Téléchargez tout !

Entrepreneur ? Envie de créer une activité ? Découvrez à l'intérieur de mes documents GRATUITS, les secrets d'un Entrepreneur à succès. Voici quelques-unes des ressources que vous recevrez GRATUITEMENT ... !

Quel sera l’impact du coronavirus (COVID-19) sur votre business ?



Alors que l'activité économique mondiale marquait un coup d’arrêt brutal, le FMI (Fonds Monétaire International) a déjà déclaré que nous sommes d’ores et déjà au début d'une grave récession économique mondiale.

La majorité des petites entreprises dans le monde traversent actuellement une période très difficile. Certains d'entre elles doivent fermer leurs locaux pendant toute la période de confinement, licencier ou mettre au chômage partiel leurs employés et, fondamentalement, tout recommencer lorsque le monde sera revenu à la normale. 

On estime qu'au total, le COVID19 coûtera à l'économie mondiale 2 700 milliards de dollars (2 700 000 000 000 $)


Mais ce chiffre est certainement sous-évalué bien qu’il soit élevé. En effet, rien que pour l'industrie du voyage et du tourisme, le virus devrait faire perdre environ 820 milliards de dollars à cette industrie. 




La crise du COVID-19 est inattendu et a pris de vitesse de nombreux secteurs, stoppant net leurs activités. Voici quelques-uns de ces secteurs qui ont, ou vont bientôt, avoir des problèmes

  • Les théâtres et opéras sont parmi les premières victimes de cette crise. Ces lieux sont probablement fermés pour une durée indéterminée. Et en raison de la façon dont les spectacles sont financés, plusieurs compagnies feront probablement faillite. En attendant, les interprètes et intermittents du spectacle ne sont pas payés. Beaucoup ont d'autres emplois, comme travailler dans des bars ou des restaurants, mais devinez quoi ? Les restaurants et les bars sont également fermés…. 
  • Pour les amateurs de foot à la télé, sachez que vous pouvez suivre le championnat de foot Biélorusse, seul championnat qui n’a pas été annulé. Tous les autres matchs de foot, NBA, rugby, tennis et même les jeux olympiques de Tokyo ont été annulés.
  • Trois casinos de Las Vegas ont déjà annoncé leur fermeture. Et tous les autres casinos fermeront probablement bientôt.
  • La totalité de l’industrie du voyage est à l’arrêt. Nous allons probablement voir des compagnies aériennes et des croisiéristes faire faillite dans les prochains mois.
  • Concernant l'industrie automobile, personne n'achètera de voitures pour le moment, mais pire encore, personne ne les fabriquera. Les usines devront fermer, ce qui signifie probablement des licenciements.
  • Les sorties de films sont retardées et plusieurs émissions de télévision ont arrêté leur production. Attendez-vous à ce que cela continue car les salles de cinéma sont fermées. 

Nous allons voir des gens perdre leur emploi, leur maison et leurs économies à cause de cela. Le chômage est sur le point de monter en flèche. Nous allons revivre la crise de 2008 mais en pire. Certains économistes comparent déjà cette crise du COVID-19 au jeudi noir de 1929. 


Nous sommes dans une très mauvaise situation pour les deux prochaines années. 


Seules les entreprises qui ont besoin d'une logistique nulle ou négligeable prospéreront. Les agences marketing collaboreront davantage avec les entreprises afin de relancer leurs activités et de digitaliser leurs offres. Les ressources humaines élaboreront de nouvelles politiques d'organisation, et optimiseront les coûts des entreprises. Dans l'ensemble, nous verrons émerger davantage d'entreprises allégées et agiles, communiquant davantage autour des valeurs humaines. 

Les entreprises à forte intensité de main-d'œuvre et nécessitant une logistique sont en grande difficulté même si elles sont bien approvisionnées en stocks pour durer longtemps, ces industries qui produisent des biens de consommation directement, ou utilisant des matières premières qui entrent dans la fabrication de produits seront sujets en amonts à des pénuries de matières premières et à des clients peu réactifs en aval. Comme décrit précédemment, cela concerne l’industrie textile, automobile, bâtiment, commerce de détail, etc. 


Cette situation va écraser l'épine dorsale de nombreuses entreprises axées sur des services non digitaux. 


Peu de ces entreprises pourront survivre pendant cette période, principalement en raison de charges d'exploitation fixes élevées et de l'absence de clients pendant plusieurs mois. 




En d'autres termes, pas de revenus, des coûts d'existence élevés, des coûts de location des locaux, le coût des emprunts financiers, le fonds de roulement, la perte de stock périssable, les salaires des employés, d'autres frais de locations et abonnements font que seules les entreprises avec beaucoup de trésoreries survivront. Les autres entreprises devront se préparer à fermer leurs portes ou ne survivront que s'ils ont un accès privilégié au crédit bancaire. 

Cependant, les choses ne sont pas si pessimistes, car il y a encore de nombreuses petites entreprises qui ont pensé à opérer leur transformation numérique à l'avance ou qui le font actuellement. Magasins de détail, industrie alimentaire, industrie de l'éducation, même l'industrie du sport, etc. Chaque industrie a sa façon de vendre des services ou des biens en ligne. 

Donc, si vous n'avez pas encore lancé de site Web ou d'application pour votre entreprise, il n'y a pas de meilleur moment que maintenant. Personne ne sait combien de temps durera cette situation COVID-19 et comment elle changera le monde. 

Certains experts économiques disent déjà que la mise en confinement va continuer d'alimenter les marchés en ligne pendant un certain temps, même lorsque l'isolement social sera terminé. 

Si vous ne savez pas par quoi commencer votre numérisation, contactez une société de conception et de développement pour vous renseigner. N'hésitez pas, le temps du changement est venu. 


Quelques conseils pour préserver votre entreprise durant la crise du COVID-19

➤ Communiquez et restez en contact avec les clients

C'est une période incertaine pour de nombreuses personnes. La communication efficace et efficiente sera la clé du maintien de vos relations clients. 

Tirez parti des réseaux sociaux à votre avantage pour diffuser vos messages et si votre entreprise est affectée, tenez vos clients informés : 

1. Fonctionnez-vous toujours comme d'habitude (heures, lieux, activités, etc.) 

2. Quelles mesures votre entreprise prend-elle pour garder vos clients heureux et en bonne santé ? 

3. Existe-t-il d'autres moyens de découvrir votre marque qui n'impliquent pas de contact en personne ? 


De plus, choisissez de communiquer les bonnes nouvelles. Les mauvaises nouvelles sont partout, alors allez à contre-courant et utilisez vos canaux de communication pour diffuser un message d'optimisme. Associez votre marque à ces messages positifs. 

➤ Développez votre offre en ligne pour continuer à servir les clients

Comme près de 4 milliards d’individus sont invités à rester confinés à la maison, votre entreprise connaîtra probablement une baisse de la clientèle. Une façon de freiner votre baisse du chiffre d’affaires est d'offrir vos produits et services en ligne. 

Si vous vendez des articles et que vous ne les vendez pas déjà en ligne, envisagez de créer une boutique en ligne. Certains propriétaires de magasins proposent également des services de pick-up, où les clients peuvent appeler ou envoyer un email à l'avance avec la liste des articles qu'ils recherchent, et venir  ensuite récupérer leur commande emballée / scellée sans entrer dans le magasin. 

Selon votre type d'entreprise, il peut y avoir d'autres façons de continuer à offrir des services. Par exemple, certains centres de remise en forme continuent à proposer des coachings individualisés par vidéoconférence

Identifiez vos risques

En ce moment, faire des scénarios est une pratique vraiment importante, bien que ce soit inconfortable. 

Considérez votre pire scénario, même douloureux. Quelle est la position la plus vulnérable dans laquelle votre entreprise pourrait-être ? Quelles mesures de protection faudrait-il prendre pour éviter cela ? Si le pire des cas devient votre réalité, quel sera votre stratégie de réponse ? 

Contactez votre banque pour négocier un soutien financier à court terme

Cela pourrait prendre la forme de paiements différés ou de délai de remboursement de crédits étendues. 

Le gouvernement a annoncé un ensemble de mesures financière temporaires, opportunes et ciblées pour soutenir l’ensemble des entreprises pendant cette période de perturbation causée par COVID-19. Mais en tant que propriétaire d'une petite entreprise, vous devez être proactif en recherchant des solutions financières avant que la situation ne se transforme en un défi financier plus important. 

Vérifiez vos contrats avec les clients

Assurez-vous que tous vos contrats sont à jour et qu'ils ne sont pas affectés par le COVID-19. 

Si vous ou une contrepartie êtes concernés et que vous n'êtes pas en mesure d'exécuter les contrats de la manière convenue, vous devez vérifier si le contrat contient une clause de force majeure. 

Il s'agit d'une clause qui libère les parties des conséquences de l'inexécution en cas de circonstances indépendantes de leur volonté, souvent des circonstances dites « d'urgence ». En l'absence de clause de force majeure, les parties contractantes peuvent être en mesure d'affirmer que l'impact de COVID-19 a « lésé » le contrat. Cela libérerait les parties de toute obligation future. 

Étant donné que l'environnement économique actuel ne semble malheureusement pas prometteur, un autre aspect juridique à considérer ces jours-ci est le licenciement et le chômage partiel. 

Lorsque vous licenciez un employé, vous arrêtez de lui fournir du travail et vous lui payez des indemnités de départ. 

En revanche, pour le travail à temps partiel, vous fournissez à un employé moins de travail et moins de salaire pendant une période de temps définie. Il reste votre employé, mais doit travailler moins que ses heures normales. 

Les deux options ne doivent être utilisés que de manière temporaire pour fournir une solution à un ralentissement soudain ou à court terme de l'activité. 

Serrez-vous la ceinture

Toute réduction des coûts supplémentaires doit être effectuée dès aujourd'hui. Cela inclut la réduction des déplacements, l'annulation de tout abonnement non essentiel ou la réduction des coûts publicitaires non essentiels. 

Prenez soin de votre santé mentale 

Des situations comme celle-ci sont suffisamment stressantes en elles-mêmes, et la gestion d'une petite entreprise au milieu de ce chaos peut amplifier ce stress. Lire constamment des mauvaises nouvelles sur le Coronavirus est contre-productif, voire destructeur, alors limitez vos informations à celles les plus pertinentes. 

Profitez de rester à la maison et assurez-vous que vous prenez du temps pour vous, faites de l'exercice même si c'est à la maison, travaillez sur votre développement personnel et formez-vous dans différents domaines. 

Ce moment peut être considéré comme une occasion de réfléchir, de développer de nouvelles idées et de revenir plus fort lorsque la situation sera revenue à la normal. 





Partagez l’article, seulement si vous aimez !!

Vos réactions : Laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES SONT EN DOFOLLOW

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien