Téléchargez tout !

Entrepreneur ? Envie de créer une activité ? Découvrez à l'intérieur de mes documents GRATUITS, les secrets d'un Entrepreneur à succès. Voici quelques-unes des ressources que vous recevrez GRATUITEMENT ... !

PME, Découvrez Comment vous Protéger contre le Risque de Change



Votre entreprise est présente sur la scène internationale ? Vous êtes exposé, peut-être sans le savoir, au risque de change. Mais qu'est-ce que le risque de change exactement, pourquoi l'anticiper et quelles stratégies mettre en place pour s'en protéger ? On vous explique tout.


Qu'est-ce que le Risque de Change ?

Si votre entreprise effectue des transactions hors zone euro, vos transactions sont réalisées dans des devises différentes, dans le cas d'import / export par exemple. 

Or, on n'y pense pas toujours, mais il faut garder à l'esprit que le cours de change des monnaies est en constante fluctuation. Cela engendre pour votre entreprise des risques de deux natures : 

● Le risque de transaction, 

● Le risque de compétitivité. 

Les imports et exports sont intrinsèquement soumis aux fluctuations des taux de change. Ainsi, dans le cas d’un import, si la devise dans laquelle se fait l'achat s'apprécie, l'entreprise importatrice se verra perdante. C'est le risque de transaction. 

À l'inverse, dans le cas d'un export, si la devise dans laquelle se fait la vente se déprécie, alors l'entreprise exportatrice verra ses produits ou services moins compétitifs. C'est le risque de compétitivité. L'entreprise exportatrice doit alors augmenter ses prix à l'étranger ou réduire sa marge de profits.

Pourquoi Anticiper le Risque de Change ?

Malgré l'importance de ces risques de change, 56 % des entreprises, d'après une étude Deloitte, ne sont pas conscientes de leur exposition. 

Il existe pourtant des techniques de protection contre le risque de change. Celles-ci permettent ainsi de : 

● Anticiper les mouvements de trésorerie et limiter la volatilité du compte de résultat, 

● Atténuer les pertes financières dues aux variations des cours de change, 

● Se libérer du suivi régulier de l'évolution des taux de change, 

● Déterminer le prix des produits exportés plus facilement, 

● Préserver la compétitivité des produits de l'entreprise.





Les Couvertures contre le Risque de Change

Il existe différentes façons de se protéger du risque de change. On peut diviser ces moyens en deux catégories : 

● La couverture naturelle, 

● La couverture financière. 

Si la couverture naturelle revient simplement à utiliser la même monnaie pour les transactions d'achat et de vente, la couverture financière fait, elle, appel à des instruments financiers sur le marché des changes. 

Le choix entre ces deux modes de couverture contre le risque de change dépend principalement de votre degré d'appétence ou d'aversion pour les marchés financiers. 

Il dépend également de l'importance du risque de change pour votre entreprise, en fonction par exemple du montant de vos transactions ou encore des devises impliquées. La paire euro dollar (EUR/USD), par exemple, est la plus liquide et la plus volatile du marché. Son cours est très influencé par les politiques monétaires de la BCE, la Banque centrale européenne, et de la FED, la Réserve Fédérale des États-Unis.

Se Protéger du Risque de Change avec la Couverture Naturelle

La couverture dite naturelle, appelée natural hedging en anglais, consiste à équilibrer les dépenses et les recettes dans la même devise. C'est typiquement le cas quand une entreprise se fournit et réalise ses ventes dans un même pays ou au sein de la zone euro par exemple. 

Aussi simple soit-elle en théorie, cette solution peut se révéler difficile à appliquer en pratique. Elle peut notamment impliquer une délocalisation de la production sur le lieu de la vente des produits. 

La couverture naturelle a pour avantage principal de permettre de se passer drs instruments financiers de couverture de change.

Se Protéger du Risque de Change avec la Couverture Financière

S’il vous est impossible ou trop difficile de mettre en place une couverture naturelle, vous pouvez vous tourner vers une couverture dite financière. 

Celle-ci implique l'achat d'instruments financiers sur le marché des changes, aussi appelé marché des devises ou du Forex, de l'acronyme anglais Foreign Exchange. Ces instruments sont de trois types : 

● Les contrats à terme, 

● Les options, 

● Les swaps.

1. Les Contrats à Terme

Un contrat à terme, ou Future, en anglais, est un accord passé entre un vendeur et un acheteur, lesquels s'engagent respectivement à vendre et à acheter un actif à un prix fixé à l'avance. 

Les contrats à terme peuvent également être revendus ou rachetés avant leur terme si une baisse ou une hausse de la devise est anticipée. 

Les contrats à terme permettent de se protéger du risque de transaction et de couvrir presque entièrement le risque de change.

2. Les Options

Comme les contrats à terme, les options de change délivrent un droit d'acheter ou de vendre des devises à un taux de change fixé à l'avance. 

Les options diffèrent des contrats à terme en ceci qu'elles ne présentent pas un engagement obligatoire de la part de l'entreprise.

3. Les Swaps

Il existe enfin un troisième type de couverture financière, le swap, qui combine les avantages d'une transaction au comptant et d'un contrat à terme. 

Les swaps consistent à acheter et à vendre des devises simultanément, afin de faire coïncider les dates d'entrée et de sortie dans les comptes. Contrairement aux options, ils impliquent un engagement obligatoire.





Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien