments à considérer pour la fabrication de votre emballage et le conditionnement de vos produits : 

- Recyclage 
- Respectueux de l’environnement 
- Aligner les objectifs commerciaux et environnementaux



Le mot de la fin

Lorsque vous conditionnez vos produits et confectionnez leur emballage, vous devez regarder d'un point de vue consommateur. Comment optimiser le processus de conditionnement ? Comment cela aidera-t-il votre entreprise à séduire et fidéliser les clients ? Réfléchissez à la manière dont l’emballage contribuera à la réalisation de vos objectifs commerciaux. Au besoin, faites-vous aider d’un professionnel qui comprend les enjeux du conditionnement et l'impact de l'emballage sur le comportement des consommateurs.



Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien