Comment organiser le tri sélectif en entreprise ?

Le tri sélectif est une action écologique consistant en une séparation et en une récupération des déchets en fonction de leur nature. Ceux-ci sont interceptés à la source pour éviter tout contact et toute souillure. Le tri sélectif est l’affaire de tous et lorsqu’il est organisé en entreprise, il doit impliquer tous les travailleurs et s’inscrire dans la durabilité. Voici le type d’organisation à mettre en place dans ce cas !


L’analyse du flux de déchets

Deux procédures devront être prises en compte avant de trier ses déchets en entreprise. D’une part, vous devez avoir une vision claire et précise des catégories de détritus produits. D’autre part, vous devez être fixé sur la quantité générée dans chaque catégorie. Servez-vous pour cela des factures d’enlèvement. Elles vous aideront à estimer la dangerosité des déchets. Elles vous permettront également d’évaluer les différentes possibilités de recyclage.


L’achat des contenants de tri sélectif



Une fois que vous aurez terminé l’inventaire de déchets émis par vous-même et vos collaborateurs, renseignez-vous sur les règles officielles et publiques édictées en la matière. En fonction de leur provenance, prévoyez un contenant individuel et des bornes d’apport volontaire. Le premier devra être posé sous ou sur le bureau de chaque employé. Les secondes seront installées dans les espaces communs.

Utilisez aussi les poubelles de tri collectif. Pour mieux les reconnaître, des codes couleurs ont été instaurés. Les poubelles jaunes sont destinées au recyclage bouteille plastique. Les poubelles bleues accueillent les papiers et les cartons. Les poubelles vertes sont pour les bouteilles en verre et les poubelles noires ou grises centralisent les déchets non recyclables de l’entreprise.


La sensibilisation du personnel

Le tri sélectif en entreprise ne sera pas une réussite si tous vos employés ne sont pas concernés. Organisez des séances de sensibilisation au cours desquelles vous leur ferez comprendre le bien-fondé de cette action écologique. Chacun doit maîtriser le rôle de chaque poubelle afin de toujours déposer ses déchets dans le bon contenant. Par exemple, des gobelets en papier ne devraient pas se trouver dans les poubelles vertes.

Étayez vos interventions avec des chiffres et s’il le faut, nommez un gestionnaire des déchets ou un ambassadeur de tri par département. Cela rendra plus efficace et plus durable la démarche de tri sélectif. Le gestionnaire ou l’ambassadeur devra aussi rendre compte régulièrement et signaler d’éventuels problèmes ou difficultés.


Le suivi des déchets

La procédure de tri sélectif en entreprise doit être rigoureusement suivie par les services officiels. Raison pour laquelle vous aurez à tenir un registre prêt à être présenté aux autorités chaque fois qu’elles en font la demande. Pensez aussi à une valorisation des déchets, les déchets d’emballage plus précisément. Préférez d’ailleurs cette méthode à toute autre pratique d’élimination.



Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien