Téléchargez tout !

Entrepreneur ? Envie de créer une activité ? Découvrez à l'intérieur de mes documents GRATUITS, les secrets d'un Entrepreneur à succès. Voici quelques-unes des ressources que vous recevrez GRATUITEMENT ... !

Comment fonctionne l’assurance-crédit pour les entreprises ?




Les non-paiements des clients de votre entreprise ont des répercussions importantes sur la santé financière de celle-ci qui peuvent remettre en cause sa pérennité. Pour se prémunir contre les impayés et vous sortir de cette passe sans dégât, il peut donc être judicieux de souscrire une assurance-crédit.

Le fonctionnement de l’assurance-crédit

L’assurance-crédit est une assurance qui apporte une garantie contre les risques que peut rencontrer une entreprise notamment ceux liés au non-paiement de ses créances commerciales.

Elle comprend donc les services suivants :

- La prévention du risque d’impayés : Lorsque vous contactez votre assureur-crédit concernant un client de votre entreprise, il émet un avis sur ce dernier, sur le risque qu’il représente en s’appuyant sur une évaluation financière complète de ce client. Grâce à cela, vous savez le risque en termes d’impayés que représente ce client, mais cette opération est également utile à l’assureur pour fixer le montant maximal de couverture pour chaque client pour qui il a donné son approbation.

- La surveillance des clients : Une fois que l’assureur a donné son accord et qu’il a fixé le montant de couverture, il assure une surveillance et un suivi quotidien de vos clients. Disposer de ces informations en temps réel est un bon moyen d’anticiper les risques, de prendre à temps les précautions et décisions qui s’imposent.

- La gestion des impayés : L’assurance-crédit comprend le département des contentieux qui assure le suivi des litiges et le département des sinistres qui se charge du décaissement des indemnités.

- L’indemnisation des impayés : L’assureur indemnise tous les impayés prévus au contrat sauf ceux qui sont liés à un litige commercial. Si le client n’a pas payé parce qu’il a fait faillite, l’indemnisation intervient dans le mois suivant la demande. Dans les autres cas, un délai de 5 mois est nécessaire pour que l’assureur ait le temps de faire une procédure de recouvrement. Par ailleurs, il est bon à savoir que l’assurance-crédit ne vous verse pas l’intégralité des créances. En règle générale, pour les gros clients dont l’encours est supérieur à 5 000 €, l’indemnisation s’élève à 90 % du montant des créances hors taxes. Pour ceux dont l’encours est inférieur à ce seuil, l’indemnité est de 65 %. Cependant, ce contrat reste un bon moyen de sécuriser son compte client.



Une solution sur-mesure pour chaque type d’entreprise

Si toutes les entreprises ont besoin de conquérir de nouveaux marchés, toutes ne se développent pas de la même façon, et n’ont pas les mêmes besoins. Il est donc nécessaire pour les assureurs-crédit de proposer des offres sur-mesure adaptées à chaque type d’entreprise comme l’explique le blog Gataka.

Ainsi, pour les TPE, l’assurance-crédit propose des forfaits à prix fixe et assure automatiquement et immédiatement les clients à hauteur de 60 % minimum. Cela peut aller jusqu’à 90 % dans certaines situations. Le forfait permet une meilleure gestion de la trésorerie et une facilité pour gérer le contrat.

En ce qui concerne les PME, ce type de contrat permet de s’assurer que leurs clients sont solvables en permanence ainsi que de confier le recouvrement de leurs créances à des spécialistes.

Enfin, les grands comptes bénéficient d’un suivi personnalisé et adéquat de chacun de leur client.

Le coût de cette assurance

Souscrire une assurance-crédit a un coût qui se décompose comme suit :

- La prime d’assurance qui représente un pourcentage du chiffre d’affaires assurable qui varie généralement entre 0,1 et 1 % comme expliqué ici.

- Des frais d’enquête qui sont à payer au moment de l’enquête quand un nouveau compte est ouvert. Ils représentent quelques dizaines d’euros.

- Les frais de surveillance : Ils courent toute la durée du contrat et représentent quelques dizaines d’euros par trimestre.




Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien