Téléchargez tout !

Entrepreneur ? Envie de créer une activité ? Découvrez à l'intérieur de mes documents GRATUITS, les secrets d'un Entrepreneur à succès. Voici quelques-unes des ressources que vous recevrez GRATUITEMENT ... !

Réorientation professionnelle : est-ce le bon moment pour faire votre bilan de compétence ?




Stress, dégoût, démotivation, fatigue, troubles du sommeil, irritation, manque d'engagement ? Et si votre métier était le véritable coupable de votre malaise au travail ? Une réorientation professionnelle est peut-être la solution pour trouver le travail qui vous fera vous sentir pleinement épanoui.

Est-il temps de réorienter votre carrière professionnelle ? Comment savoir si vous devez changer de profession ? 

Il existe un certain nombre de symptômes non équivoques qui déterminent les troubles au travail et suggèrent que votre profession est devenue la raison de votre insatisfaction au travail : 

- Vous avez perdu le goût de votre travail. 

- Vous avez l’impression que votre travail n’est pas apprécié à sa juste valeur. 

- Vous n’avez que peu de joie à communiquer avec vos collègues. 

- Vous voyez votre avenir professionnel avec découragement et pessimisme. 

Si vous avez répondu « oui » à au moins une de ces questions, alors il est temps d'envisager une réorientation professionnelle, de changer de travail ou de réinventer votre carrière. 

Une réorientation professionnelle peut être un long chemin, mais cela vous permettra finalement d’apprécier un travail en harmonie avec vos valeurs et en adéquation avec votre personnalité. 
Un bilan de compétence servira à analyser en profondeur quels sont vos principaux atouts, naturels et innés, pour déterminer quelle profession est fait pour vous et dans quel environnement professionnel vous vous sentirez le mieux. 

Le bilan professionnel est la première étape de votre métamorphose, une étape essentielle dans la transformation progressive de votre identité professionnelle. 

Pourquoi est-il important de détecter rapidement si vous avez besoin d'un changement de profession ?

Il est essentiel de prévenir les risques d’épuisement professionnel, ce « mal du siècle » que les psychologues appellent communément « le Burn-Out ». 

Selon une étude réalisée auprès de 10 000 employés par le Dr. Katherine Benziger (docteur en neurophysiologie et auteur de nombreux tests d’évaluations de la personnalité), entre 70% et 80% des travailleurs occupent un emploi qui ne correspond pas aux talents innés de leur personnalité. 

En effet, Katherine Benziger a établi une correspondance entre les talents innés des employés et les zones du cerveau que nous devons utiliser. Autrement dit, si nous effectuons une tâche qui nous oblige à utiliser une compétence qui ne nous est pas naturelle, nous forçons notre cerveau à utiliser des zones qui ne nous sont pas naturelles et qui, par conséquent, causent chez nous un épuisement excessif. 

Par exemple, vous êtes une personne compétente qui aime travailler avec des objectifs concrets et vous devez faire des tâches plus abstraits et créatives. Ou peut-être que votre nature est introvertie et que votre travail vous oblige à parler en public ou à échanger en permanence avec les clients. 

Le fait d’exercer des compétences non innées vous obligera à travailler des zones du cerveau non habituelles, ce qui augmentera votre stress et le risque de surmenage. 

Si les tâches que vous accomplissez dans votre travail sont très éloignées de votre ADN professionnel, il est peut-être temps d'envisager un changement de profession, de poste ou d'entreprise. 
En bref, un changement qui vous amènera à retrouver le goût et la passion pour ce que vous faites. C’est peut-être le bon moment de faire un bilan de compétence, vous ne pensez pas ? 



Le bilan de compétence c’est quoi ?

Un bilan de compétence permet de faire le point et de poser les bonnes questions sur sa carrière professionnelle. Une carrière professionnelle fonctionne par phase et il est normal de prendre du recul sur son activité après chaque cycle. L’exercice en lui-même permet de poser un diagnostic sur une baisse de motivation consécutive à une lassitude sur un poste occupé depuis trop longtemps. Mais parfois, suite à un bilan de compétence, il peut arriver qu’un employé prenne conscience que finalement son travail le satisfait. Vous n’avez pas besoin d’attendre que votre DRH vous propose un bilan de compétence, vous pouvez demander vous-même à en faire un afin de faire le point et, au besoin, réorienter votre carrière. 

Comment financer son bilan de compétence ?

Le coût d’un bilan de compétence varie en moyenne entre 1 500 et 2 000€. Il est accessible à tous les salariés (du secteur privé au secteur public, en CDI et en CDD) ainsi qu’aux demandeurs d’emploi.

La principale source de financement est L’Organisme Paritaire au titre du Congé Individuel de Formation (OPACIF) mais il existe bien d'autres possibilités pour financer un bilan de compétencesEn effet, le bilan de compétence peut être financé de plusieurs façons : 

Le compte personnel de formation

Les salariés qui remplissent les conditions d’ancienneté au sein de leur entreprise peuvent faire financer leur bilan de compétence par leur compte personnel de formation (CPF). La prise en charge financière du bilan de compétence se fera alors via les organismes paritaires agréés au titre du congé individuel de formation que sont les Fongecif. 

Pour cela, un employé en CDI, devra justifier de 5 ans d'ancienneté dont 1 an dans l'entreprise où il fait sa demande. Quant à un employé en CDD, il devra justifier de 2 ans d'ancienneté dans les 5 dernières années dont 4 mois dans l'entreprise où il fait sa demande. 

Le financement par l’entreprise

Vous pouvez solliciter votre entreprise pour prendre en charge les frais de votre bilan de compétence, à condition que celui-ci soit intégré dans un plan de formation professionnel. Vous pouvez par exemple, formuler cette demande au cours de votre entretien annuel d’évaluation. 

L’autofinancement

Le financement sur fond propre est une solution à envisager si vous ne souhaitez pas attendre l’accord de votre entreprise ou si vous préférez rester discret sur le fait que vous faites un bilan de compétence. Vous devrez alors investir entre 1 500 et 2 000 euros pour réaliser votre bilan de compétence. Si vous ne disposez pas d’économies, vous pouvez négocier un prêt auprès de votre banque ou encore souscrire à un prêt à la consommation. 




Le mot de la fin

Prendre le temps de réfléchir peut parfois être utile, en particulier lorsque vos aspirations professionnelles vous semblent inaccessibles. Le bilan de compétence trouve son origine dans la France des années 80 dans un contexte de restructuration industrielle. Cet outil était utilisé comme un instrument pour aider les employés à analyser leurs compétences et à prendre conscience de leurs motivations, à la fois personnellement et professionnellement. 
Le bilan de compétence est dans l'ensemble une suite d’actions systématisées qui permettent une auto-évaluation basée sur l’analyse à travers ses expériences passés et permet d’identifier un projet professionnel permettant à l’employé de s’épanouir et le cas échéant de se réorienter professionnellement. Vous pouvez ainsi atteindre os objectifs grâce à l’autocritique et à la connaissance de vos possibilités sur le marché de l’emploi. 





Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien