Téléchargez tout !

Entrepreneur ? Envie de créer une activité ? Découvrez à l'intérieur de mes documents GRATUITS, les secrets d'un Entrepreneur à succès. Voici quelques-unes des ressources que vous recevrez GRATUITEMENT ... !

Présentation : 7 conseils pour capter l’attention de votre auditoire



Vous vous préparez à diriger une conférence, un meeting ou une réunion importante ? Vous êtes stressé en pensant au nombre de personnes qui seront présentes dans la salle réservée à cet effet ? La peur de l'échec vous anime ? Ce sont des sentiments normaux et naturels, mais vous devez apprendre à les maîtriser. C'est la base avant de réfléchir à la façon dont vous devez capter l'attention de votre auditoire. Nous vous proposons quelques techniques qui vous permettront de réaliser cela.

1- Bien se préparer avant la présentation


Il faut toujours éviter de faire preuve d'improvisation lorsqu'il s'agit de tenir un discours. Un orateur doit soigneusement organiser les phases de ses prestations en public. Si vous vous aventurez dans une salle sans prendre le temps de mettre en place les bonnes stratégies de communication, vous risquez d'ennuyer votre auditoire ou de les voir repartir insatisfaits. Il vous sera par exemple nécessaire de préparer des modèles PowerPoint pour vos présentations, afin de pouvoir illustrer vos dires par divers supports visuels. Cela donnera une image plus pro et davantage de crédibilité à votre intervention.

2- Prendre connaissance de l'auditoire

Vous ne devez pas attendre le jour J pour découvrir les personnes à qui vous voulez vous adresser. Prenez le soin de vous renseigner au préalable pour ne pas avoir de surprises désagréables. En effet, il est clair que vous n'allez pas adopter les mêmes habitudes, quel que soit votre auditoire. Par exemple, une conférence devant des professionnels médicaux implique la considération d'éléments qui ne seront nécessairement pas utiles dans le cadre d'un meeting politique ou lors d'une présentation de produit.

Il est évident que le style vestimentaire, le type de discours, le langage utilisé, les techniques utilisées, etc. changeront d'une occasion à l'autre. De ce fait, maîtriser votre auditoire vous permettra de vous conformer à leur niveau intellectuel, à leur vision et à leur niveau de compréhension.



3- Choisir le bon moment pour parler

Dans la vie, tout doit se faire dans le bon timing. Cette règle s'adapte parfaitement à la tenue d'un discours, dont la finalité est de capter un auditoire. Dans le cadre d'une réunion en entreprise par exemple, même si vous en êtes le chef, vous devez pouvoir déterminer le moment idéal pour faire passer votre discours. Si l'entreprise connaît ses beaux jours, le problème ne se pose pas trop en ce qui concerne la date de votre réunion. Mais si elle connaît des moments de turbulence et que vous souhaitez remotiver les troupes, vous devez choisir sa date anniversaire, un moment symbolique ou par exemple, avant que votre personnel ne parte en vacances.

Ensuite, lorsque vous êtes arrivés à choisir la date idéale, il faut penser aux horaires. N'attendez surtout pas trop tard dans la soirée. C'est le moment où tout le monde pense à rentrer chez soi et où la fatigue prend place dans le corps des travailleurs. Si vous tenez un discours d'entreprise à une heure tardive, soyez sûr de ne pas bénéficier d'une écoute particulière de la part de votre auditoire. Il est donc recommandé de le faire dans la matinée. Une fois la date et l'heure calées dans votre agenda, encouragez vos collaborateurs à faire preuve de ponctualité.

4- Faire attention aux premiers mots

L'introduction est la partie la plus importante lors d'un discours. C'est elle qui fixe les bases de l'attention de votre auditoire par rapport à ce que vous voulez dire. Plusieurs techniques ont été longtemps mises en œuvre à cet effet. Plusieurs orateurs ont pris l'habitude de commencer par leurs phrases fétiches. Ils débutent soit par une citation, soit par des mots qui leur sont propres. Cette technique d'introduction est à enregistrer, mais nous pouvons vous aider à varier pour faire preuve d'innovation.

En effet, vous pouvez commencer votre discours en racontant une anecdote avec laquelle on peut établir un rapport avec votre sujet du jour. Ensuite, vous pouvez créer une réflexion spontanée dans la tête de votre auditoire. Vous ouvrez une parenthèse à portée lointaine toujours en lien avec votre discours. Si vous avez l'habitude d'être un peu drôle, vous pouvez utiliser une phrase d'humour bien placée. Elle réveillera l'attention de la salle où se tient la conférence. Ce sont des techniques d'introduction très efficaces.

5- Soigner votre langage

Il ne s'agit pas de vous servir d'une encyclopédie pour recueillir les mots les plus compliqués dans le but d'impressionner votre auditoire. Mais tout au long de votre discours, vous devez dynamiser la construction de vos phrases. Chaque mot doit être placé à la place qui lui revient. Vous devez utiliser des termes clairs, précis et bien détaillés.

Aussi, il faut éviter les phrases relatives et sortir des phrases actives directes et complètes. Évitez au maximum de demander un grand effort de compréhension à votre auditoire. Lorsque vous organisez votre langage de cette manière, il retiendra assurément l'attention de votre auditoire et lui permettra de retenir aisément chaque partie de votre discours.

6- Booster continuellement votre auditoire

Il se peut que votre discours ne retienne pas forcément l'attention de tout le monde, quelle que soit sa consistance. Ne laissez pas l'ennui envahir la salle. Pensez à éveiller l'attention de ceux qui ne suivent plus. Pour ce faire, utilisez des phrases magiques connues de tout le monde ou des questions ouvertes. Des citations ou des mots qui feront réagir votre auditoire. Vous pouvez même revenir parfois à ce que vous avez déjà dit.
Outre cette technique, il n'y a pas que votre introduction qui ait besoin d'une touche d'humour. Cet aspect doit venir constamment égayer votre discours. Faire de l'humour paraît banal, mais lorsqu'une plaisanterie ou une blague est mal placée, elle n'aura aucun effet. Improvisez selon le contexte de votre discours. Cela permettra de détendre l'atmosphère et de permettre aux gens de souffler un peu.


7- Éviter le bavardage inutile

Même si votre discours est élaboré de la manière la plus aboutie du monde, si vous bavardez beaucoup, vous risquez à un moment donné d'ennuyer tout le monde. Pour éviter cela, faites un discours assez court de 20 à 30 min environ. Quelle que soit la portée de ce que vous voulez dire, vous pouvez le faire en un temps réduit. Il est prouvé que les discours les plus courts retiennent mieux l'attention d'un auditoire.






Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien