Téléchargez tout !

Entrepreneur ? Envie de créer une activité ? Découvrez à l'intérieur de mes documents GRATUITS, les secrets d'un Entrepreneur à succès. Voici quelques-unes des ressources que vous recevrez GRATUITEMENT ... !

Que faire quand un employé abuse de ses arrêts maladie ?




Pauvre Victor. Suite à un mauvais mouvement au travail, il s’est fait mal au dos et depuis, cela fait plusieurs jours qu’il est alité. C'est du moins ce qu’il a dit quand il a appelé son employeur pour lui signaler son arrêt maladie. Mais son collègue Marc aurait vu des photos de Victor sur Facebook avec un groupe d’ami en train de danser et de célébrer le mariage d'un ami.

Que doit faire un employeur dans le cas d’une suspicion d’abus d'arrêts maladie ?

Le plus important est de ne pas passer directement aux conclusions hâtives et de rassembler des faits, et non pas des rumeurs ou des soupçons infondés. 

Votre entreprise ne dépend pas de la seule présence d'un employé. Par exemple, le service informatique peut probablement toujours fonctionner si Victor est malade. Mais si Victor travaille sur une chaîne de fabrication et que son collègue doit compenser son absence, cela affecte immédiatement la productivité et le moral de l'équipe. 

Que faire en cas de suspicion d’abus d'arrêts maladie

Commencez par vérifier les habitudes de l’employé. 
L’analyse de son temps de présence peut indiquer des tendances d’absentéisme. Victor a peut-être tendance à prendre des arrêts maladie le vendredi, le lundi ou les périodes de vacances. S'il s'agit d'un comportement, fréquent, vous devez en parler à l'employé. 

Assurez-vous que Victor à bien respecté votre politique d'absentéisme.
Victor a-t-il suivi les procédures pour informer l’employeur de son arrêt maladie ? Le règlement devrait indiquer clairement à qui, quand et comment informer l’entreprise. Un SMS ou un email est-il acceptable ? Ou faut-il un appel téléphonique et une conversation directe avec le Manager ? Ce règlement peut également indiquer s’il y a besoin d’une ordonnance du médecin. 

Vérifiez les congés de l’employé.
Victor a-t-il épuisé tous ses congés ? Cherche-t-il un moyen d'assister au mariage de son ami ? Les entreprises qui offrent peu de congés annuels peuvent encourager l'utilisation d'arrêt maladie chez des employés non malades ayant épuisés leurs congés annuels.




Réseaux sociaux: procédez avec prudence

Si la soirée de Victor apparaît sur son mûr Facebook, dans ce cas, les informations sont publiques et vous pouvez les utiliser dans vos échanges avec l’employé. Toutefois, les réseaux sociaux restent un domaine trouble de la vie publique / privée des employés. 

Si les paramètres de sécurité Facebook de Victor sont publics et que tout le monde peut voir ses photos, vous pouvez les imprimer pour les utiliser contre lui. Toutefois, vous devez procéder avec prudence car vous ne pouvez pas accéder personnellement à sa page. Autrement dit, vous ne pouvez pas demander à un autre employé ayant accès à sa page privé sur Facebook, de vous imprimer des photos de Victor ou de vérifier de quelque manière que ce soit le contenu du compte de Victor. 

L'employeur peut faire contrôler son employé

Aujourd'hui, les entreprises ont la possibilité d'envoyer un médecin-contrôleur au domicile d'un salarié pour s'assurer que son arrêt maladie est justifié. Ce contrôle d’arrêt maladie, autorisé par la Sécurité sociale, permet à l’entreprise de garder sous surveillance un employé, même absent de l'entreprise. 

Toutefois, l’entreprise n’est pas entièrement libre de faire ce qu’elle veut. La contre-visite médicale ne peut être réalisée qu'à partir du huitième jour d'absence et doit être pratiquée par n’importe quel médecin choisit par l’entreprise. En outre, le médecin-contrôleur devra se présenter uniquement aux heures durant lesquelles l’employé doit rester chez lui (généralement de 9h à 11h et de 14h à 16h). À l'issue de la visite, si l'arrêt de travail est partiellement ou totalement remis en cause, l'employeur peut suspendre immédiatement les indemnités du salarié.

Après le rassemblement des faits, il est temps de discuter 

Maintenant que vous avez tous les éléments, vous pouvez contacter votre employé pour résoudre ce problème

En conséquence, vous devez informer l'employé que vous avez remarqué ses absences répétées et que vous souhaitez un éclairage concernant son problème de santé. Surtout, n’émettez pas de conclusions jusqu'à ce que vous ayez parlé à l'employé car peut-être que vous n'êtes pas au courant d'un problème de santé chronique sous-jacent. 

En outre, dans le cas de Victor, cela peut-être gênant pour les deux parties mais la conversation doit avoir lieu. 

Votre phrase d'introduction pourrait être : « Je vous informe que quelqu'un a vu sur Facebook des photos de vous avec vos amis alors que vous étiez malade. Que pouvez-vous me dire à ce sujet ? 

Expliquez l'impact sur le reste de l'équipe et que le fait d’être absent à des effets négatifs sur le moral de l'équipe. 

Ignorer ce comportement, c’est l’accepter et cela influe sur le moral, le rendement et la productivité de l'équipe car les employés peuvent estimer que cela augmente la quantité de travail qu'ils doivent absorber lorsqu'une personne est absente. Ainsi, les absences habituelles peuvent amener une entreprise à ne pas atteindre ses objectifs. 

S'il s'agit d'un problème répétitif, un avertissement peut être donné à l’employé fautif à travers une politique de sanction juste et cohérente.






Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien